L'observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare "contre le burkini dans les piscines"

Pétition pro-bur­qini dans les pis­cines de Grenoble : l’Alliance citoyenne joue la carte de la démo­cra­tie participative

Pétition pro-bur­qini dans les pis­cines de Grenoble : l’Alliance citoyenne joue la carte de la démo­cra­tie participative

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – Après leurs actions chocs pro-burqini dans les piscines municipales de Grenoble, les militants de l'Alliance citoyenne  jouent, cette fois, la carte de la démocratie participative pour tenter de faire évoluer le règlement intérieur. En un mois, les militants ont ainsi récolté un millier de signatures via les pétitions d'interpellation de la Ville de Grenoble. De quoi déclencher un jury citoyen qui débouchera sur le vote d'une délibération en conseil municipal. Voire déclencher une votation citoyenne à l'échelle de la commune... si l'Alliance parvient à obtenir 7 000 soutiens supplémentaires.

«Globalement, les gens que nous rencontrons adhèrent à la pétition [visant à faire accepter le burqini dans les piscines de Grenoble, ndlr]. Certains s'abstiennent plus qu'ils ne refusent et on a aussi quelques refus», observent, satisfaites, Soumeya et Léa, deux militantes de l'Alliance citoyenne.

Étudiante en biologie, Soumeya, 18 ans, a rejoint en mai 2021 l'association grenobloise connue pour ses actions chocs très médiatisées et contestées. Léa, 26 ans, est quant à elle coordinatrice de campagne. Leur mission depuis mi-septembre ? Faire signer aux résidents grenoblois une pétition visant à faire évoluer le règlement des piscines municipales pour y autoriser les maillots de bains couvrants. Une campagne relayée via le mot dièse #MonCorpsMonChoixMonMaillot.

Une pétition pro-burqini dans le cadre du dispositif de la Ville de Grenoble

Cette pétition s'inscrit dans le cadre du nouveau dispositif d'interpellation en trois étapes élaboré par l'équipe municipale d'Éric Piolle. Trois étapes qui se déclenchent en fonction du nombre de soutiens rassemblés par les pétitionnaires. Et si, à travers cette démarche, l'Alliance citoyenne – qui milite depuis 2019 pour l'autorisation du burqini – parvenait à faire évoluer le règlement dans les piscines en sa faveur ?

Car jusqu'ici toute les tentatives pour faire plier la Ville ont échoué : pétitions, rencontres avec les élus, opérations coups de poing dans les piscines, campagnes d'affichage... Cette fois, les militants entendent donc explorer une autre voie pour arriver à leur fin.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 84 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Opérations burkini: la Ville de Grenoble dénonce des "provocations déplorable"... et l'Alliance citoyenne la "répression policière"
Opérations bur­qini : la Ville de Grenoble dénonce des « pro­vo­ca­tions déplo­rables »… et l’Alliance citoyenne la « répres­sion policière »

EN BREF - La question du burqini portée par l'Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise continue d'agiter les bassins grenoblois. Alors que la Ville de Grenoble Lire plus

Couv Emilie Chalas, députée LREM, lors de la première journée nationale de la police nationale le 09 juillet 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Nouvelle action « pro-bur­qini » à Grenoble : Émilie Chalas condamne des « reven­di­ca­tions dangereuses »

FIL INFO - La députée de l'Isère LREM Émilie Chalas s'insurge contre la dernière «opération burqini à Grenoble» qui s'est déroulée ce mercredi 21 juillet Lire plus

Intervention des forces de l'ordre suite à l'intrusion de militantes en burqini dans la piscine Jean Bron de Grenoble, mercredi 21 juillet 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : des mili­tantes en bur­qini défient (de nou­veau) le règle­ment inté­rieur des pis­cines publiques

FOCUS - Déjouant la vigilance du personnel municipal et malgré l'arrivée des forces de l'ordre, une poignée de militantes de l'Alliance citoyenne se sont baignées Lire plus

Burqini dans les pis­cines : « une affaire de règle­ment inté­rieur, pas d’o­pi­nion » selon Eric Piolle 

EN BREF - La polémique autour du burqini à Grenoble dans les piscines n'a que trop duré, tempête Anne Roche, conseillère municipale d'opposition sans étiquette, Lire plus

Opérations burkini: la Ville de Grenoble dénonce des "provocations déplorable"... et l'Alliance citoyenne la "répression policière"
Burqini dans les pis­cines : la majo­rité des élus de la Métro rejette un vœu pour pré­ve­nir les « fai­blesses à l’é­gard de l’is­lam politique »

FOCUS - Tandis que l'Alliance citoyenne 'pro-burqini' fait de nouveau parler d'elle à travers une campagne d'affichage à Grenoble, la polémique s'est immiscée au sein Lire plus

Burqini : Éric Piolle accusé de “bla­bla­tage hygié­niste“ dicté par l’é­lec­to­ra­lisme dans « une dyna­mique raciste et coloniale »

EN BREF - Alors que, sur la question du burqini, le maire de Grenoble Éric Piolle renvoie la responsabilité dans le camp de l'État, un petit Lire plus

Flash Info

|

20/05

10h43

|

|

19/05

10h45

|

|

19/05

9h27

|

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

Abonnement| Burkini dans les pis­cines à Grenoble : 40 maires et 27 élus métro­po­li­tains demandent à Éric Piolle de reti­rer sa déli­bé­ra­tion, les réac­tions affluent de toutes parts

Abonnement| Vidéosurveillance : la Quadrature du net attaque la Ville de Moirans pour uti­li­sa­tion de puis­sants algo­rithmes d’a­na­lyse d’image

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin