Le burqini a-t-il sa place dans les piscines municipales ? A Grenoble, Eric Piolle renvoie la balle à l'Etat pour trancher.

Pétition pro-burqini dans les piscines de Grenoble : l’Alliance citoyenne joue la carte de la démocratie participative

Pétition pro-burqini dans les piscines de Grenoble : l’Alliance citoyenne joue la carte de la démocratie participative

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – Après leurs actions chocs pro-burqini dans les piscines municipales de Grenoble, les militants de l’Alliance citoyenne  jouent, cette fois, la carte de la démocratie participative pour tenter de faire évoluer le règlement intérieur. En un mois, les militants ont ainsi récolté un millier de signatures via les pétitions d’interpellation de la Ville de Grenoble. De quoi déclencher un jury citoyen qui débouchera sur le vote d’une délibération en conseil municipal. Voire déclencher une votation citoyenne à l’échelle de la commune… si l’Alliance parvient à obtenir 7 000 soutiens supplémentaires.

« Globalement, les gens que nous ren­con­trons adhèrent à la péti­tion [visant à faire accep­ter le bur­qini dans les pis­cines de Grenoble, ndlr]. Certains s’abs­tiennent plus qu’ils ne refusent et on a aussi quelques refus », observent, satis­faites, Soumeya et Léa, deux mili­tantes de l’Alliance citoyenne.

Étudiante en bio­lo­gie, Soumeya, 18 ans, a rejoint en mai 2021 l’as­so­cia­tion gre­no­bloise connue pour ses actions chocs très média­ti­sées et contes­tées. Léa, 26 ans, est quant à elle coor­di­na­trice de cam­pagne. Leur mis­sion depuis mi-sep­tembre ? Faire signer aux rési­dents gre­no­blois une péti­tion visant à faire évo­luer le règle­ment des pis­cines muni­ci­pales pour y auto­ri­ser les maillots de bains cou­vrants. Une cam­pagne relayée via le mot dièse #MonCorpsMonChoixMonMaillot.

Une pétition pro-burqini dans le cadre du dispositif de la Ville de Grenoble

Cette péti­tion s’ins­crit dans le cadre du nou­veau dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion en trois étapes éla­boré par l’é­quipe muni­ci­pale d’Éric Piolle. Trois étapes qui se déclenchent en fonc­tion du nombre de sou­tiens ras­sem­blés par les péti­tion­naires. Et si, à tra­vers cette démarche, l’Alliance citoyenne – qui milite depuis 2019 pour l’au­to­ri­sa­tion du bur­qini – par­ve­nait à faire évo­luer le règle­ment dans les pis­cines en sa faveur ?

Car jus­qu’ici toute les ten­ta­tives pour faire plier la Ville ont échoué : péti­tions, ren­contres avec les élus, opé­ra­tions coups de poing dans les pis­cines, cam­pagnes d’af­fi­chage… Cette fois, les mili­tants entendent donc explo­rer une autre voie pour arri­ver à leur fin.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 84 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Opérations burkini: la Ville de Grenoble dénonce des "provocations déplorable"... et l'Alliance citoyenne la "répression policière"
Opérations burqini : la Ville de Grenoble dénonce des « provocations déplorables »… et l’Alliance citoyenne la « répression policière »

EN BREF - La question du burqini portée par l'Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise continue d'agiter les bassins grenoblois. Alors que la Ville de Grenoble Lire plus

Couv Emilie Chalas, députée LREM, lors de la première journée nationale de la police nationale le 09 juillet 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Nouvelle action « pro-burqini » à Grenoble : Émilie Chalas condamne des « revendications dangereuses »

FIL INFO - La députée de l'Isère LREM Émilie Chalas s'insurge contre la dernière «opération burqini à Grenoble» qui s'est déroulée ce mercredi 21 juillet Lire plus

Intervention des forces de l'ordre suite à l'intrusion de militantes en burqini dans la piscine Jean Bron de Grenoble, mercredi 21 juillet 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : des militantes en burqini défient (de nouveau) le règlement intérieur des piscines publiques

FOCUS - Déjouant la vigilance du personnel municipal et malgré l'arrivée des forces de l'ordre, une poignée de militantes de l'Alliance citoyenne se sont baignées Lire plus

Burqini dans les piscines : « une affaire de règlement intérieur, pas d’opinion » selon Eric Piolle 

EN BREF - La polémique autour du burqini à Grenoble dans les piscines n'a que trop duré, tempête Anne Roche, conseillère municipale d'opposition sans étiquette, Lire plus

Opérations burkini: la Ville de Grenoble dénonce des "provocations déplorable"... et l'Alliance citoyenne la "répression policière"
Burqini dans les piscines : la majorité des élus de la Métro rejette un vœu pour prévenir les « faiblesses à l’égard de l’islam politique »

FOCUS - Tandis que l'Alliance citoyenne 'pro-burqini' fait de nouveau parler d'elle à travers une campagne d'affichage à Grenoble, la polémique s'est immiscée au sein Lire plus

Burqini : Éric Piolle accusé de “blablatage hygiéniste“ dicté par l’électoralisme dans « une dynamique raciste et coloniale »

EN BREF - Alors que, sur la question du burqini, le maire de Grenoble Éric Piolle renvoie la responsabilité dans le camp de l'État, un petit Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin