L'élargissement de l'A480 acté, la ville de Grenoble a initié une série de réunions publiques. Où les habitants ont à nouveau réclamé des comptes.

Élargissement de l’A480 : une réunion publique en catimini et… sans les promoteurs publics du projet

Élargissement de l’A480 : une réunion publique en catimini et… sans les promoteurs publics du projet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – L’élargissement de l’A480 acté, la Ville de Grenoble a initié une série de réunions publiques dans une relative discrétion. Alors que la contestation enfle dans l’agglomération et que la justice a été saisie, les habitants en ont profité pour demander des comptes aux élus. Mais ni le maire écologiste de Grenoble, ni le président de la Métropole, ni celui du Département de l’Isère ni le préfet ne se sont montrés à ce premier rendez-vous. « Assumez ! » a interpellé une habitante de Vallier.

 

 

Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et nature en ville lors de la première des trois réunions publiques consacrées à l'élargissement de l'A480. Le projet, qui a reçu le feu vert du préfet, est devant la justice

Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et nature en ville lors de la pre­mière des trois réunions publiques consa­crées à l’é­lar­gis­se­ment de l’A480. © Patricia Cerinsek

Le petit jeu a consisté à se refi­ler à patate chaude, ce mardi 29 jan­vier, lors de la pre­mière des trois dis­crètes réunions publiques* sur le pro­jet d’é­lar­gis­se­ment de l’A480 qui vient d’ob­te­nir le feu vert du pré­fet. Du reste, beau­coup de res­pon­sables poli­tiques man­quaient à l’ap­pel lors de cette réunion à la salle rouge, orga­ni­sée par la Ville de Grenoble pour les habi­tants du sec­teur Vallier-Catane.

 

Des membres du comité de pilo­tage et sou­tiens au pro­jet étaient ainsi notoi­re­ment absents : le pré­fet de l’Isère, maître d’ou­vrage aux côtés de la société conces­sion­naire Area, le pré­sident du Département de l’Isère et celui de la Métropole de Grenoble. Absent éga­le­ment, le maire de Grenoble, tou­te­fois repré­senté par trois de ses adjoints, Fabien Malbet (écoles), Vincent Fristot (envi­ron­ne­ment et urba­nisme) et Lucille Lheureux (espaces publics).

 

 

« On préfère discuter avec Area »

 

Séquence rat­tra­page pour la Ville de Grenoble ? Après avoir décerné un car­ton jaune au pro­jet – Eric Piolle jugeant le dos­sier insuf­fi­sam­ment abouti – le maire éco­lo­giste ne s’est en effet guère exprimé sur le sujet. Or, depuis quelques semaines, la contes­ta­tion citoyenne gonfle dans l’agglomération.

 

Les scien­ti­fiques montent au cré­neau, les péti­tions et les marches de pro­tes­ta­tion se mul­ti­plient, les recours en jus­tice éga­le­ment pour ten­ter de faire bar­rage aux tra­vaux pré­vus dès mars prochain.

 

Casse-pipe assuré pour ceux envoyés en pre­mière ligne ? Lucille Lheureux a fini par admettre la dif­fi­culté, voire l’im­puis­sance de la muni­ci­pa­lité à peser sur le dos­sier. « Pour la Ville, le pro­jet n’est pas accep­table. Cela fait deux ans que l’on se bat pour obte­nir son amé­lio­ra­tion. Mais on pré­fère dis­cu­ter avec Area pour que le pro­jet se fasse le mieux possible. » 

 

Même aveu d’im­puis­sance du côté de Benjamin Trocmé, conseiller dépar­te­men­tal EELV.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble inaugure officiellement l’école élémentaire (et « exemplaire ») Marianne-Cohn

FLASH INFO — La Ville de Grenoble a inauguré l'école élémentaire Marianne-Cohn (secteur Hoche), vendredi 17 septembre, en présence de l'adjointe aux Écoles Christine Garnier Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Métropole de Grenoble : le projet de construction du nouveau siège à 80 millions d’euros passe au forceps

  FOCUS – À Grenoble, le nouveau siège de la Métropole vient de franchir une nouvelle étape, au forceps. Après quatre heures de débat et Lire plus

COUV Visuel nouvelle déchèterie Saint-Martin-d'Hères © Grenoble-Alpes Métropole
Ecoquartier Flaubert : la future déchèterie Jacquard maintenue en milieu urbain, un choix assumé par la Ville de Grenoble

  FOCUS - À l'horizon 2024, l'actuelle déchèterie Jacquard de Grenoble fera peau neuve au sein de l'écoquartier Flaubert, en voie de densification urbaine. Construit Lire plus

Centrale Poterne © CCIAG
À Grenoble, Ville et Métropole veulent reprendre la main sur le chauffage urbain

  FOCUS - À Grenoble, Ville et Métropole entendent reprendre la main sur le service de chauffage urbain. Et profiter du transfert d'actions pour pousser Lire plus

Grenoble : un moratoire surprise contre les antennes 5G
Installation d’antennes 5G à Grenoble : la municipalité vote un moratoire “surprise” à l’issue d’un débat express

  FOCUS – Alors que la 5G vient tout juste d'être activée en France, la majorité d’Éric Piolle a voté, lundi 2 novembre, un vœu Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin