Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures

Pont-de-Claix : alerte à la bombe au centre de for­ma­tion Afpa, l’é­cole Saint-Exupéry éva­cuée, un élève arrêté et déféré

Pont-de-Claix : alerte à la bombe au centre de for­ma­tion Afpa, l’é­cole Saint-Exupéry éva­cuée, un élève arrêté et déféré

EN BREF – Le centre de for­ma­tion Afpa de Pont-de-Claix a fait l’objet d’une alerte à la bombe, jeudi 14 mars 2024. Un impor­tant péri­mètre de sécu­rité a été mis en place, entraî­nant l’évacuation des 390 élèves de l’é­cole Saint-Exupéry et de ceux du centre de for­ma­tion, tan­dis que les enfants d’une crèche étaient confi­nés. Un élève de l’Afpa a par ailleurs été inter­pellé et placé en garde à vue dans l’après-midi. Déféré au par­quet, ven­dredi 15 mars, il fera l’ob­jet d’une mesure de répa­ra­tion pénale.

[Article publié le 14 mars 2024 à 18 h 02 et mis à jour le 15 mars 2024 à 18 h 26 avec ajout enca­dré] L’alerte à la bombe est arri­vée peu avant 14 h 30, jeudi 14 mars 2024, via un appel ano­nyme annon­çant qu’un engin explo­sif avait été dis­posé à l’in­té­rieur du centre de for­ma­tion Afpa de Pont-de-Claix. Un impor­tant péri­mètre de sécu­rité a aus­si­tôt été ins­tauré par les forces de l’ordre autour du bâti­ment, les élèves de l’or­ga­nisme étant mis en sécu­rité au centre aqua­tique Flottibulle.

Pont-de-Claix : alerte à la bombe au centre de formation Afpa

Une alerte à la bombe a visé le centre de for­ma­tion Afpa de Pont-de-Claix, jeudi 14 mars 2024. © Google Maps

Les 390 élèves des écoles mater­nelle et pri­maire du groupe sco­laire Saint-Exupéry, à proxi­mité de l’Afpa, ont éga­le­ment été éva­cués. Selon la Ville de Pont-de-Claix, « les enfants sont en sécu­rité sur le ter­rain de foot syn­thé­tique Villancourt ». Les parents peuvent venir les récu­pé­rer à cet endroit « aux horaires habi­tuels », a ajouté la muni­ci­pa­lité sur les réseaux sociaux, pré­ci­sant que le péri­sco­laire fonc­tion­nait mal­gré tout.

Plusieurs axes fer­més à la circulation

« Pour accé­der au site, l’au­to­pont et la rue Victor-Hugo sont fer­mées », détaille la mai­rie. « Le pas­sage s’ef­fec­tue depuis le cours Saint-André par la rue Jean-Moulin et la rue Firmin-Robert ou par la rue 120-Toises et la rue Firmin-Robert. » Les enfants de la crèche Françoise-Dolto et les élèves du col­lège Nelson-Mandela ont quant à eux été confi­nés un temps mais ne fai­saient plus l’ob­jet de mesures de sécu­rité, en milieu d’après-midi.

Pont-de-Claix : alerte à la bombe au centre de formation Afpa

La mai­rie de Pont-de-Claix a indi­qué aux parents d’é­lèves de l’é­cole Saint-Exupéry où venir récu­pé­rer leurs enfants. © Ville de Pont-de-Claix / Facebook

D’après la pré­fec­ture de l’Isère, l’a­ve­nue Victor-Hugo et l’au­to­pont sont fer­més à la cir­cu­la­tion, tout comme la sor­tie n°7 “Pont-de-Claix” sur l’A48 et ce, dans les deux sens de cir­cu­la­tion. Les ser­vices de routes ont en outre indi­qué, vers 15 heures, que la route dépar­te­men­tale 269D, dans le sens cours Saint-André, était elle aussi coupée.

Un élève de l’Afpa placé en garde à vue

Les ser­vices de démi­nage sont arri­vés sur les lieux, ainsi qu’une équipe cyno­phile, avec un maître-chien spé­cia­lisé dans la détec­tion d’ex­plo­sifs. Ils ins­pectent le bâti­ment depuis 17 heures, afin d’o­pé­rer une levée de doute, en s’as­su­rant qu’au­cune bombe n’ait été pla­cée au sein du centre de for­ma­tion de l’Afpa.

Les forces de l’ordre ont pu fina­le­ment pro­cé­der à la levée du péri­mètre de sécu­rité vers 17h45, après l’ins­pec­tion des locaux. Le cours Saint-André a donc pu rou­vrir à la cir­cu­la­tion. Par ailleurs, un élève de l’Afpa, âgé de 16 ans, a été inter­pellé et placé en garde à vue dans l’a­près-midi, a annoncé Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République de Grenoble. Le sus­pect est actuel­le­ment entendu par les gen­darmes de la bri­gade de Pont-de-Claix, sai­sis de l’enquête.

Dans un com­mu­ni­qué dif­fusé jeudi 14 mars au soir, le maire de Pont-de-Claix Christophe Ferrari a remer­cié « les équipes de la Ville, les forces de l’ordre, les sau­ve­teurs-secou­ristes pon­tois, les ser­vices de la Métropole et la pré­fec­ture de l’Isère pour leur concours et leur mobi­li­sa­tion tout au long de la crise ». La Ville a éga­le­ment indi­qué qu’elle dépo­se­rait plainte et se consti­tue­rait par­tie civile.

Une mesure édu­ca­tive pro­non­cée à l’en­contre du suspect

L’élève de l’Afpa soup­çonné d’être l’au­teur de la fausse alerte à la bombe, à Pont-de-Claix, a été déféré devant un délé­gué du pro­cu­reur, ven­dredi 15 mars 2024 au matin, à l’is­sue de sa garde à vue, a indi­qué le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, ven­dredi après-midi.

Une mesure de répa­ra­tion pénale a été mise en place pour l’a­do­les­cent, avec la pro­tec­tion judi­ciaire de la jeu­nesse (PJJ), a ajouté le magis­trat. Il s’a­git d’une mesure édu­ca­tive pro­non­cée à l’é­gard d’un mineur, auteur d’une infrac­tion pénale, auquel il est pro­posé de réa­li­ser une acti­vité d’aide ou de répa­ra­tion au béné­fice de la vic­time ou dans l’in­té­rêt de la collectivité.

[Encadré ajouté le 15 mars 2024]

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « Pont-de-Claix : alerte à la bombe au centre de for­ma­tion Afpa, l’é­cole Saint-Exupéry éva­cuée, un élève arrêté et déféré »

  1. Il faut être très ferme avec ce genre d’in­ci­vi­lité. Il ne faut sur­tout pas que cela devienne un jeu. Sinon, on va finir par ne plus prendre au sérieux une une véri­table alerte.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelles alertes à la bombe sur Grenoble, visant l'Hôtel de Ville, France 3 et les sites Schneider
Nouvelles alertes à la bombe sur Grenoble, visant l’hô­tel de ville, France 3 et Schneider

FLASH INFO - Les alertes à la bombe se multiplient sur Grenoble. Mardi 26, mercredi 27 et jeudi 28 décembre 2023, la mairie a ainsi Lire plus

Des alertes à la bombe à répétition à l'Hôtel de Ville de Grenoble, évacué à trois reprises
Des alertes à la bombe à répé­ti­tion à l’hô­tel de Ville de Grenoble, éva­cué à trois reprises

FLASH INFO - L'hôtel de ville de Grenoble a été évacué à trois reprises, les matins du mardi 26, du mercredi 27 et du jeudi Lire plus

Fausse alerte à la bombe à Grenoble : un lycéen de 17 ans arrêté après avoir été placé sur écoute dans une affaire de proxénétisme

EN BREF - Un adolescent de 17 ans, soupçonné d'être à l'origine d'une fausse alerte à la bombe, le 9 novembre 2023, au lycée Vaucanson Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Fausses alertes à la bombe au lycée de Vizille : trois lycéens de 15 à 17 ans inter­pel­lés et pla­cés en garde à vue

FLASH INFO - Trois élèves du lycée des Portes de l'Oisans de Vizille, âgés de 15 à 17 ans, ont été interpellés et placés en Lire plus

Alerte à la bombe au lycée des Portes de l’Oisans à Vizille : un lycéen de 14 ans convo­qué devant le juge des enfants

FOCUS - Un lycéen de 14 ans a été interpellé et placé en garde à vue, mardi 7 novembre 2023, dans le cadre de l'enquête sur Lire plus

Les lycées Marie-Curie et Vaucanson évacués suite à de (nouvelles) alertes à la bombe "à connotations islamistes"
Les lycées Marie-Curie et Vaucanson éva­cués suite à de (nou­velles) alertes à la bombe « à conno­ta­tions islamistes »

FLASH INFO - Deux lycées de la région grenobloise, Marie-Curie à Échirolles et Vaucanson à Grenoble, ont été évacués lundi 6 novembre 2023 après des Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !