Alerte à la bombe au lycée des Portes de l’Oisans à Vizille : un lycéen de 14 ans convo­qué devant le juge des enfants

Alerte à la bombe au lycée des Portes de l’Oisans à Vizille : un lycéen de 14 ans convo­qué devant le juge des enfants

FOCUS – Un lycéen de 14 ans a été inter­pellé et placé en garde à vue, mardi 7 novembre 2023, dans le cadre de l’en­quête sur les alertes à la bombe ayant visé, le matin même, puis le midi, le lycée des Portes de l’Oisans, à Vizille. L’adolescent, qui a reconnu les faits, fera l’ob­jet d’une mesure édu­ca­tive judi­ciaire pro­vi­soire jus­qu’à son audience devant le juge des enfants, pré­vue en jan­vier 2024.

Un mineur de 14 ans, rési­dant à Échirolles et élève au lycée des Portes de l’Oisans de Vizille, a été inter­pellé et placé en garde à vue, mardi 7 novembre 2023 en fin de jour­née, annonce le pro­cu­reur de la République adjoint de Grenoble Boris Duffau. Ceci, quelques heures seule­ment après la suc­ces­sion d’a­lertes à la bombe ayant visé l’établissement.

Alerte à la bombe au lycée de Vizille : un lycéen en garde à vue

Le lycée des Portes de l’Oisans de Vizille a reçu plu­sieurs appels évo­quant une alerte à la bombe, au cours de la jour­née du 7 novembre 2023. © Google Maps

Il était envi­ron 9 heures, mardi matin, lorsque la stan­dar­diste du lycée des Portes de l’Oisans a reçu un appel télé­pho­nique avec « un mes­sage en boucle d’un homme à la voix de syn­thèse lui disant “le lycée va explo­ser” », indique le magis­trat. Les 1 300 lycéens de l’é­ta­blis­se­ment ont alors été éva­cués immédiatement.

Une nou­velle série d’ap­pels avec les mêmes menaces

« Une ving­taine de gen­darmes pro­ve­nant de plu­sieurs uni­tés de gen­dar­me­rie (La Mure et Grenoble) ont été dépê­chés sur place pour éta­blir un péri­mètre de sécu­rité, sécu­ri­ser l’é­va­cua­tion des élèves avec le per­son­nel ensei­gnant et geler les lieux avant l’ar­ri­vée d’un spé­cia­liste explo­sif », pour­suit le pro­cu­reur adjoint. Les élèves ont pu fina­le­ment rega­gner les classes vers 11 heures.

Mais ensuite, rebe­lote de 11 heures à 13 heures : le stan­dard du lycée de Vizille a reçu d’autres appels avec les mêmes menaces évo­quant une alerte à la bombe. La direc­tion a donc de nou­veau décidé d’é­va­cuer les lieux tan­dis que plu­sieurs uni­tés de gen­dar­me­rie du grou­pe­ment de l’Isère étaient une nou­velle fois envoyées sur place.

Il a reconnu les faits « sans pour autant les expliquer »

« Le tra­vail d’in­ves­ti­ga­tion des gen­darmes, sous la direc­tion du par­quet de Grenoble, et les réqui­si­tions effec­tuées ont per­mis d’i­den­ti­fier l’au­teur des appels par le biais d’in­ves­ti­ga­tions sur les appels émis par cette même ligne télé­pho­nique », pré­cise Boris Duffau. Le lycéen inter­pellé a reconnu les faits mais « sans pour autant les expli­quer », ajoute-t-il.

L’adolescent auteur du canu­lar sera jugé pour « divul­ga­tion de fausse infor­ma­tion » le 9 jan­vier 2024, devant le juge des enfants. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le par­quet de Grenoble l’a déféré à l’issue de sa garde à vue devant un juge des enfants qui, « compte tenu de son âge, a décidé de mettre en place une mesure édu­ca­tive judi­ciaire pro­vi­soire com­pre­nant un suivi par un édu­ca­teur ». L’adolescent est convo­qué le 9 jan­vier 2024 pour une audience devant le juge des enfants. Il répon­dra du délit de « divul­ga­tion de fausse infor­ma­tion », pas­sible de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

[Photo de Une © Google Street View]

Dix-sept éta­blis­se­ments sco­laires isé­rois, dont le lycée de Vizille, visés par une nou­velle alerte à la bombe mer­credi 8 novembre 2023

Malgré l’in­ter­pel­la­tion de l’au­teur du canu­lar, la veille au soir, le lycée des Portes de l’Oisans de Vizille a de nou­veau été visé par une alerte à la bombe, mer­credi 8 novembre 2023. Au total, 17 éta­blis­se­ments sco­laires isé­rois ont fait l’ob­jet d’une fausse menace d’at­ten­tat ce jour-là.

Outre le lycée de Vizille, il s’a­git des lycées Vaucanson, Emmanuel-Mounier, Champollion, Eaux-Claires, André-Argouges, Europole, Lesdiguières, Guynemer, ISER-Bordier, les Charmilles et l’ELAG – école de pro­duc­tion à Grenoble, des lycées Marie-Curie et Thomas-Edison à Échirolles, et enfin des lycées du Grésivaudan à Meylan, Aristide-Bergès à Seyssinet-Pariset et Roger-Deschaux à Sassenage.

Des mil­liers d’é­lèves ont donc été à nou­veau éva­cués et des levées de doute menées dans chaque éta­blis­se­ment, après l’in­ter­ven­tion des équipes cyno­philes et de démi­nage. « Le pré­fet de l’Isère Louis Laugier et le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant rap­pellent que tous les appels à la bombe font l’objet d’enquêtes sys­té­ma­tiques de la part des ser­vices de police et de gen­dar­me­rie », indique la pré­fec­ture dans un communiqué.

Des pour­suites pénales sys­té­ma­tiques seront enga­gées à l’en­contre des auteurs d’ap­pels mal­veillants, pour le délit de fausse alerte, puni de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’a­mende. « Ces sanc­tions pénales ne sont pas exclu­sives des sanc­tions admi­nis­tra­tives que pour­ront pro­non­cer les ges­tion­naires des éta­blis­se­ments concer­nés », ajoute la préfecture.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les lycées Marie-Curie et Vaucanson évacués suite à de (nouvelles) alertes à la bombe "à connotations islamistes"
Les lycées Marie-Curie et Vaucanson éva­cués suite à de (nou­velles) alertes à la bombe « à conno­ta­tions islamistes »

FLASH INFO - Deux lycées de la région grenobloise, Marie-Curie à Échirolles et Vaucanson à Grenoble, ont été évacués lundi 6 novembre 2023 après des Lire plus

Le lycée Vaucanson a connu une matinée mouvementée. Le calme est revenu et les cours ont repris en début d'après-midi © Thomas Courtade - Place Gre'net
Nouvelle alerte à la bombe à Grenoble : le lycée Vaucanson éva­cué, un péri­mètre de sécu­rité mis en place

FLASH INFO - Nouvelle alerte à la bombe à Grenoble. Le lycée Vaucanson a reçu un mail de menace ce jeudi 19 octobre 2023, peu Lire plus

Alerte à la bombe à l’Institut Laue-Langevin (ILL) à Grenoble : l’un des deux livreurs inter­pel­lés sera déféré au par­quet et jugé

FLASH INFO - L'Institut Laue-Langevin (ILL), centre de recherche international situé sur la Presqu'île scientifique, à Grenoble, a fait l'objet d'une alerte à la bombe Lire plus

Les lycées Marie-Curie et Vaucanson évacués suite à de (nouvelles) alertes à la bombe "à connotations islamistes"
Alerte à la bombe dans huit lycées à Grenoble : des parents et ensei­gnants pointent les ratés des évacuations

FOCUS - Huit lycées grenoblois ont dû être évacués après avoir reçu une (fausse) alerte à la bombe, jeudi 5 octobre 2023 au matin. Des Lire plus

Grenoble : nou­velles alertes à la bombe dans huit lycées, un mineur de 12 ans auteur des menaces au col­lège La Salle L’Aigle

FOCUS - Huit lycées ont reçu des alertes à la bombe, ce jeudi 5 octobre 2023 au matin, à Grenoble. Tous ces établissements scolaires ont Lire plus

Rentrée janvier 2021, deux personnes devant le collège de l'Aigle. Fanny Seguela
Grenoble : alerte à la bombe au col­lège La Salle L’Aigle, les élèves invi­tés à res­ter chez eux, mais aucun engin explo­sif découvert

FLASH INFO - La direction du collège privé La Salle L'Aigle, à Grenoble, a reçu une alerte à la bombe, par un mail anonyme, ce Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !