UNE Couvent des Minimes copyright Alain Fisher Ville de Grenoble

Gren” de pro­jets : la Ville retient quatre pro­jets mal­gré les failles du dis­po­si­tif poin­tées par l’opposition

Gren” de pro­jets : la Ville retient quatre pro­jets mal­gré les failles du dis­po­si­tif poin­tées par l’opposition

FOCUS - Le conseil municipal du 17 décembre a entériné le choix des projets finalistes retenus pour « réveiller » quatre édifices de la Ville de Grenoble dans le cadre de Gren’ de projets. Les coups portés contre ce dispositif sont venus des deux élues de l'opposition qui ont participé au comité de sélection.

 

Gren' de projets, dispositif innovant mis en place par la Ville de Grenoble, entame sa troisième phase, non sans susciter de sérieux questionnements.Fête de l'Orangerie. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

L'Orangerie. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Le Pavillon de la caserne de Bonne, la Grande Orangerie, la Villa Clément et le Couvent des minimes semblent bien partis pour connaître une seconde vie.

 

À l’issue de l’appel à projets baptisé Gren' de projets, ces quatre édifices, que la Ville ne peut plus entretenir, ont trouvé chaussures à leur pied.

 

Lancé à l'automne 2017, Gren' de projets « vise à valoriser et réveiller une partie de son patrimoine immobilier », a rappelé Maud Tavel, adjointe au patrimoine lors du conseil municipal, ce lundi 17 décembre.

 

 

Un dispositif aux « fondements peu clairs »

 

Anouche Agobian, conseillère municipale de l’opposition du groupe Rassemblement de gauche et de progrès, a salué le bon travail mené par le comité de sélection, auquel elle a participé. Ce qui ne l'a pas empêchée de pointer des failles dans le dispositif. Selon l’élue, le choix de certains bâtiments n'était en effet pas judicieux, au vu des critères de sélection retenus.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 79 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Le salon Mountain Planet de retour à Grenoble à Alpexo du mardi 16 au jeudi 18 avril 2024
Le salon Mountain Planet de retour à Alpexpo Grenoble du mardi 16 au jeudi 18 avril 2024

ÉVÉNEMENT - Alpexpo Grenoble accueille le salon Mountain Planet, qui se présente comme "le plus grand salon international de la montagne", du mardi 16 au Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !