Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension

Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

CHRONIQUE – Place Gre’net s’as­so­cie à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chro­nique L’Écho des médias. Notre objec­tif ? Revenir sur une actua­lité, décryp­ter une infor­ma­tion… ou révé­ler les cou­lisses du trai­te­ment d’une nou­velle. Pour cette chro­nique sur RCF épi­sode 86 du lundi 10 juin 2024, retour sur l’af­faire Piolle-Martin sur fond de dis­so­lu­tion de l’Assemblée nationale.

« Aujourd’hui, nous allons par­ler de l’affaire Piolle-Martin. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ac­tua­lité poli­tique de ce jour est par­ti­cu­liè­re­ment char­gée avec la dis­so­lu­tion annon­cée. Mais il est dif­fi­cile de ne pas reve­nir sur l’ar­ticle publié par Le Canard enchaîné mer­credi der­nier concer­nant le maire de Grenoble.

Pour résu­mer rapi­de­ment, l’an­cien conseiller spé­cial d’Éric Piolle affirme qu’un sys­tème a été mis en place par ce der­nier pour per­mettre à sa pre­mière adjointe Élisa Martin de per­ce­voir tous les mois 400 euros en liquide, rever­sés par Enzo Lesourt, le conseiller en ques­tion. Les faits se seraient dérou­lés entre jan­vier 2017 et juin 2020, pour un total de 16 800 euros.

Un mon­tage qui pose­rait problème

Et ce type de mon­tage pose évi­dem­ment pro­blème. D’abord d’un point de vue éthique, puisque le maire de Grenoble avait beau­coup mis en avant la baisse de 25 % des indem­ni­tés des élus lors­qu’il était arrivé aux affaires en 2014.

Ensuite, d’un point de vue juri­dique. La somme qu’aurait per­çue la pre­mière adjointe n’a bien évi­dem­ment pas été décla­rée. Et sur­tout, ce type de rever­se­ment est délic­tueux. Cela s’ap­pelle de la concus­sion, et c’est punis­sable avec une peine pou­vant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 500 000 euros d’a­mende. Le par­quet de Grenoble a, dès lors, sans sur­prise, annoncé l’ou­ver­ture d’une enquête.

Comment le maire de Grenoble se défend-il ? Pour le dire fran­che­ment, pas très bien. Éric Piolle a orga­nisé une confé­rence de presse le mer­credi soir, au cours de laquelle il a passé beau­coup de temps à esqui­ver les ques­tions. L’élu n’a pas apporté de démenti for­mel, mais a pré­féré par­ler des dif­fé­rentes façons de pré­sen­ter les faits ou de racon­ter une his­toire, en expli­quant se réser­ver pour la jus­tice. Ce qui est à la fois par­fai­te­ment com­pré­hen­sible, mais donne aussi l’im­pres­sion de noyer le poisson.

Éric Piolle a éga­le­ment expli­qué que son ancien conseiller avait pour objec­tif de lui nuire, tout en rap­pe­lant qu’il avait fait l’ob­jet par le passé de plu­sieurs rumeurs. Des rumeurs (le fait qu’il roule en Porsche Cayenne ou n’habite pas à Grenoble, par exemple) qui n’ont tou­te­fois jamais été reprises sérieu­se­ment dans un article de presse et n’ont déclen­ché l’ouverture d’aucune enquête judiciaire…

Enfin, il a conclu en affir­mant tou­jours incar­ner une cer­taine image de l’é­thique en poli­tique. Et ceci mal­gré une condam­na­tion pour favo­ri­tisme qu’il conti­nue de minimiser.

Évidemment, les groupes d’op­po­si­tion attendent désor­mais le maire au tour­nant. Et nous ver­rons si l’af­faire génère une insta­bi­lité ins­ti­tu­tion­nelle au niveau local, qui vien­drait s’ajouter à celle au niveau national.

Une affaire qui sur­vient sur fond de dissolution

Est-ce que cette affaire pour­rait peser sur les légis­la­tives à venir ? En tout cas, elle va for­cé­ment inter­fé­rer puisqu’Élisa Martin… était jus­qu’à la dis­so­lu­tion de l’Assembée natio­nale dépu­tée LFI de la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère. Si elle se repré­sen­tait, il serait sur­pre­nant que les faits pré­su­més qui lui sont repro­chés soient pas­sés sous silence par ses concurrents.

Quant à savoir si l’é­lec­teur peut-être influencé par cette affaire, c’est une autre paire de manche. On peut en tout cas consta­ter que la liste LFI est en tête à Grenoble au soir des euro­péennes.

Reste une der­nière ques­tion : Le Canard enchaîné, qui a l’ha­bi­tude de feuille­ton­ner, a‑t-il d’autres révé­la­tions en stock ? Nous le sau­rons bien­tôt, même si pour être franc, ces sur­prises à répé­ti­tion com­mencent à deve­nir un peu usantes pour les nerfs… »

Retrouvez la chro­nique RCF 86 dans sa ver­sion radio­pho­nique en cli­quant sur le lec­teur ci-dessous.

Chronique RCF 86 : " L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution"

Chronique RCF 86 : » L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution »

Chaque lundi midi, retrou­vez la chro­nique L’Écho des médias sur RCF Isère (103.7 FM à Grenoble) en par­te­na­riat avec Place Gre’net. (Cliquer sur l’i­mage pour accé­der à toutes les chroniques.)

Florent Mathieu

Auteur

3 réflexions sur « Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution »

  1. Mr Piolle a son » bou­clier social et climatique » .…
    Allez‑y, sur le ring !! Êtes ‑vous, OUI ou NON
    cou­pable de cette magouille avec Me E. Martin ?

    sep article
  2. De toute façon, Mr Piolle ment pas assez sou­vent, mais presque toujours
    Consternant encore cette fois de trop..
    Que dire aux jeunes, avec des CDD de 24 heures payées au Smic…
    Honte à ce Mr Piolle qui fait encore pire que Mr Carigon en son temps.. Dégueulasse les hommes politiques..

    sep article
  3. sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Des per­qui­si­tions au Sdis de l’Isère

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Les incen­dies volon­taires sur l’agglomération grenobloise

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : La mobi­li­sa­tion contre la fer­me­ture des bureaux de Poste

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Des divi­sions au sein de l’op­po­si­tion grenobloise

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !