Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise

Chronique Place Gre’net – RCF : Des divi­sions au sein de l’op­po­si­tion grenobloise

Chronique Place Gre’net – RCF : Des divi­sions au sein de l’op­po­si­tion grenobloise

CHRONIQUE – Place Gre’net s’as­so­cie à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chro­nique L’Écho des médias. Notre objec­tif ? Revenir sur une actua­lité, décryp­ter une infor­ma­tion… ou révé­ler les cou­lisses du trai­te­ment d’une nou­velle. Pour cette chro­nique sur RCF épi­sode 81 du lundi 29 avril 2024, retour sur les divi­sions au sein de l’op­po­si­tion grenobloise.

« Aujourd’hui nous allons par­ler de divi­sions au sein de l’op­po­si­tion gre­no­bloise. Car si l’u­nion fait la force, alors l’op­po­si­tion de Grenoble va sérieu­se­ment avoir besoin de vita­mines. Celle-ci a tou­jours été très mou­vante, avec des départs et des for­ma­tions de nou­veaux groupes poli­tiques. Tant est si bien que l’op­po­si­tion muni­ci­pale gre­no­bloise compte six groupes d’op­po­si­tion dif­fé­rents, pour 23 élus. Et même 21, puisque deux élues sont clas­sées comme non-inscrites.

Mais récem­ment, nous avons assisté à l’im­plo­sion en plein vol du groupe Grenoble démo­cra­tie éco­lo­gie et soli­da­rité, qui comp­tait sept élus, ce qui fai­sait de lui le plus impor­tant groupe d’op­po­si­tion. Il n’en compte plus que quatre, main­te­nant qu’Anouche Agobian, Maxence Alloto et Barbara Schuman en ont cla­qué la porte pour for­mer un autre groupe, bap­tisé Place Publique Social Démocrate.

Des divi­sions au sein d’un groupe d’ex­clus de la majorité

Et cette scis­sion n’est pas ano­dine. Le groupe GDES avait été formé par les sept élus exclus de la majo­rité pour avoir cri­ti­qué publi­que­ment la hausse de 25 % de la taxe fon­cière. Des cri­tiques mesu­rées par ailleurs, puis­qu’ils pro­po­saient à la place une hausse de seule­ment, si l’on peut dire, 15 %. Une prise de posi­tion tou­te­fois jugée into­lé­rable par le maire Éric Piolle, qui avait dans la fou­lée congé­dié les sept semi-fron­deurs de sa majorité.

GDES incar­nait dès lors une sorte d’al­ter­na­tive pai­sible à la majo­rité gre­no­bloise actuelle, avec par ailleurs dans ses rangs deux poids lourds du pre­mier man­dat, Pascal Clouaire et Hakim Sabri. Et le groupe était, for­cé­ment, l’ob­jet de toutes les convoi­tises en vue des pro­chaines élec­tions muni­ci­pales. Sa dis­per­sion façon puzzle, comme disait l’autre, rebat quelque peu les cartes.

Et cha­cun main­te­nant se ren­voie la balle. On assiste même à un joli com­bat de tarte à la crème, digne du final du film Bugsy Malone, pour ceux qui connaissent. Les élus séces­sion­nistes expliquent avoir du mal avec les « égos sur­di­men­sion­nés » de cer­tains de leurs anciens par­te­naires. Et les accusent au pas­sage de faire de la poli­tique poli­ti­cienne, dans le seul but de mettre Éric Piolle en difficulté.

En retour, les membres res­tants du groupe GDES leur ren­voient cette accu­sa­tion, en consi­dé­rant que leurs anciens alliés se plient à l’a­genda élec­to­ral natio­nal au lieu de se concen­trer sur les enjeux locaux. En effet, le nou­veau groupe ne s’ap­pelle pas Place publique par hasard : il fait réfé­rence au mou­ve­ment de Raphaël Glucksmann, avec pour objec­tif de sou­te­nir la can­di­da­ture de ce der­nier aux élec­tions euro­péennes, en tant que tête de liste du parti socialiste.

La majo­rité s’effrite

Et pen­dant ce temps la majo­rité s’ef­frite. Nous avons ainsi décou­vert que l’é­lue Maude Wadelec ne fait plus par­tie de la majo­rité, mais figure désor­mais dans l’op­po­si­tion en tant que non-ins­crite, et ceci pour des rai­sons encore inconnues.

C’est un nou­veau départ après de nom­breux autres, et c’est une situa­tion qui tranche avec le pré­cé­dent man­dat où la majo­rité, à deux excep­tions près, avaient su res­ter unie. Le tout sur fond de que­relles entre la Ville et la Métropole, et d’am­bi­tions natio­nales d’un maire sur le départ.

Bref, non seule­ment l’ins­ta­bi­lité ins­ti­tu­tion­nelle est pal­pable, mais en plus, elle est visi­ble­ment contagieuse. »

Retrouvez la chro­nique RCF 81 dans sa ver­sion radio­pho­nique en cli­quant sur le lec­teur ci-dessous.

Chronique RCF 81 : "Des divisions au sein de la majorité grenobloise".

Chronique RCF 81 : « Des divi­sions au sein de la majo­rité grenobloise ».

Chaque lundi midi, retrou­vez la chro­nique L’Écho des médias sur RCF Isère (103.7 FM à Grenoble) en par­te­na­riat avec Place Gre’net. (Cliquer sur l’i­mage pour accé­der à toutes les chroniques.)

Florent Mathieu

Auteur

Une réflexion sur « Chronique Place Gre’net – RCF : Des divi­sions au sein de l’op­po­si­tion grenobloise »

  1. Mais l’arc huma­niste est tou­jours là, consti­tué du Kaiser Eric et de ses deux meilleurs capo­raux, droits dans leurs bottes mais mal­heu­reu­se­ment incom­pris car tout le monde les siffle dans les réunions.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Des opé­ra­tions de sécu­rité… et de communication

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Les éva­lua­tions des col­lèges et des lycées

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Une poli­tique anti-voi­ture à Grenoble ?

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Une drôle d’affaire à la Cité sco­laire inter­na­tio­nale de Grenoble

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : L’annulation des élec­tions de l’Université Grenoble-Alpes

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !