Actualité

Grenoble : les syn­di­cats ensei­gnants pro­testent contre les sup­pres­sions de postes et le pro­jet du « choc des savoirs »

Grenoble : les syn­di­cats ensei­gnants pro­testent contre les sup­pres­sions de postes et le pro­jet du « choc des savoirs »

EN BREF - Plusieurs syndicats enseignants (Snes-FSU, CGT, Sud, CNT) appelaient à un rassemblement, mardi 26 mars 2024 au matin, devant la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN), où débutait la réunion validant les ouvertures et fermetures de postes dans le second degré. Les professeurs présents entendaient protester contre les 32 suppressions annoncées en Isère, mais aussi contre le projet du “choc des savoirs” instaurant des groupes de niveaux au collège.

Contre les suppressions de postes et contre le projet du “choc des savoirs”. Une vingtaine de professeurs se sont rassemblés dès 8 heures, mardi 26 mars 2024, devant la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN), à Grenoble, pour exprimer ces deux revendications, à l'appel de plusieurs syndicats enseignants (Snes-FSU, CGT, Sud Éducation et CNT). Avec un objectif : afficher leur opposition avant la réunion débutant à 9 heures au même endroit.

Isère: les profs refusent les postes supprimés et le choc des savoirs

Des professeurs se sont rassemblés devant la DSDEN dès 8 heures, avant le début de la réunion consacrée aux créations et suppressions de postes dans le second degré. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Reconvoqué par le Directeur académique des services de l'Éducation nationale (Dasen), après le vote contre unanime des syndicats lors de la séance du 18 mars dernier, le Comité social académique spécial départemental (CSA-SD) doit en effet valider les ouvertures et fermetures de postes de professeurs dans le second degré. Or, les chiffres annoncés suscitent une forte inquiétude chez les enseignants.

Les enseignants dénoncent une "vision rétrograde de l'éducation"

"En l'occurrence, on a surtout des suppressions de postes (NDLR : 32 prévues en Isère, selon les syndicats) et quelques créations en français et maths", confirme ainsi Florian Stocker, secrétaire départemental du Snes-FSU. "On s'oppose à cette vision de l'éducation qui se fait avec suppression de moyens alors qu'on manque déjà énormément de personnel et qu'on a déjà parmi les classes les plus chargées d'Europe", ajoute-t-il.

Les enseignants dénoncent également une "vision rétrograde de l'éducation où seuls les maths et le français seraient importants", s'insurge le syndicaliste, professeur de SVT dans un lycée de Vienne. Les manifestants souhaitent, eux, au contraire, que "l'ensemble des disciplines apportent une culture commune, pour tout citoyen". Des acquis et connaissances incluant bien évidemment les français et les maths, mais pas uniquement.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 57 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les enseignants de la cité scolaire Jean-Prévost de Villard-de-Lans se mobilisent contre les groupes de niveaux au collège
Villard-de-Lans : les ensei­gnants de la cité sco­laire Jean-Prévost mobi­li­sés contre les groupes de niveaux au collège

FLASH INFO - Les enseignants de la cité scolaire Jean-Prévost de Villard-de-Lans se sont mobilisés mercredi 20 mars 2024 contre le projet de mise en Lire plus

Une journée "collège mort" au collège Barnave de Saint-Égrève contre la baisse annoncée des moyens
Isère : l’op­po­si­tion de gauche inquiète des moyens alloués aux col­lèges pour l’an­née sco­laire 2024 – 2025

FLASH INFO - Le groupe Union de la gauche écologiste et solidaire (Uges) au Département de l'Isère alerte, dans un communiqué, vendredi 1er mars 2024, Lire plus

Une journée "collège mort" au collège Barnave de Saint-Égrève contre la baisse annoncée des moyens
Saint-Égrève : une jour­née « col­lège mort » contre la baisse des moyens au col­lège Barnave

FLASH INFO - À l'occasion de la journée de mobilisation au sein de l'Éducation nationale, mardi 6 février 2024, soit quelques jours après celle du Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les stages en immersion d'Éric Piolle
Chronique Place Gre’net – RCF : La grogne dans l’Éducation nationale

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Nouvel appel à Grenoble (et ailleurs) à la grève et à la manifestation dans l'Éducation nationale mardi 6 février
Éducation natio­nale : nou­vel appel à faire grève et à mani­fes­ter dans Grenoble

FLASH INFO - Après un mouvement suivi dans l'académie de Grenoble comme sur l'ensemble du territoire le jeudi 1er février 2024, les syndicats de l'Éducation Lire plus

Grève et manifestation des personnels de l'Éducation nationale en Isère comme partout en France le 1er février
Manifestation pré­vue à Grenoble des per­son­nels de l’Éducation natio­nale en grève, le 1er février 2024

FLASH INFO - Comme sur l'ensemble du territoire national, les personnels de l'Éducation nationale sont appelés à la grève et à la manifestation en Isère Lire plus

Flash Info

|

15/04

18h01

|

|

15/04

15h38

|

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !