À Grenoble, la deuxième partie du conseil municipal a pu se conclure... non sans tensions et querelles

Grenoble : la Ville emprunte de nou­veau et creuse sa dette, l’op­po­si­tion tire à bou­lets rouges sur la majorité

Grenoble : la Ville emprunte de nou­veau et creuse sa dette, l’op­po­si­tion tire à bou­lets rouges sur la majorité

FOCUS - Le conseil municipal - qui n'est d'ailleurs pas allé à son terme - a été de nouveau très animé, lundi 13 novembre 2023, à Grenoble, notamment lors des débats portant sur le budget. Confrontée au report de la cession de ses actions Grenoble Habitat, la Ville se retrouve avec un manque à gagner de 37 millions d'euros, malgré la hausse de la taxe foncière destinée à financer son bouclier social et climatique. La majorité a donc voté un nouvel emprunt de 20 millions d'euros, qui creuse encore un peu plus la dette. Une situation qui a entraîné de vives passes d'armes avec les groupes d'opposition.

"Un budget insincère" pour Émilie Chalas, "une hausse faramineuse de la dette" d'après Hakim Sabri, "une forme de faillite" selon Alain Carignon. Les élus des différents groupes d'opposition s'en sont donné à cœur joie, lundi 13 novembre 2023, tirant à boulets rouges sur Éric Piolle et sa majorité, lors d'un conseil municipal encore très animé. En cause, le nouvel emprunt de 20 millions d'euros voté par la Ville de Grenoble et son corollaire, une dette qui se creuse.

Grenoble : la majorité vote un nouvel emprunt qui creuse la dette

Les délibérations portant sur la décision modificative du budget 2023 et le débat d'orientation budgétaire 2024 ont été très animés, l'opposition pointant l'accroissement de la dette municipale. © Manuel Pavard - Place Gre'net

À l'ordre du jour figuraient en effet des délibérations relatives à la décision modificative du budget 2023 et au débat d'orientation budgétaire 2024. Avec un exercice périlleux pour la majorité : promouvoir son bouclier social et climatique, financé en grande partie par les 44 millions d'euros issus de la hausse de la taxe foncière, tout en assumant, selon l'adjoint aux finances Vincent Fristot, un "décalage de recettes" d'environ 37 millions d'euros.

Ces 20 millions d'euros d'emprunt s'ajoutent aux 26 millions de 2023

Ce manque à gagner équivaut, de fait, au report de la cession des actions Grenoble Habitat détenues par la Ville, pourtant inscrite initialement au budget primitif 2023. "On avait prévu de signer avant le 31 décembre 2023 mais cela se fera en 2024, l'opération prenant un peu de retard", a expliqué l'élu grenoblois. Conséquences : la municipalité a dû voter un nouvel emprunt d'équilibre de 20 millions d'euros, qui s'ajoute aux 26 millions déjà empruntés cette année.

Grenoble : la majorité vote un nouvel emprunt qui creuse la dette

Le report de la cession des actions détenues par la Ville dans Grenoble Habitat entraîne un "décalage" de recettes de 37 millions d'euros, d'où un nouvel emprunt de 20 millions d'euros. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Plusieurs adjoints (Chloé Pantel, Gilles Namur, Céline Mennetrier et Pierre Mériaux) ont détaillé les actions - sur le logement et l'énergie, les mobilités, et l'alimentation - mises en œuvre pour "les plus précaires, les plus fragiles, les plus modestes", dans le cadre du bouclier social et climatique. Un dispositif dont le déploiement est estimé à 13,9 millions d'euros en 2024, contre 9,2 millions en 2023.

De son côté, Vincent Fristot s'est voulu lui aussi rassurant : "L'encours de la dette passera de 266 millions d'euros, fin 2023, à 293 millions d'euros en 2026. Mais notre capacité de désendettement reste inférieure à huit ans, ce qui est satisfaisant." Et l'adjoint aux finances de vanter le "niveau d'auto-financement élevé" de la commune, notamment en matière d'épargne.

Émilie Chalas : "Quelle hypocrisie ! Vous prenez vraiment les Grenoblois pour des imbéciles ! Sur 44 millions d'euros, combien avez-vous dépensé ? Peanuts ! "

Mais ces interventions de la majorité n'ont pas suffi à éteindre les inquiétudes de l'opposition face à l'accroissement de l'endettement. "Au sujet de Grenoble Habitat, j'aime beaucoup votre euphémisme", a ironisé Émilie Chalas (Nouveau regard). "Dire que “la vente est un peu décalée”, ce n'est pas tout à fait à l'échelle de l'enjeu. La réalité, c'est qu'il y a un gros problème."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
Grenoble : le conseil muni­ci­pal, inter­rompu avant son terme après le départ des élus d’op­po­si­tion, se ter­mi­nera lundi 20 novembre 2023

FOCUS - Le conseil municipal de Grenoble n'est pas allé à son terme dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 novembre 2023, interrompu Lire plus

Vers un budget 2023 de la Ville de Grenoble privé des 37 millions de la vente des actions Grenoble Habitat?
Cession des actions Grenoble Habitat repor­tée : le bud­get 2023 de la Ville était-il « insincère » ?

EN BREF - La Ville de Grenoble devrait acter, lors du conseil municipal du 13 novembre 2023, le report de la recette de 37 millions d'euros Lire plus

Les élus Chloé Pantel, Vincent Firsto, Lucille Lheureux et Gilles Namur ont présenté, le 13 janvier 2023, le Rapport d'orientation budgétaire (Rob) de la Ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Taxe fon­cière à Grenoble : une hausse record de 25 % ins­crite au bud­get 2023… mais contestée

FOCUS - Lors de la présentation du rapport d'orientation budgétaire (Rob) le 13 janvier 2023, la Ville de Grenoble a confirmé la hausse de 25 Lire plus

La Ville de Grenoble annonce une hausse de la taxe foncière entre 15 et 25 % pour son budget 2023
La Ville de Grenoble annonce une hausse de la taxe fon­cière de 15 à 25 % pour son bud­get 2023

FOCUS - La Ville de Grenoble annonce une hausse de la taxe foncière comprise entre 15 et 25 % dans son prochain budget. Le but? Lire plus

Grenoble Habitat, taxe fon­cière, bud­get 2023 : les réfé­rés des groupes d’op­po­si­tion exa­mi­nés par le tri­bu­nal administratif

FOCUS - Le tribunal administratif de Grenoble a examiné, ce mercredi 3 mai 2023, les recours en référé-suspension des oppositions municipales de gauche et de Lire plus

Face aux attaques liées à sa condam­na­tion, Éric Piolle a joué la poli­tique de la chaise vide en conseil municipal

FOCUS - La condamnation pour favoritisme du maire de Grenoble Éric Piolle a, sans surprise, fait l'objet d'échanges animés en conseil municipal, lundi 25 septembre Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !