© Manuel Pavard - Place Gre'net

Fête des Tuiles : « tout est dégueu­lasse dans cette affaire », selon l’as­so­cia­tion Fusées qui lance un appel aux dons

Fête des Tuiles : « tout est dégueu­lasse dans cette affaire », selon l’as­so­cia­tion Fusées qui lance un appel aux dons

FOCUS – L’avocate géné­rale a requis, le 20 juin 2023, la relaxe1rendu du juge­ment le 6 sep­tembre 2023 pour l’as­so­cia­tion Fusées et son met­teur en scène Pascal Auclair – déjà relaxés en pre­mière ins­tance – au pro­cès en appel de l’af­faire de la Fête des Tuiles, à Grenoble. Jugés notam­ment aux côtés d’Éric Piolle, ils sont pré­ve­nus de « recel de favo­ri­tisme » pour avoir obtenu l’or­ga­ni­sa­tion des édi­tions 2015 et 2016, sans mise en concur­rence. Fusées dénonce pour­tant, ce lundi 3 juillet, une pro­cé­dure « ubuesque » et « dégueu­lasse » et lance un appel aux dons pour faire face aux frais de justice.

« Tout est dégueu­lasse dans cette affaire ! » La phrase, reprise dans la plai­doi­rie de Me Thomas Fourrey, avo­cat d’Éric Piolle, témoigne de la « colère » de l’as­so­cia­tion Fusées. Dans un com­mu­ni­qué dif­fusé ce lundi 3 juillet 2023 et inti­tulé très sym­bo­li­que­ment « Les din­dons de la farce prennent la parole », le col­lec­tif artis­tique gre­no­blois tire à bou­lets rouges sur l’en­semble de la pro­cé­dure judi­ciaire liée à l’af­faire de la Fête des Tuiles.

Fête des Tuiles : colère de l'association Fusées contre la procédure

Le met­teur en scène de Fusées Pascal Auclair (aux côtés de l’ex-DGA Paul Coste et de l’an­cien direc­teur de com­mu­ni­ca­tion de la Ville Erwan Lecoeur, éga­le­ment pré­ve­nus dans cette affaire) com­pa­rais­sait devant la cour d’ap­pel de Grenoble, les 19 et 20 juin 2023, avec la direc­trice de l’as­so­cia­tion. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Relaxés en pre­mière ins­tance, le 25 octobre 2022, par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Valence, l’as­so­cia­tion, repré­sen­tée par sa pré­si­dente en tant que per­sonne morale, et son met­teur en scène Pascal Auclair étaient de retour sur le banc des pré­ve­nus, les 19 et 20 juin 2023, devant la cour d’ap­pel de Grenoble. Sept pré­ve­nus au total – dont Éric Piolle – qui com­pa­rais­saient pour « favo­ri­tisme » ou « recel de favo­ri­tisme » dans l’at­tri­bu­tion de l’or­ga­ni­sa­tion des édi­tions 2015 et 2016 de la Fête des Tuiles, sans mise en concurrence.

Perquisition des locaux de l’as­so­cia­tion Fusées et douze heures de garde à vue

Une accu­sa­tion que conteste déjà vive­ment Fusées : « Notre col­lec­tif n’a pas orga­nisé la Fête des Tuiles, c’est bien la Ville qui l’organise (…). La Ville de Grenoble a com­mandé à l’association Fusées la mise en œuvre d’un des spec­tacles de la Fête : Révolutions en cours. Aux yeux de la loi, la com­mande d’un spec­tacle (qui est une œuvre de l’es­prit) ne néces­site pas de mise en concur­rence. »

Fête des Tuiles : colère de l'association Fusées contre la procédure

Préparation de la Fête des Tuiles avec Pascal Auclair, direc­teur artis­tique de l’as­so­cia­tion Fusées, soup­çon­née d’a­voir obtenu le mar­ché pour l’or­ga­ni­sa­tion des édi­tions 2015 et 2016 grâce à sa proxi­mité sup­po­sée avec Eric Piolle. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’association, soup­çon­née par la jus­tice d’a­voir été favo­ri­sée pour ses liens pré­su­més avec le maire de Grenoble, notam­ment lors de la cam­pagne élec­to­rale de 2014, a ensuite subi une per­qui­si­tion de ses locaux, en octobre 2019. Puis « douze heures de garde à vue du met­teur en scène (dont 1 h 30 en geôle) » en février 2021, rappelle-t-elle.

« Une pro­cé­dure ubuesque qui dure depuis trop longtemps »

Malgré tout, l’a­vo­cate géné­rale a de nou­veau jugé l’in­frac­tion insuf­fi­sam­ment carac­té­ri­sée, en appel, deman­dant de confir­mer la relaxe pour Fusées comme pour Pascal Auclair. Selon la repré­sen­tante du minis­tère public Françoise Benezech, en effet, « on ne pou­vait pas leur repro­cher de ne pas connaître les règles ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 49 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Fête des Tuiles : « tout est dégueu­lasse dans cette affaire », selon l’as­so­cia­tion Fusées qui lance un appel aux dons »

  1. « Les cons ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît ! »

    sep article
  2. sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Affaire de la Fête des Tuiles : lourde amende requise contre Éric Piolle mais pas d’i­né­li­gi­bi­lité, déci­sion le 6 sep­tembre 2023

REPORTAGE - Relaxés en première instance par le tribunal correctionnel de Valence, Éric Piolle et six autres prévenus comparaissaient, lundi 19 et mardi 20 juin Lire plus

Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle, jugé en appel avec six autres pré­ve­nus à Grenoble, charge le par­quet général

REPORTAGE - Le procès en appel d'Éric Piolle et de six autres prévenus, dans l'affaire de la Fête des Tuiles, s'est ouvert ce lundi 19 Lire plus

Guy Tuscher, colistier Ensemble à Gauche, lors du conseil municipal de lundi 4 février 2019 © Joël Kermabon - Place Gre'net
Procès en appel de l’af­faire de la Fête des Tuiles : l’an­cien élu Guy Tuscher conteste la ver­sion d’Éric Piolle, qua­li­fiée de « légende »

FOCUS - Ancien conseiller municipal de la majorité Piolle, de 2014 à son exclusion fin 2016, Guy Tuscher livre, dans une lettre adressée à la Lire plus

Taxe foncière: le collectif Demain Grenoble accuse Éric Piolle de "tromperies" et de "mensonges"
Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle et les six autres pré­ve­nus relaxés par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Valence

FOCUS - Le maire de Grenoble Éric Piolle et les six autres prévenus jugés dans l'affaire de la Fête des Tuiles ont été relaxés par Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Affaire de la fête des Tuiles : aucune peine requise contre Éric Piolle par le par­quet de Valence

REPORTAGE - La deuxième et dernière journée du procès de l'affaire de la Fête des Tuiles a été marquée par le réquisitoire du procureur de Lire plus

Suspectée d'avoir été favorisée dans l'attribution de marchés de la Fête des tuiles, l'association Fusées a participé à la campagne du maire de Grenoble.Suspectée d'avoir été favorisée dans l'attribution de marchés de la Fête des tuiles, l'association a participé activement à la campagne du maire de Grenoble
Fête des Tuiles 2016 : Grenoble en marche pour sa deuxième “Révolution”

FOCUS - Pour cette deuxième édition, la Fête des Tuiles s’invite à nouveau sur les cours Jean-Jaurès et de la Libération, samedi 4 juin. Le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !