Grenoble : MixLab reprend le res­tau­rant du musée, les anciens gérants dénoncent « un coup de 49.3 » de la Ville

Grenoble : MixLab reprend le res­tau­rant du musée, les anciens gérants dénoncent « un coup de 49.3 » de la Ville

DÉCRYPTAGE – La Ville de Grenoble a attri­bué, le 13 mars 2023, la ges­tion du res­tau­rant du musée de Grenoble Le 5 à MixLab, qui pré­voit une réou­ver­ture fin août. Pour les anciens gérants, Pierre Pavy et sa fille Flore, la pilule a un goût amer. Aux com­mandes de l’é­ta­blis­se­ment durant 22 ans, le res­tau­ra­teur est en conflit avec la mai­rie qui lui réclame plus de 492 000 euros pour rési­lia­tion anti­ci­pée du bail. La famille Pavy s’é­tonne en outre du choix d’une asso­cia­tion artis­tique, de sur­croît copré­si­dée par l’un des pré­ve­nus dans l’af­faire de la Fête des Tuiles. Mais MixLab se défend en van­tant son expé­rience avec le res­tau­rant de La Belle élec­trique et son futur pro­jet au Café Andry1nou­veau nom du 5.

Assis dans la salle de leur autre res­tau­rant Ici Grenoble, rue du Vieux-Temple, Pierre Pavy et sa fille Flore refont le film des der­niers mois… Ou plu­tôt le feuille­ton. Car au fil des rebon­dis­se­ments, l’af­faire du res­tau­rant du musée de Grenoble Le 5 est deve­nue un sacré imbro­glio aux rami­fi­ca­tions poli­tiques, juri­diques et finan­cières. Dernier épi­sode en date : le 13 mars 2023, la Ville de Grenoble a confié la ges­tion de leur ancien éta­blis­se­ment à MixLab, à l’is­sue d’une déli­bé­ra­tion votée en conseil municipal.

Restaurant du musée de Grenoble : MixLab succède aux Pavy

Après sa fer­me­ture, annon­cée en sep­tembre 2022 par Pierre et Flore Pavy, le res­tau­rant du musée de Grenoble Le 5 a été confié à l’as­so­cia­tion MixLab le 13 mars 2023, pour une durée de dix ans. © Pierre Pavy

L’association gre­no­bloise est pour­tant sur­tout connue du grand public pour ses com­pé­tences artis­tiques et cultu­relles. Et pour cause. MixLab, ges­tion­naire his­to­rique de La Belle élec­trique jus­qu’à fin 2021 – et tou­jours asso­cié aujourd’­hui à la gou­ver­nance de la salle de concert au sein d’une Société coopé­ra­tive d’intérêt col­lec­tif (SCIC) -, a en effet pour objet prin­ci­pal la pro­mo­tion et la dif­fu­sion de musiques amplifiées.

Une asso­cia­tion artis­tique déjà à la tête d’un res­tau­rant durant sept ans

Malgré tout, c’est bien l’as­so­cia­tion qui a été dési­gnée par la muni­ci­pa­lité à la suite d’un appel à mani­fes­ta­tion d’in­té­rêt. Une infor­ma­tion que Pierre Pavy cer­ti­fie n’a­voir décou­verte que le 13 mars. « J’étais chez moi pen­dant le conseil muni­ci­pal quand un copain m’a appelé pour me pré­ve­nir qu’on par­lait de moi et que c’é­tait MixLab qui repre­nait », raconte l’ex-gérant du 5. « Je ne savais pas qui c’é­tait et on m’a dit qu’ils n’é­taient même pas res­tau­ra­teurs. »

Restaurant du musée de Grenoble : MixLab succède aux Pavy

Pierre Pavy et sa fille Flore, assis à Ici Grenoble (l’un de leurs trois res­tau­rants res­tants), évoquent leur décep­tion et leur amer­tume devant la fin de l’a­ven­ture et le conflit avec la Ville. © Manuel Pavard – Place Gre’net

L’accusation, for­mu­lée notam­ment par l’op­po­si­tion en séance publique, fait bon­dir Alban Sauce, direc­teur de MixLab et che­ville ouvrière du nou­veau pro­jet. « On a quand même fait ce métier pen­dant plus de sept ans », sou­ligne-t-il, en réfé­rence au bar-res­tau­rant de La Belle élec­trique, piloté – comme la salle – par l’as­so­cia­tion de jan­vier 2015 à juillet 2022. Une expé­rience qui fut d’ailleurs « un suc­cès », se félicite-t-il.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Grenoble : MixLab reprend le res­tau­rant du musée, les anciens gérants dénoncent « un coup de 49.3 » de la Ville »

  1. Pour un lambda comme moi, tout ça me semble être une d” une indé­chif­frable mixture .…
    L.T.
    NB : Mais à pré­sent je ne m” attends plus à une tuile … J” ai dépassé l” age.

    sep article
  2. sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble : après la fer­me­ture du res­tau­rant Le 5, la Ville réclame près de 500 000 euros de dom­mages et inté­rêts aux gérants

FOCUS - Pierre Pavy, patron du restaurant du musée de Grenoble Le 5, a annoncé, en septembre 2022, la fermeture définitive de l'établissement, après 22 Lire plus

Grenoble : Pierre Pavy, gérant du res­tau­rant Le 5, remonté contre la Ville après la fer­me­ture impo­sée pour travaux

FOCUS - Déjà clos au public depuis le 13 mars 2022, le restaurant du musée de Grenoble Le 5 a fermé officiellement ses portes ce Lire plus

Trois Étoiles soli­daires fête ses trois ans de lutte contre le gas­pillage ali­men­taire en faveur des plus précaires

FIL INFO – Trois Étoiles solidaires fête ses trois ans ce mois d'octobre 2018. Ce dispositif de reconditionnement des produits alimentaires périssables pour repousser leur Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : des étu­diants ins­tallent un frigo soli­daire pour les plus pré­caires à La Belle électrique

FOCUS - La Belle Électrique s'engage dans l'aventure des frigos solidaires mis à la disposition des plus démunis. La salle de concerts a soutenu le Lire plus

L'association MixLab s'inquiète pour son avenir aux commandes de La Belle électrique, la Ville rassure
Mixlab, ges­tion­naire de La Belle élec­trique, sous ten­sion après la volte-face de la Ville de Grenoble

  FOCUS — Aux commandes de La Belle électrique depuis ses débuts, l'association MixLab pensait bien engagée la reconduction de sa délégation de service public Lire plus

Première salle de l'exposition, Musée de Grenoble. © Nina Soudre - Placegrenet.fr
Andry-Farcy au musée de Grenoble : hom­mage à un conser­va­teur pré­cur­seur, ama­teur d’art moderne

FOCUS - Le Musée de Grenoble retrace le parcours d’Andry-Farcy, conservateur de 1919 à 1948, à l'occasion d'une exposition jusqu'au 24 novembre prochain. Plus de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !