Lutte contre la Covid-19 : de nouvelles mesures de restrictions s’appliquent en Isère

sep article



 

FOCUS – Le préfet de l’Isère, Lionel Beffre, a précisé ce vendredi 25 septembre les  nouvelles mesures de restrictions concernant la Covid-19, alors que le ministre de la Santé avait classé deux jours plus tôt l’agglomération grenobloise en zone d’alerte renforcée. Les restrictions, renforcées, se déclinent sur trois niveaux : le département, la Métropole de Grenoble et une dernière série de mesures pour cinq villes (Grenoble, Saint-Martin-d’Hères, Fontaine, Échirolles et Eybens).

 

 

Les nouvelles restrictions sanitaires s'appliquent pour au moins 15 jours a précisé le préfet Lionel Beffre. © Tim Buisson - Place Gre'net.

Les nou­velles res­tric­tions sani­taires s’ap­pliquent pour au moins quinze jours a pré­cisé le pré­fet Lionel Beffre. © Tim Buisson – Place Gre’net.

« Le doute n’est plus per­mis. Le virus cir­cule acti­ve­ment en Isère et plus par­ti­cu­liè­re­ment autour de deux pôles : le nord du dépar­te­ment et la Métropole gre­no­bloise », annonce d’emblée Lionel Beffre, le pré­fet de l’Isère.

 

Le taux d’in­ci­dence s’é­lève désor­mais à 119 pour 100 000 dans le dépar­te­ment. Il était seule­ment de 33 au début du mois. Et, dans la métro­pole, les chiffres montent à 243 pour 100 000 à Grenoble.

 

De quoi jus­ti­fier aux yeux du pré­fet son clas­se­ment en « zone d’a­lerte ren­for­cée », avec des res­tric­tions sup­plé­men­taires.

 

Celui-ci invite ainsi cha­cun à favo­ri­ser le télé­tra­vail dès que cela s’a­vère pos­sible. Pour l’u­ni­ver­sité, il pré­co­nise d’en faire de même, bien que la déci­sion ne lui appar­tienne pas. Toutes les mesures s’ap­pliquent pour un délai mini­mal de quinze jours mais pour­raient être pro­lon­gées. Le pré­fet a donc défini trois zones dis­tinctes de res­tric­tions.

 

 

Nouvelles mesures de restrictions dans le département de l’Isère

 

Dès samedi, les ras­sem­ble­ments au sein d’é­ta­blis­se­ments rece­vant du public en plein air, les cha­pi­teaux, les salles de spec­tacle et les com­plexes spor­tifs sont limi­tés à 1 000 per­sonnes. Le pré­fet a éga­le­ment décidé d’in­ter­dire dans ce cadre les débits de bois­sons et les buf­fets. Seule la res­tau­ra­tion col­lec­tive ser­vie à table reste auto­ri­sée.

 

Nouvelles mesures en Isère pour lutter contre la Covid-19.Le préfet de l'Isère Lionel Beffre et le directeur départemental de l'Agence Régionale de Santé (ARS) ont détaillé les nouvelles restrictions concernant le coronavirus. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le pré­fet de l’Isère Lionel Beffre et le direc­teur dépar­te­men­tal de l’Agence régio­nale de santé (ARS) ont détaillé les nou­velles res­tric­tions concer­nant la Covid-19. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

À par­tir de lundi, pour les fêtes fami­liales, les soi­rées étu­diantes, les anni­ver­saires, les lotos et autres évé­ne­ments simi­laires orga­ni­sés dans un éta­blis­se­ment rece­vant du public notam­ment les salles des fêtes et les salles poly­va­lentes, le nombre de par­ti­ci­pants est limité à 30 per­sonnes au maxi­mum.

 

« Le res­pect des gestes bar­rières et de la dis­tan­cia­tion phy­sique demeurent impé­ra­tifs lors de ces évé­ne­ments », rap­pelle en outre Lionel Beffre.

 

 

Nouvelles mesures de restrictions dans la métropole de Grenoble

 

En plus de ces mesures, la Métropole de Grenoble va connaître d’autres res­tric­tions. À par­tir de samedi, les ras­sem­ble­ments de plus de dix per­sonnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public sont inter­dits.

 

Aymeric Bogey, directeur délégué au département de l'Agence Régionale de Santé (ARS)© Tim Buisson - Place Gre'net.

Aymeric Bogey, direc­teur délé­gué au dépar­te­ment de l’ARS. © Tim Buisson – Place Gre’net.

Échappent tou­te­fois à cette res­tric­tion les mani­fes­ta­tions décla­rées en pré­fec­ture, les ras­sem­ble­ments à carac­tère pro­fes­sion­nel, les céré­mo­nies funé­raires, les visites gui­dées ou encore les ser­vices pour le trans­port de voya­geurs.

 

Au niveau spor­tif, les pis­cines, les gym­nases et les salles de sport vont fer­mer leurs portes. Avec quelques excep­tions accor­dées, notam­ment aux spor­tifs de haut niveau, aux groupes sco­laires, pour les acti­vi­tés spor­tives en plein air et les acti­vi­tés para­sco­laires, ainsi que toute acti­vité spor­tive de mineurs et péri­sco­laires.

 

 

Les bars fermés dès 22 heures à partir de lundi

 

À par­tir du lundi 28 sep­tembre, les bars, dans toute la métro­pole, seront fer­més dès 22 heures. Le pré­fet espère ainsi que la dis­tance pour se rendre dans les bars à l’ex­té­rieur de la métro­pole et les contrôles per­met­tront de dis­sua­der les ras­sem­ble­ments.

 

Nouvelles mesures en Isère pour lutter contre la Covid-19.Café La Frise, sur le Cours Berriat, à Grenoble. © Léa Raymond placegrenet.fr

Café La Frise, cours Berriat, à Grenoble. © Léa Raymond placegrenet.fr

 

Depuis le décon­fi­ne­ment, un bar a été fermé pour quinze jours et dix mises en demeure ont été pro­non­cées dans le dépar­te­ment pour non-res­pect des gestes bar­rières. Les salles des fêtes et les salles poly­va­lentes pour les acti­vi­tés spor­tives et asso­cia­tives seront fer­mées au public.

 

 

Les restrictions renforcées pour cinq communes

 

À Grenoble, Saint-Martin-d’Hères, Fontaine, Eybens et Échirolles, le port du masque devient obli­ga­toire en ville. Pour ces cinq com­munes, deux cri­tères ont été pris en compte pour déter­mi­ner ces mesures : la den­sité de popu­la­tion (plus de 2 000 habi­tants) et le taux d’in­ci­dence du virus (au-delà de 150 pour 100 000 habi­tants). Le port du masque s’é­tend éga­le­ment aux com­munes de Bourgoin et de Vienne.

 

« J’en appelle à la res­pon­sa­bi­lité et à la soli­da­rité, notam­ment auprès des jeunes, pour se pro­té­ger et pro­té­ger les autres », insiste Lionel Beffre. Au 24 sep­tembre, 560 cas contacts posi­tifs ont été comp­ta­bi­li­sés par la CPAM et 1 800 cas contacts à risque. Des réunions sont orga­ni­sés tous les deux jours afin de faire le point sur la situa­tion sani­taire entre les dif­fé­rents acteurs poli­tiques et de santé pour « ajus­ter les arrê­tés ».

 

Tim Buisson

 

 

Plus d’une centaine de cas positifs dans les établissements de l’académie de Grenoble

 

Sur les 3 278 éta­blis­se­ments sco­laires (écoles, col­lèges et lycées) que compte l’a­ca­dé­mie de Grenoble, seule l’é­cole de Manthes, située dans le Nord Drôme à la fron­tière de l’Isère, est actuel­le­ment fer­mée. Une classe a éga­le­ment fermé ses portes en Haute-Savoie.

 

Sur les sept der­niers jours, 88 élèves ont été tes­tés posi­tifs au Coronavirus dont 18 dans les der­nières 24 heures sur 625 454 élèves. Au niveau du per­son­nel édu­ca­tif, vingt cas ont été détec­tés sur 59 157 per­son­nels. Comme par­tout en France, le nombre de cas aug­mente.

 

Ces don­nées sont mises à jour quo­ti­dien­ne­ment entre 19 heures et 20 heures sur le site du rec­to­rat. Un numéro d’in­for­ma­tion est joi­gnable du lundi au ven­dredi de 9 à 12 heures au 04 76 74 70 01.

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
20098 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.