Statues de Grenoble affublées de masques anti-pollution, action d'Alternatiba, Greenpeace et ANV-Cop 21, samedi 31 mars 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Lutte contre la Covid-19 : de nou­velles mesures de res­tric­tions s’ap­pliquent en Isère

Lutte contre la Covid-19 : de nou­velles mesures de res­tric­tions s’ap­pliquent en Isère

 

FOCUS – Le préfet de l'Isère, Lionel Beffre, a précisé ce vendredi 25 septembre les  nouvelles mesures de restrictions concernant la Covid-19, alors que le ministre de la Santé avait classé deux jours plus tôt l'agglomération grenobloise en zone d'alerte renforcée. Les restrictions, renforcées, se déclinent sur trois niveaux : le département, la Métropole de Grenoble et une dernière série de mesures pour cinq villes (Grenoble, Saint-Martin-d'Hères, Fontaine, Échirolles et Eybens).

 
 

Les nouvelles restrictions sanitaires s'appliquent pour au moins 15 jours a précisé le préfet Lionel Beffre. © Tim Buisson - Place Gre'net.

Les nouvelles restrictions sanitaires s'appliquent pour au moins quinze jours a précisé le préfet Lionel Beffre. © Tim Buisson - Place Gre'net.


« Le doute n'est plus permis. Le virus circule activement en Isère et plus particulièrement autour de deux pôles : le nord du département et la Métropole grenobloise », annonce d'emblée Lionel Beffre, le préfet de l'Isère.
 
Le taux d'incidence s'élève désormais à 119 pour 100 000 dans le département. Il était seulement de 33 au début du mois. Et, dans la métropole, les chiffres montent à 243 pour 100 000 à Grenoble.
 
De quoi justifier aux yeux du préfet son classement en « zone d'alerte renforcée », avec des restrictions supplémentaires.
 
Celui-ci invite ainsi chacun à favoriser le télétravail dès que cela s'avère possible. Pour l'université, il préconise d'en faire de même, bien que la décision ne lui appartienne pas. Toutes les mesures s'appliquent pour un délai minimal de quinze jours mais pourraient être prolongées. Le préfet a donc défini trois zones distinctes de restrictions.
 
 

Nouvelles mesures de restrictions dans le département de l'Isère

 
Dès samedi, les rassemblements au sein d'établissements recevant du public en plein air, les chapiteaux, les salles de spectacle et les complexes sportifs sont limités à 1 000 personnes. Le préfet a également décidé d'interdire dans ce cadre les débits de boissons et les buffets. Seule la restauration collective servie à table reste autorisée.
 

Nouvelles mesures en Isère pour lutter contre la Covid-19.Le préfet de l'Isère Lionel Beffre et le directeur départemental de l'Agence Régionale de Santé (ARS) ont détaillé les nouvelles restrictions concernant le coronavirus. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le préfet de l'Isère Lionel Beffre et le directeur départemental de l'Agence régionale de santé (ARS) ont détaillé les nouvelles restrictions concernant la Covid-19. © Tim Buisson – Place Gre’net


 
À partir de lundi, pour les fêtes familiales, les soirées étudiantes, les anniversaires, les lotos et autres événements similaires organisés dans un établissement recevant du public notamment les salles des fêtes et les salles polyvalentes, le nombre de participants est limité à 30 personnes au maximum.
 
« Le respect des gestes barrières et de la distanciation physique demeurent impératifs lors de ces événements », rappelle en outre Lionel Beffre.
 
 

Nouvelles mesures de restrictions dans la métropole de Grenoble

 
En plus de ces mesures, la Métropole de Grenoble va connaître d'autres restrictions. À partir de samedi, les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public sont interdits.
 

Aymeric Bogey, directeur délégué au département de l'Agence Régionale de Santé (ARS)© Tim Buisson - Place Gre'net.

Aymeric Bogey, directeur délégué au département de l'ARS. © Tim Buisson - Place Gre'net.


Échappent toutefois à cette restriction les manifestations déclarées en préfecture, les rassemblements à caractère professionnel, les cérémonies funéraires, les visites guidées ou encore les services pour le transport de voyageurs.
 
Au niveau sportif, les piscines, les gymnases et les salles de sport vont fermer leurs portes. Avec quelques exceptions accordées, notamment aux sportifs de haut niveau, aux groupes scolaires, pour les activités sportives en plein air et les activités parascolaires, ainsi que toute activité sportive de mineurs et périscolaires.
 
 

Les bars fermés dès 22 heures à partir de lundi

 
À partir du lundi 28 septembre, les bars, dans toute la métropole, seront fermés dès 22 heures. Le préfet espère ainsi que la distance pour se rendre dans les bars à l'extérieur de la métropole et les contrôles permettront de dissuader les rassemblements.
 

Nouvelles mesures en Isère pour lutter contre la Covid-19.Café La Frise, sur le Cours Berriat, à Grenoble. © Léa Raymond placegrenet.fr

Café La Frise, cours Berriat, à Grenoble. © Léa Raymond placegrenet.fr


 
Depuis le déconfinement, un bar a été fermé pour quinze jours et dix mises en demeure ont été prononcées dans le département pour non-respect des gestes barrières. Les salles des fêtes et les salles polyvalentes pour les activités sportives et associatives seront fermées au public.
 
 

Les restrictions renforcées pour cinq communes

 
À Grenoble, Saint-Martin-d'Hères, Fontaine, Eybens et Échirolles, le port du masque devient obligatoire en ville. Pour ces cinq communes, deux critères ont été pris en compte pour déterminer ces mesures : la densité de population (plus de 2 000 habitants) et le taux d'incidence du virus (au-delà de 150 pour 100 000 habitants). Le port du masque s'étend également aux communes de Bourgoin et de Vienne.
 
« J'en appelle à la responsabilité et à la solidarité, notamment auprès des jeunes, pour se protéger et protéger les autres », insiste Lionel Beffre. Au 24 septembre, 560 cas contacts positifs ont été comptabilisés par la CPAM et 1 800 cas contacts à risque. Des réunions sont organisés tous les deux jours afin de faire le point sur la situation sanitaire entre les différents acteurs politiques et de santé pour « ajuster les arrêtés ».
 

Tim Buisson

 
 

Plus d'une centaine de cas positifs dans les établissements de l'académie de Grenoble

 
Sur les 3 278 établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) que compte l'académie de Grenoble, seule l'école de Manthes, située dans le Nord Drôme à la frontière de l'Isère, est actuellement fermée. Une classe a également fermé ses portes en Haute-Savoie.
 
Sur les sept derniers jours, 88 élèves ont été testés positifs au Coronavirus dont 18 dans les dernières 24 heures sur 625 454 élèves. Au niveau du personnel éducatif, vingt cas ont été détectés sur 59 157 personnels. Comme partout en France, le nombre de cas augmente.
 
Ces données sont mises à jour quotidiennement entre 19 heures et 20 heures sur le site du rectorat. Un numéro d'information est joignable du lundi au vendredi de 9 à 12 heures au 04 76 74 70 01.

Simon Grange

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !