Christophe Ferrari, candidat au Pont-de-Claix, signe le Pacte dépollution rivière

sep article



 

EN BREF – Christophe Ferrari, le maire de Pont-de-Claix en lice pour sa réélection, s’engage pour la dépollution des cours d’eaux. Il vient ainsi de signer le Pacte dépollution rivière, créé par Gaspard Forest, un ancien bûcheron isérois qui s’est donné pour mission de dépolluer nos rivières.

 

 

Le nom de Gaspard Forest vous dit sans doute quelque chose. Le dépol­lueur béné­vole s’est fait connaître en 2019. Il ramas­sait les déchets qu’il trou­vait en bord de l’eau, les expo­sait à la vue de tous, et poin­tait à l’époque le manque d’action des pou­voirs publics pour la dépol­lu­tion.

 

De cet acte mili­tant est né le Pacte dépol­lu­tion rivière, qu’il pro­pose aujourd’­hui de signer aux can­di­dats aux élec­tions muni­ci­pales. Christophe Ferrari, can­di­dat à sa réélec­tion au Pont-de-Claix, rejoint donc les trente signa­taires de l’Isère. À Grenoble, seuls Émilie Chalas et Alain Carignon l’ont éga­le­ment signé.

 

Gaspard Forest , net­toyeur béné­vole des rivières © Richard Collier – placegrenet.fr

 

 

« Pont-de-Claix est une ville d’eau, avec ses mou­lins, ses canaux… Je veux déter­rer ces canaux et recon­qué­rir les liens avec le Drac, notre rivière, et sa bio­di­ver­sité », assure le can­di­dat aux muni­ci­pales, qui veut résoudre la pol­lu­tion au plas­tique d’ici six ans.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2919 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. @Amigo, res­tez dans votre conser­va­tisme et votre mépris de la pen­sée des autres, qui frise par­fois l’in­sulte (vos nom­breux com­men­taires insul­tants modé­rés par la rédac­tion en témoignent). Personne n’a rai­son sur tout, mais vous ne contri­buez pas à éle­ver le débat. Je vous rap­pelle que nous sommes sur un forum. Je n’ai aucune action chez FERRARI, mais heu­reu­se­ment qu’il y a des géo­logues, des gla­cio­logues et des scien­ti­fiques en géné­ral pour pen­ser et inter­pré­ter le monde. Quelle tris­tesse s’il n’y avait que des gens comme vous qui ne réagissent qu’a­vec leur ins­tinct !

    sep article
  2. Amigo, on parle du plas­tique et autres déchets qui ne dis­pa­raissent pas des rivières d’un coup de baguette magique ! C. FERRARI est géo­logue, et avec ses amis gla­cio­logues, il connait mieux que vous les impacts du chan­ge­ment cli­ma­tique anthro­pique. D’ailleurs, les géo­logues parlent d’une nou­velle ère géo­lo­gique nom­mée « l’an­thro­po­cène » : dans quelques mil­liers d’an­nées, on trou­vera du plas­tique dans les couches géo­lo­giques, et dans la glace ce qui est déjà le cas. Cdt

    sep article
    • Golce :
      merci pour ces infor­ma­tions pré­cieuses, que ce qu’on ferait sans votre éclair­cis­se­ment ?! En réa­lité, sans qu’on se sou­cis des for­ma­tions anté­rieures de M Ferrari (et la gla­cio­lo­gie n’a rien à voir avec l’é­co­lo­gie, sauf dans votre cer­veau trop affecté par les com­bats élec­to­rales), ce mon­sieur est un oppor­tu­niste pire que Piolle. Une vraie girouette poli­tique qui change les convic­tions comme des che­mises en fonc­tion des besoins élec­to­rales.

      sep article
  3. tien, Christophe Ferrari, le nou­veau gou­rou écolo. Il n’a­vait rien à cirer de l’é­co­lo­gie toute sa vie et là, d’un seul coup, il monte au cré­neau 🙂
    Et pour ce jeune mon­sieur à côté de Ferrari, je pour­rais lui ouvrir les yeux : les rivières ont un ÉNORME poten­tiel d’auto-épu­ra­tion, comme démon­tré par des nom­breux acci­dents indus­triels. Il faut juste arrê­ter de pol­luer les eaux et au bout de quelques semaines les rivières seront propres

    sep article
  4. Un des co-res­pon­sable de l’i­nep­tie qu’est le plan de non cir­cu­la­tion qu’est CVCM imposé sans étude d’im­pact ni concer­ta­tion, qui a fait explo­ser les embou­teillages à Grenoble et pas­ser notre ville de la 10ème à la 4ème ville la plus embou­teillée de France en à peine plus de deux ans et demi, tout en fai­sant aug­men­ter la polu­tion au no2, s’in­quiète de la pol­lu­tion ? Elle est bien bonne celle là !
    Sans oublier les embou­teillages qu’il a aussi créé à Pont de Claix.

    sep article