Trois militants PS exclus pour cause de soutien à Éric Piolle en appellent à l’ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem

Trois militants PS exclus pour cause de soutien à Éric Piolle en appellent à l’ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO — Maxence Alloto, Hosny Ben Rejeb et Khadija Djellal lancent un appel à l’ancienne ministre Najat Vallaud-Belkacem. Les trois militants et responsables socialistes de Grenoble ont en effet été exclus du parti pour cause de ralliement à Éric Piolle. Une décision que les intéressés contestent, en dénonçant une « ambiguïté » dans les investitures socialistes aux municipales, à Grenoble comme ailleurs en Isère ou en France.

 

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Maxence Alloto, Hosny Ben Rejeb et Khadija Djellal ne digèrent pas leur exclu­sion du Parti socia­liste. Les trois mili­tants ont en effet été radiés du mou­ve­ment après leur ral­lie­ment au maire gre­no­blois sor­tant Éric Piolle. La mesure n’a rien d’a­no­dine, puisque Maxence Alloto occu­pait encore, il y a peu, le poste de secré­taire de la sec­tion PS de Grenoble.

 

Maxence Alloto et Marie-José Salat, deux socialistes de Grenoble qui ont fait le choix de rallier Éric Piolle. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Maxence Alloto, accom­pa­gné de Marie-José Salat, qui avait elle aussi fait le choix de ral­lier Éric Piolle, avant de quit­ter la scène poli­tique. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

En début de semaine, les trois exclus ont fait savoir qu’ils sai­sis­saient la Commission natio­nale des conflits du Parti socia­liste. Et pour ne pas en res­ter là, les (ex) socia­listes adressent éga­le­ment une lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem à l’oc­ca­sion de sa venue à Grenoble, ce mardi 4 février. Ceci au titre de « ses res­pon­sa­bi­li­tés au Conseil natio­nal du PS », quand bien même l’an­cienne ministre se rend à Grenoble… pour assis­ter à un mee­ting d’Olivier Noblecourt.

 

 

Une « ambiguïté des investitures » PS en Isère ?

 

Siglé « Grenoble en com­mun »* dans son en-tête comme sa signa­ture, la lettre semble sur­tout l’oc­ca­sion de réité­rer leur rejet du can­di­dat Noblecourt. « Nous nous éton­nons de l‘ambiguïté des inves­ti­tures que le Parti socia­liste décerne ici à Grenoble et plus lar­ge­ment en France », écrivent les mili­tants. En consi­dé­rant qu’à Grenoble, mais aussi à Saint-Martin-le-Vinoux et Saint-Égrève, « le bureau local fait des choix plus que contes­tables ».

 

Najat Vallaud-Belkacem accueillie par l'ancienne ministre socialiste Geneviève Fioraso et l'ancien maire PS de Grenoble Michel Destot lors d'une visite ministérielle à Grenoble en 2016 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Najat Vallaud-Belkacem accueillie par l’an­cienne ministre socia­liste Geneviève Fioraso et l’an­cien maire PS de Grenoble Michel Destot lors d’une visite minis­té­rielle à Grenoble en 2016. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le crime d’Olivier Noblecourt, aux yeux de Maxence Alloto et de ses cama­rades ? Son poste de délé­gué inter­mi­nis­té­riel sous le gou­ver­ne­ment Philippe. « Le can­di­dat Olivier Noblecourt investi par le PS n’est plus adhé­rent au Parti et […] a tra­vaillé à des fonc­tions poli­tiques pour le gou­ver­ne­ment d’Emmanuel Macron », s’é­tranglent les mili­tants. Qui se disent sou­te­nus par de nom­breux adhé­rents et sym­pa­thi­sants locaux.

 

Les trois ex-socia­listes l’af­firment : ils sont exclus « pour avoir suivi la voie du ras­sem­ble­ment » autour de la can­di­da­ture d’Éric Piolle. Non sans récla­mer « de la clarté », tant pour les élec­teurs et élec­trices que pour les mili­tantes et mili­tants « qui luttent pour le ras­sem­ble­ment des gauches quand cela est pos­sible ». Et de conclure en sou­hai­tant un « Parti socia­liste fier et ras­sem­bleur »… mais sous ban­nière Grenoble en commun.

 

Florent Mathieu

 

 

* Le nom de la liste de cam­pagne d’Éric Piolle.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PS 38 est entré en campagne présidentielle derrière Anne Hidalgo, avec une équipe fédérale renouvelée : de gauche à droite, une partie des cadres dirigeants, Thibaud Pikorki (nouveau premier secrétaire fédéral), Laëtitia Rabih, Cécile Cenatiempo, Patrick Hautson (référent contre le harcèlement et le sexisme), Émilie Borel, David Bousquet (n°2 du PS isérois) et Emmanuelle Bertrand. © Eve Moulinier - Le DL
Le PS isérois lance la campagne présidentielle d’Anne Hidalgo, avec une équipe renouvelée

FOCUS - La fédération de l'Isère du Parti socialiste a présenté ce samedi 27 novembre 2021 sa nouvelle équipe, avec à sa tête Thibaud Pikorki, Lire plus

Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d'opposition de Grenoble
Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d’opposition de Grenoble

FLASH INFO — Jeu de chaises musicales au sein de l'opposition grenobloise à l'occasion de la rentrée 2021? Alors que le groupe Un nouveau regard Lire plus

Sud-PTT dénonce des "réductions d'horaires massives" à venir pour les bureaux de poste de Grenoble
Sud-PTT dénonce des « réductions d’horaires massives » à venir pour les bureaux de poste de Grenoble

FLASH INFO — Vers une "réduction massive des horaires des bureaux de poste" de Grenoble? C'est ce qu'affirme le syndicat Sud-PTT Isère-Savoie par voie de Lire plus

La Métropole de Grenoble interpelle le ministre de l'Economie Bruno Le Maire après le rachat par Doctegestio de la clinique mutualiste.
Clinique mutualiste de Grenoble : le Parti socialiste interpelle Olivier Véran

  FLASH INFO - Dans une lettre ouverte, la section grenobloise du parti socialiste interpelle le ministre de la Santé sur le dossier de la Lire plus

Les candidats de l'alternative avec Najat Vallaud-Belkacem se dévoilent
L’alternative avec Najat Vallaud-Belkacem présente ses candidats aux Régionales en Isère… et écarte l’un d’eux

  FOCUS - La liste L'alternative avec Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé, jeudi 20 mai, les 34 noms de ses candidats en Isère pour les élections Lire plus

Des militants Insoumis refusent de voir leurs noms figurer aux côtés du PS dans le Printemps isérois

  FLASH INFO — Le Printemps isérois sera-t-il orageux? Après avoir sévèrement critiqué l'union des gauches face au président sortant du Département de l'Isère, Stéphane Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin