Deuxième phase d’ins­tal­la­tion du mobi­lier urbain Vox à Grenoble… et demain sur le ter­ri­toire de la Métro ?

Deuxième phase d’ins­tal­la­tion du mobi­lier urbain Vox à Grenoble… et demain sur le ter­ri­toire de la Métro ?

FOCUS – La Ville de Grenoble salue la deuxième phase d’ins­tal­la­tion de son mobi­lier urbain Vox : des pan­neaux d’af­fi­chage nanti d’un porte-voix à rayures ico­nique, ima­gi­nés et conçus suite au non-renou­vel­le­ment du contrat qui unis­sait la ville à JCDecaux. Et, der­rière, une « vision poli­tique » de la com­mu­ni­ca­tion et de l’af­fi­chage que la muni­ci­pa­lité espère expor­ter sur l’en­semble du ter­ri­toire de la Métro.

« Respecter la liberté de récep­tion du citoyen et de la citoyenne à l’é­gard de l’in­for­ma­tion dis­po­nible dans l’es­pace public ». Ainsi s’ex­prime Lucille Lheureux à l’oc­ca­sion de la deuxième phase de pose du mobi­lier urbain gre­no­blois « Vox ». Vendredi 30 août, place Hubert-Dubedout, l’ad­jointe aux Espaces publics de la Ville de Grenoble vante une nou­velle fois un dis­po­si­tif « effi­cace » et « unique », aux côtés d’Antoine Back, conseiller muni­ci­pal délé­gué au sec­teur 2.

Sur les panneaux Vox de grande hauteur, le porte-voix est essentiellement symbolique. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Sur les pan­neaux Vox de grande hau­teur, le porte-voix est essen­tiel­le­ment sym­bo­lique. © Florent Mathieu – Place Gre’net

La « liberté de récep­tion » ? C’est bien le point cen­tral pour Lucille Lheureux, qui rap­pelle que le nou­veau mobi­lier urbain a été conçu suite à la déci­sion de la Ville de ne pas renou­ve­ler son contrat avec JCDecaux. Pas ques­tion d’é­cra­ser le rive­rain de mes­sages, affirme l’é­lue. « Avec JCDecaux, le plus petit for­mat qui existe c’est deux mètres car­rés car­rés d’af­fiche. Ici, le plus grand, c’est un mètre carré ! », com­pare-t-elle.

Dernière phase d’ins­tal­la­tion après les muni­ci­pales de 2020

La place Hubert-Dubedout n’est pas le seul lieu d’im­plan­ta­tion de ces pan­neaux grands for­mats : un autre doit ainsi prendre place devant la MJC Anatole-France. Et une ver­sion plus “light”, avec deux pan­neaux au lieu de quatre, doit être ins­tal­lée cou­rant sep­tembre sur neuf autres sec­teurs de la com­mune. La der­nière phase, la pose de cinq modèles Vox de plus petite taille encore, est pour sa part repor­tée après les muni­ci­pales de mars 2020.

Alexandre Moronnoz est le designer du mobilier urbain Vox retenu par la Ville de Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Alexandre Moronnoz est le desi­gner du mobi­lier urbain Vox retenu par la Ville de Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Si le porte-voix qui figure au som­met des pan­neaux Vox est avant tout sym­bo­lique, celui-ci devrait par ailleurs être bel et bien uti­li­sable pour les mobi­liers à hau­teur d’en­fant. Une manière, explique Lucille Lheureux, de por­ter autant « la voix des citoyens que la voix de l’ins­ti­tu­tion ». L’objet sera-t-il réel­le­ment uti­lisé de la sorte par les habi­tants ? L’élue l’es­père. « C’est un objet qui per­met de crier son mes­sage, une manière de dire que l’on peut se par­ler », ajoute-t-elle.

À qui s’a­dresse ce nou­veau mobi­lier ? Aux ins­ti­tu­tions, en pre­mier lieu, pour annon­cer des évé­ne­ments ou por­ter les com­mu­ni­ca­tions offi­cielles. Ainsi qu’aux asso­cia­tions et struc­tures spor­tives et cultu­relles de large dif­fu­sion, comme l’Aviron gre­no­blois ou le Musée de Grenoble. « Quand on est à l’é­chelle d’un quar­tier ou d’une rue, c’est l’af­fi­chage libre qui reste le plus oppor­tun », estime l’adjointe.

Une « vision poli­tique » qui s’ex­porte à la Métro

Pour Antoine Back, le fait de repla­cer l’af­fi­chage d’in­for­ma­tions dans le giron muni­ci­pal n’a rien d’a­no­din. « Il y a une vision poli­tique, que la com­mu­ni­ca­tion ins­ti­tu­tion­nelle et asso­cia­tive ne soit pas lais­sée à une entre­prise pri­vée qui défi­nit le for­mat, la fré­quence, l’im­plan­ta­tion… On a vrai­ment une pleine maî­trise sur ces choses-là ». Une « vision poli­tique » que la Ville de Grenoble semble vou­loir insuf­fler à l’en­semble du ter­ri­toire de la Métro.

Lucille Lheureux et Antoine Back © Florent Mathieu - Place Gre'net

Lucille Lheureux et Antoine Back. © Florent Mathieu – Place Gre’net

La volonté est bien là : Lucille Lheureux fait ainsi savoir que le mobi­lier Vox, bien qu’i­ni­tia­le­ment spé­ci­fique à Grenoble, est libre de droit pour l’en­semble des com­munes de Grenoble-Alpes Métropole. Une manière de les invi­ter, sinon de les inci­ter, à suivre la direc­tion gre­no­bloise en ins­tal­lant à leur tour des pan­neaux d’af­fi­chage plus légers sur leur sol… et nanti eux aussi du porte-voix à rayures iconique.

« En paral­lèle, il y a tout un tra­vail sur le règle­ment local de publi­cité inter­com­mu­nal, avec les mêmes objec­tifs de réduc­tion des for­mats », note Lucille Lheureux. La Métro a en effet adopté à la quasi-una­ni­mité une inter­dic­tion des publi­ci­tés de plus de 4 m2 sur son ter­ri­toire. Un rap­pel du poids de Grenoble sur les déci­sions de la Métro ? « On s’as­sure que, régle­men­tai­re­ment, tout le monde aille dans le même sens », sou­ligne en tout cas l’ad­jointe de Grenoble.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble annule la déclaration d'utilité publique accordée au projet Inspira sur Sablons et Salaise
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique accor­dée au pro­jet Inspira sur Sablons et Salaise

FLASH INFO - Après l'audience du 17 janvier 2023, le tribunal administratif de Grenoble a suivi l'avis de sa rapporteure générale et annulé la déclaration Lire plus

Grenoble : la colère des rive­rains face aux nui­sances cau­sées par le squat de la rue Antoine-Polotti

DÉCRYPTAGE - Depuis plusieurs années, des dizaines de Roms vivant dans des cabanons de fortune occupent un terrain privé situé rue Antoine-Polotti, à Grenoble. Touché Lire plus

Flash Info

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !