La mairie de Brié-et-Angonnes opte pour le chauffage au bois granulés

sep article

FIL INFO — La mairie de Brié-et-Angonnes passe au chauffage au bois granulés de production locale. Une transition financée en partie par le Fonds chauffage renouvelable, un dispositif national géré localement par la Métro qui annonce avoir d’ores et déjà identifié une centaine de projets susceptibles d’être accompagnés sur son territoire.

 

 

Après la nouvelle école de Champagnier ou le nouveau siège de la Communauté de communes de l’Oisans, c’est au tour de la mairie de Brié-et-Angonnes d’opter pour le chauffage au bois granulés. Un remplacement de son ancien système de chauffage au fioul en partie couvert par le Fonds chaleur renouvelable, dispositif national géré localement par Grenoble-Alpes Métropole. Qui ne manque pas de souligner son soutien aux différents projets en cours sur le territoire.

 

La mairie de Brié-et-Angonnes opte pour le chauffage au bois granulés, soutenue en partie par le dispositif du Fonds chauffage renouvelable. La mairie de Brié-et-Angonnes mairie © Brié-et-Angonnes

La mairie de Brié-et-Angonnes. © Brié-et-Angonnes

 

Sans être astronomiques, les enjeux environnementaux ne sont pas négligeables. Selon les données diffusées, la nouvelle installation devrait permettre d’éviter le rejet de plus de 10 tonnes de CO2 par an. Quant aux sept tonnes de granulés bois que doit consommer chaque année l’installation, elles seront « de provenance locale », assurent encore les services de la Métro.

 

 

Une centaine de projets identifiés

 

Coût de l’investissement ? Environ 22 300 euros, dont 22 % pris en charge par le Fonds chauffage renouvelable. Soit une somme de 4 900 euros prélevée sur la subvention de 140 000 euros dont dispose Grenoble-Alpes Métropole. Douze autres projets sont actuellement accompagnées, mais « une centaine d’autres projets, publics et privés, ont d’ores et déjà été identifiés et sont susceptibles de bénéficier de ce dispositif », ajoute la collectivité.

 

Les travaux sur le réseau de chauffage de la mairie de Brié-et-Angonnes © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

Les travaux sur le réseau de chauffage de la mairie de Brié-et-Angonnes. © Lucas Frangella – Grenoble-Alpes Métropole

 

La métropole grenobloise s’est fixé pour objectif de réduire de 22 % la consommation énergétique du territoire et de 30 % celle d’énergies fossiles d’ici 2030. Ces réductions doivent s’accompagner, en parallèle, d’une augmentation de 35 % de la production d’énergies renouvelables et de récupération. Une transition énergétique au sein de laquelle le Fonds chaleur renouvelable comptera donc comme un outil de plus, se réjouit la Métro.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1076 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.