Ouverture d’une enquête pour favoritisme à la Fête des tuiles : Eric Piolle invoque une « attaque politique »

sep article



FOCUS – L’ouverture d’une enquête préliminaire pour favoritisme dans le cadre de la Fête des tuiles ? Règlement de compte politique, rétorque le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle. Lequel réfute toute irrégularité et accuse les oppositions mais aussi le groupe d’analyse métropolitain d’être à l’origine de la procédure judiciaire. En “oubliant” que c’est sur signalement de la chambre régionale des comptes que la procédure judiciaire a été ouverte…

 

 

Après l'annonce de l'ouverture d'une enquête préliminaire pour favoritisme dans l'attribution de marchés publics afférents à la Fête des tuiles, le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) réagit et dénonce une affaire strictement politique. (capture d'écran)

Après l’an­nonce de l’ou­ver­ture d’une enquête pré­li­mi­naire pour favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion de mar­chés publics affé­rents à la Fête des tuiles, le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) réagit et dénonce une affaire stric­te­ment poli­tique. (cap­ture d’é­cran)

L’enquête pré­li­mi­naire ouverte pour favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion de mar­chés publics affé­rents à la Fête des tuiles, une affaire pure­ment poli­tique ? C’est ce que plaide le maire éco­lo­giste de Grenoble.

 

Lors d’une confé­rence de presse plus ou moins impro­vi­sée sur un bout de trot­toir ce mer­credi 30 mai, Eric Piolle est en effet revenu sur le dos­sier désor­mais confié au par­quet de Valence. Pour balayer toute irré­gu­la­rité.

 

La fête des Tuiles ? Une grande ker­messe orga­ni­sée en début d’été depuis 2015 sur le cours Jean-Jaurès fermé à la cir­cu­la­tion auto­mo­bile. Une fête dont l’or­ga­ni­sa­tion a été notam­ment confiée à l’as­so­cia­tion Fusées, lors des deux pre­mières édi­tions. C’est elle qui est visée par l’en­quête confiée au par­quet de Valence.

 

 

« On n’aurait pas fait quelque chose qu’on pensait irrégulier »

 

En attri­buant par conven­tion­ne­ment, soit sans publi­cité ni mise en concur­rence, ces mar­chés à cette asso­cia­tion dont le cofon­da­teur fai­sait par­tie du comité de sou­tien d’Eric Piolle aux élec­tions muni­ci­pales de 2014, la Ville de Grenoble a‑t-elle favo­risé un can­di­dat ? C’est ce à quoi va devoir répondre la jus­tice.

 

Le maire, lui, se défend d’a­voir sciem­ment com­mis un délit. « On n’au­rait pas fait quelque chose qu’on pen­sait irré­gu­lier », a répondu Eric Piolle. « La Fête des tuiles est un évé­ne­ment popu­laire majeur qui crée des ponts. Il est atta­qué depuis les débuts dans les déli­bé­ra­tions par des gens qui pré­fèrent éri­ger des murs. »

 

 

Réalisation Joël Kermabon.

 

La déli­bé­ra­tion approu­vant les deux conven­tions pas­sées avec Fusées et l’as­so­cia­tion Afric’Impact pour les édi­tions 2015 et 2016 de la Fête des tuiles a été votée le 26 mai 2015 sans les voix de la droite et de l’ex­trême droite. Attaque poli­tique ? « Faire une défense poli­tique sur une ques­tion juri­dique, c’est osé ! », tance Matthieu Chamussy, le chef de file de la droite répu­bli­caine à la ville de Grenoble.

 

Dans le viseur du maire, le Gam. En 2015, le groupe d’a­na­lyse métro­po­li­tain avait porté plainte pour octroi d’avantage injus­ti­fié et détour­ne­ment de fonds publics. En 2017, son porte-parole Pascal Clérotte avait porté plainte, cette fois auprès du par­quet natio­nal finan­cier, avec consti­tu­tion de par­tie civile. Acharnement ? Règlement de compte avec ten­ta­tive de récu­pé­ra­tion poli­tique ?

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
4125 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. Je ne sais pas si l’at­taque est poli­tique mais répondre en par­lant de ponts et de murs ça l’est à 200%.

    sep article
  3. La fêtes des tuiles payée avec l’argent du contri­buable Grenoblois « un évé­ne­ment popu­laire majeur qui crée des ponts » ? Mon oeil 😀

    sep article