Fête des tuiles : ouverture d’une enquête préliminaire pour favoritisme, confiée… au parquet de Valence

sep article

DÉCRYPTAGE – Une enquête préliminaire a été ouverte pour favoritisme dans l’attribution des marchés publics afférents aux deux éditions de la Fête des tuiles, en 2015 et 2016. En question, l’octroi de prestations à deux associations sans mise en concurrence. Et notamment à l’association Fusées dont le co-directeur fut l’un des signataires de l’appel à voter Éric Piolle en 2014.

 

 

Fête des Tuiles 2016 © SeverineCattiaux

Une enquête préliminaire a été ouverte pour favoritisme concernant l’attribution en 2015 et 2016 de marchés publics afférents à la Fête des tuiles à Grenoble. Le dossier, qui aurait dû être traité dans la capitale du Dauphiné, a été dépaysé pour être confié au parquet de Valence*, apprend-on dans le Dauphiné libéré. Ce n’est pas une surprise. Plusieurs fois interpellé à ce sujet, le parquet de Grenoble n’a d’après nos informations jamais donné suite à ce dossier.

 

Une plainte avec constitution de partie civile avait même été déposée à l’automne dernier auprès du parquet national financier (PNF)** par Pascal Clérotte, le porte-parole du Groupe d’analyse métropolitain, cette fois avec la casquette de membre d’Anticor. L’association anti-corruption avait, de son côté, déjà signalé plusieurs dossiers grenoblois, dont celui de la Fête des tuiles, auprès du préfet de région à Lyon. Sans plus de réactions.

 

 

Les marchés publics devaient-ils faire l’objet d’une mise en concurrence ?

 

Le PNF avait alors renvoyé le dossier sur Grenoble, non sans entraîner l’ouverture automatique d’une information judiciaire. Mais c’est visiblement un signalement de la chambre régionale des comptes, dont le rapport sur le contrôle de gestion de la ville de Grenoble est attendu dans les semaines à venir, qui a donné le coup d’accélérateur.

 

« Les parquets sont débordés. En général, ils attendent notre signalement pour bouger », nous avait il y a quelque temps fait remarquer un magistrat financier.

 

 

Fête des Tuiles 2017 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Fête des tuiles 2017 © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Trois ans après les premiers signalements, la justice s’est donc saisie du dossier. Avec en filigrane une question : les marchés publics des éditions 2015 et 2016 ont-ils été attribués à des prestataires extérieurs sans publicité ni mise en concurrence et notamment à l’association Fusées dont le co-directeur fut l’un des signataires de l’appel à voter Eric Piolle en 2014 ?

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2266 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Autre point: un marché public ne peut faire l’objet d’un simple conventionnement car il crée des obligations de moyens et/ou de résultats. Il s’agit donc d’un contrat, pas d’une « convention »

    sep article
  2. Ping : MARCHÉ SANS APPEL D’OFFRES: E.PIOLLE NE CONNAISSAIT PAS LE MEMBRE de SON COMITÉ de SOUTIEN – Grenoble Le Changement !

  3. sep article