Fête des tuiles : ouverture d’une enquête préliminaire pour favoritisme, confiée… au parquet de Valence

sep article



DÉCRYPTAGE – Une enquête préliminaire a été ouverte pour favoritisme dans l’attribution des marchés publics afférents aux deux éditions de la Fête des tuiles, en 2015 et 2016. En question, l’octroi de prestations à deux associations sans mise en concurrence. Et notamment à l’association Fusées dont le co-directeur fut l’un des signataires de l’appel à voter Éric Piolle en 2014.

 

 

Fête des Tuiles 2016 © SeverineCattiaux

Une enquête pré­li­mi­naire a été ouverte pour favo­ri­tisme concer­nant l’at­tri­bu­tion en 2015 et 2016 de mar­chés publics affé­rents à la Fête des tuiles à Grenoble. Le dos­sier, qui aurait dû être traité dans la capi­tale du Dauphiné, a été dépaysé pour être confié au par­quet de Valence*, apprend-on dans le Dauphiné libéré. Ce n’est pas une sur­prise. Plusieurs fois inter­pellé à ce sujet, le par­quet de Grenoble n’a d’a­près nos infor­ma­tions jamais donné suite à ce dos­sier.

 

Une plainte avec consti­tu­tion de par­tie civile avait même été dépo­sée à l’au­tomne der­nier auprès du par­quet natio­nal finan­cier (PNF)** par Pascal Clérotte, le porte-parole du Groupe d’a­na­lyse métro­po­li­tain, cette fois avec la cas­quette de membre d’Anticor. L’association anti-cor­rup­tion avait, de son côté, déjà signalé plu­sieurs dos­siers gre­no­blois, dont celui de la Fête des tuiles, auprès du pré­fet de région à Lyon. Sans plus de réac­tions.

 

 

Les marchés publics devaient-ils faire l’objet d’une mise en concurrence ?

 

Le PNF avait alors ren­voyé le dos­sier sur Grenoble, non sans entraî­ner l’ou­ver­ture auto­ma­tique d’une infor­ma­tion judi­ciaire. Mais c’est visi­ble­ment un signa­le­ment de la chambre régio­nale des comptes, dont le rap­port sur le contrôle de ges­tion de la ville de Grenoble est attendu dans les semaines à venir, qui a donné le coup d’ac­cé­lé­ra­teur.

 

« Les par­quets sont débor­dés. En géné­ral, ils attendent notre signa­le­ment pour bou­ger », nous avait il y a quelque temps fait remar­quer un magis­trat finan­cier.

 

 

Fête des Tuiles 2017 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Fête des tuiles 2017 © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Trois ans après les pre­miers signa­le­ments, la jus­tice s’est donc sai­sie du dos­sier. Avec en fili­grane une ques­tion : les mar­chés publics des édi­tions 2015 et 2016 ont-ils été attri­bués à des pres­ta­taires exté­rieurs sans publi­cité ni mise en concur­rence et notam­ment à l’as­so­cia­tion Fusées dont le co-direc­teur fut l’un des signa­taires de l’appel à voter Eric Piolle en 2014 ?

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
3658 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Autre point : un mar­ché public ne peut faire l’ob­jet d’un simple conven­tion­ne­ment car il crée des obli­ga­tions de moyens et/ou de résul­tats. Il s’a­git donc d’un contrat, pas d’une « conven­tion »

    sep article
  2. Ping : MARCHÉ SANS APPEL D’OFFRES: E.PIOLLE NE CONNAISSAIT PAS LE MEMBRE de SON COMITÉ de SOUTIEN – Grenoble Le Changement !

  3. sep article