Bannière NL JEP 2021
Y-a-t-il eu favoritisme dans l'attribution de marchés à la Fête des tuiles ? "Règlement de comptes politiques" répond le maire de Grenoble Eric Piolle.

Ouverture d’une enquête pour favoritisme à la Fête des tuiles : Eric Piolle invoque une « attaque politique »

Ouverture d’une enquête pour favoritisme à la Fête des tuiles : Eric Piolle invoque une « attaque politique »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – L’ouverture d’une enquête préliminaire pour favoritisme dans le cadre de la Fête des tuiles ? Règlement de compte politique, rétorque le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle. Lequel réfute toute irrégularité et accuse les oppositions mais aussi le groupe d’analyse métropolitain d’être à l’origine de la procédure judiciaire. En “oubliant” que c’est sur signalement de la chambre régionale des comptes que la procédure judiciaire a été ouverte…

 

 

Après l'annonce de l'ouverture d'une enquête préliminaire pour favoritisme dans l'attribution de marchés publics afférents à la Fête des tuiles, le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) réagit et dénonce une affaire strictement politique. (capture d'écran)

Après l’an­nonce de l’ou­ver­ture d’une enquête pré­li­mi­naire pour favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion de mar­chés publics affé­rents à la Fête des tuiles, le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) réagit et dénonce une affaire stric­te­ment poli­tique. (cap­ture d’écran)

L’enquête pré­li­mi­naire ouverte pour favo­ri­tisme dans l’at­tri­bu­tion de mar­chés publics affé­rents à la Fête des tuiles, une affaire pure­ment poli­tique ? C’est ce que plaide le maire éco­lo­giste de Grenoble.

 

Lors d’une confé­rence de presse plus ou moins impro­vi­sée sur un bout de trot­toir ce mer­credi 30 mai, Eric Piolle est en effet revenu sur le dos­sier désor­mais confié au par­quet de Valence. Pour balayer toute irrégularité.

 

La fête des Tuiles ? Une grande ker­messe orga­ni­sée en début d’été depuis 2015 sur le cours Jean-Jaurès fermé à la cir­cu­la­tion auto­mo­bile. Une fête dont l’or­ga­ni­sa­tion a été notam­ment confiée à l’as­so­cia­tion Fusées, lors des deux pre­mières édi­tions. C’est elle qui est visée par l’en­quête confiée au par­quet de Valence.

 

 

« On n’aurait pas fait quelque chose qu’on pensait irrégulier »

 

En attri­buant par conven­tion­ne­ment, soit sans publi­cité ni mise en concur­rence, ces mar­chés à cette asso­cia­tion dont le cofon­da­teur fai­sait par­tie du comité de sou­tien d’Eric Piolle aux élec­tions muni­ci­pales de 2014, la Ville de Grenoble a‑t-elle favo­risé un can­di­dat ? C’est ce à quoi va devoir répondre la justice.

 

Le maire, lui, se défend d’a­voir sciem­ment com­mis un délit. « On n’au­rait pas fait quelque chose qu’on pen­sait irré­gu­lier », a répondu Eric Piolle. « La Fête des tuiles est un évé­ne­ment popu­laire majeur qui crée des ponts. Il est atta­qué depuis les débuts dans les déli­bé­ra­tions par des gens qui pré­fèrent éri­ger des murs. »

 

 

Réalisation Joël Kermabon.

 

La déli­bé­ra­tion approu­vant les deux conven­tions pas­sées avec Fusées et l’as­so­cia­tion Afric’Impact pour les édi­tions 2015 et 2016 de la Fête des tuiles a été votée le 26 mai 2015 sans les voix de la droite et de l’ex­trême droite. Attaque poli­tique ? « Faire une défense poli­tique sur une ques­tion juri­dique, c’est osé ! », tance Matthieu Chamussy, le chef de file de la droite répu­bli­caine à la ville de Grenoble.

 

Dans le viseur du maire, le Gam. En 2015, le groupe d’a­na­lyse métro­po­li­tain avait porté plainte pour octroi d’avantage injus­ti­fié et détour­ne­ment de fonds publics. En 2017, son porte-parole Pascal Clérotte avait porté plainte, cette fois auprès du par­quet natio­nal finan­cier, avec consti­tu­tion de par­tie civile. Acharnement ? Règlement de compte avec ten­ta­tive de récu­pé­ra­tion politique ?

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Covid-19 : Pascal Clérotte porte (à son tour) plainte contre le gouvernement

  EN BREF – Après deux étudiants de Sciences Po Grenoble, Pascal Clérotte, porte-parole du Groupe d'analyse métropolitain (Gam), annonce à son tour porter plainte Lire plus

Le porte-parole du groupe d'analyse métropolitain re-porte plainte dans les dossiers des marchés de la Fête des tuiles et du bâtiment du Crédit agricole.
Nouvelles plaintes concernant les marchés de la Fête des tuiles et le rachat du siège du Crédit agricole

  FIL INFO - Une nouvelle fois, le porte-parole du groupe d'analyse métropolitain porte plainte concernant les dossiers des marchés de la Fête des tuiles Lire plus

La cour d'appel de Grenoble a confirmé la condamnation pour injure à caractère raciste du porte-parole du groupe d'analyse métropolitain. Le ton monte...
Injure publique : sa condamnation confirmée, le porte-parole du Gam saisit le conseil supérieur de la magistrature

  FOCUS - La cour d'appel de Grenoble a confirmé la condamnation, pour injure publique à caractère raciste, du porte-parole du groupe d'analyse métropolitain à Lire plus

La cour d'appel de Grenoble a confirmé la condamnation pour injure à caractère raciste du porte-parole du groupe d'analyse métropolitain. Le ton monte...
Affaire Larabi-Clérotte : le parquet de Grenoble fait aussi appel de la condamnation

  FOCUS - Condamné pour injure publique à caractère raciste envers Soukaïna Larabi, candidate aux législatives à Grenoble en 2017, Pascal Clérotte, le porte-parole du Gam, Lire plus

Pascal Clérotte dénonce les promesses clientélistes en cette période de campagne électorale. En particulier celles faites aux “clients” des quartiers.
Clientélisme aux municipales : « ceux qui se posent en “clients” perdent à tous les coups

  TRIBUNE LIBRE - Pascal Clérotte, porte-parole du Groupe d’analyse métropolitain (Gam) qui, depuis 2013, se penche sur les décisions et comptes des collectivités locales de Lire plus

Le feuilleton des dossiers de la fête des tuiles et du Crédit agricole se poursuit à Grenoble. Deux contribuables réclament que le maire porte plainte.
Fête des Tuiles : de Grenoble à Valence, les drôles de tribulations d’un marché passé sans mise en concurrence

FOCUS - À quelques jours de la cinquième édition de la fête des Tuiles, deux Grenobloises portent plainte contre X avec constitution de partie civile Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin