Y-a-t-il eu favoritisme dans l'attribution de marchés à la Fête des tuiles ? "Règlement de comptes politiques" répond le maire de Grenoble Eric Piolle.

Ouverture d’une enquête pour favo­ri­tisme à la Fête des tuiles : Eric Piolle invoque une « attaque politique »

Ouverture d’une enquête pour favo­ri­tisme à la Fête des tuiles : Eric Piolle invoque une « attaque politique »

FOCUS - L'ouverture d'une enquête préliminaire pour favoritisme dans le cadre de la Fête des tuiles ? Règlement de compte politique, rétorque le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle. Lequel réfute toute irrégularité et accuse les oppositions mais aussi le groupe d'analyse métropolitain d'être à l'origine de la procédure judiciaire. En “oubliant” que c'est sur signalement de la chambre régionale des comptes que la procédure judiciaire a été ouverte…

 

 

Après l'annonce de l'ouverture d'une enquête préliminaire pour favoritisme dans l'attribution de marchés publics afférents à la Fête des tuiles, le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) réagit et dénonce une affaire strictement politique. (capture d'écran)

Après l'annonce de l'ouverture d'une enquête préliminaire pour favoritisme dans l'attribution de marchés publics afférents à la Fête des tuiles, le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) réagit et dénonce une affaire strictement politique. (capture d'écran)

L'enquête préliminaire ouverte pour favoritisme dans l'attribution de marchés publics afférents à la Fête des tuiles, une affaire purement politique ? C'est ce que plaide le maire écologiste de Grenoble.

 

Lors d'une conférence de presse plus ou moins improvisée sur un bout de trottoir ce mercredi 30 mai, Eric Piolle est en effet revenu sur le dossier désormais confié au parquet de Valence. Pour balayer toute irrégularité.

 

La fête des Tuiles ? Une grande kermesse organisée en début d'été depuis 2015 sur le cours Jean-Jaurès fermé à la circulation automobile. Une fête dont l'organisation a été notamment confiée à l'association Fusées, lors des deux premières éditions. C'est elle qui est visée par l'enquête confiée au parquet de Valence.

 

 

« On n'aurait pas fait quelque chose qu'on pensait irrégulier »

 

En attribuant par conventionnement, soit sans publicité ni mise en concurrence, ces marchés à cette association dont le cofondateur faisait partie du comité de soutien d'Eric Piolle aux élections municipales de 2014, la Ville de Grenoble a-t-elle favorisé un candidat ? C'est ce à quoi va devoir répondre la justice.

 

Le maire, lui, se défend d'avoir sciemment commis un délit. « On n'aurait pas fait quelque chose qu'on pensait irrégulier », a répondu Eric Piolle. « La Fête des tuiles est un événement populaire majeur qui crée des ponts. Il est attaqué depuis les débuts dans les délibérations par des gens qui préfèrent ériger des murs. »

 

 

Réalisation Joël Kermabon.

 

La délibération approuvant les deux conventions passées avec Fusées et l'association Afric'Impact pour les éditions 2015 et 2016 de la Fête des tuiles a été votée le 26 mai 2015 sans les voix de la droite et de l'extrême droite. Attaque politique ? « Faire une défense politique sur une question juridique, c'est osé ! », tance Matthieu Chamussy, le chef de file de la droite républicaine à la ville de Grenoble.

 

Dans le viseur du maire, le Gam. En 2015, le groupe d'analyse métropolitain avait porté plainte pour octroi d’avantage injustifié et détournement de fonds publics. En 2017, son porte-parole Pascal Clérotte avait porté plainte, cette fois auprès du parquet national financier, avec constitution de partie civile. Acharnement ? Règlement de compte avec tentative de récupération politique ?

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après l'annulation du premier par la justice, un projet Inspira 2 se dessine sur Sablons et Salaise-sur-Sanne
Projet indus­trialo-por­tuaire : Inspira à peine enterré, Inspira 2 se des­sine à Sablons et Salaise-sur-Sanne

FOCUS - Le projet Inspira, mort et enterré? Loin de là. Après avoir vu son annulation confirmée en appel début 2024, les porteurs du projet Lire plus

Grenoble, ville amie des aînés... ou fuie par les personnes âgées? Le débat s'invite au conseil municipal
Grenoble, ville amie des aînés… ou fuie par les per­sonnes âgées ? Le débat s’est invité au conseil municipal

FOCUS - La politique en direction des personnes âgées, ou des "aîné-es" selon la terminologie de la Ville, était au programme du conseil municipal de Lire plus

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !