Blocage des étudiants de l'UGA à l'ARSH, le 5 avril 2018. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Campus gre­no­blois : Interasso condamne les dégra­da­tions, les étu­diants de droite réclament la fin des blocages

Campus gre­no­blois : Interasso condamne les dégra­da­tions, les étu­diants de droite réclament la fin des blocages

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Face aux mobi­li­sa­tions étu­diantes, l’as­so­cia­tion Interasso Grenoble Alpes, dont la liste Bouge ton cam­pus est sor­tie majo­ri­taire aux élec­tions étu­diantes de 2017, condamne les dégra­da­tions com­mises en marge des mani­fes­ta­tions. Tandis que le syn­di­cat étu­diant de droite Uni moque les mani­fes­tants et appelle, lui, à mettre fin aux blocages.

Des voix dis­so­nantes ? Dans un com­mu­ni­qué, l’as­so­cia­tion étu­diante Interasso Grenoble Alpes condamne avec fer­meté « les méthodes et dérives employées par cer­tains » au cours des récentes mani­fes­ta­tions étu­diantes sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères. En ligne de mire ? Les dégra­da­tions com­mises sur le bâti­ment de la pré­si­dence de l’Université Grenoble-Alpes (UGA).*

Occupation du bâtiment de la présidence de l'UGA par des étudiants, le 3 avril 2018. © Léa Raymond - Place Gre'net

Occupation du bâti­ment de la pré­si­dence de l’UGA par des étu­diants, le 3 avril 2018. © Léa Raymond – Place Gre’net

« L’Université est et doit res­ter un lieu d’émancipation et d’ouverture ! Il n’est pas conce­vable d’observer de tels débor­de­ments », juge ainsi Interasso. Force est de consta­ter que l’as­so­cia­tion, sor­tie majo­ri­taire des élec­tions étu­diantes de 2017 avec sa liste Bouge ton cam­pus, se trouve d’ailleurs sou­vent en conflit avec d’autres orga­nismes étu­diants comme l’Unef, Solidaires étu­diants ou la Licorne.

Un appel au calme et au dialogue

Dans son com­mu­ni­qué, le pré­sident d’Interasso Tom Denat n’ou­blie pas de « dénon­cer » dans le même temps « les vio­lences cau­sées par les forces de l’ordre à l’encontre de mani­fes­tants » durant le “col­loque Frontex”, le 22 mars der­nier. Il juge même « une par­tie de la colère expri­mée com­pré­hen­sible », dans le cadre des mani­fes­ta­tions contre la réforme de l’université.

Les manifestations durant le colloque Frontex a été l'objet d'une riposte policière © Giovanna Crippa- Place Gre'net

La mani­fes­ta­tion durant le col­loque Frontex a fait face à une riposte poli­cière © Giovanna Crippa- Place Gre’net

Pour autant, écrit Interasso, « nos poings ne doivent pas être le moyen de faire entendre nos voix ». L’organisation affirme por­ter elle aussi des « reven­di­ca­tions impor­tantes en cette période de réforme », et lance un appel au calme et au dia­logue afin, espère-t-elle, « de sor­tir le plus rapi­de­ment de cette impasse qui ne sert per­sonne ».

Les étu­diants de droite condamnent les blocages

Le ton est réso­lu­ment plus acerbe du côté des Jeunes Républicains de l’Isère et du Syndicat étu­diant mar­qué à droite Uni Grenoble (Union natio­nale inter-uni­ver­si­taire). Dans un com­mu­ni­qué com­mun, les deux mou­ve­ments dénoncent de leur côté les blo­cages de bâti­ments uni­ver­si­taires par des mani­fes­tants. En l’oc­cur­rence, les bâti­ments Arts et Sciences humaines (Arsh) et de l’an­cienne uni­ver­sité Stendhal.

Blocage des étudiants de l'UGA à l'ARSH, le 5 avril 2018. © Léa Raymond - Place Gre'net

Blocage des étu­diants de l’UGA à l’Arsh, le 5 avril 2018. © Léa Raymond – Place Gre’net

Le com­mu­ni­qué explique que ces blo­cages « issus de grou­pus­cules de gauche aucu­ne­ment repré­sen­ta­tifs des étu­diants », consti­tue­raient « la dic­ta­ture d’une mino­rité à une majo­rité d’étudiants qui ne demandent qu’une chose : aller en cours pour réus­sir leurs études ». Pour les mili­tants de droite, aucun doute : empê­cher l’ac­cès aux cours et aux amphis « n’est nul­le­ment une solu­tion ».

Empêcher les blo­cages au nom de la « liberté d’étudier »

L'Uni moque les « militants de gauche » sur sa page Facebook. © Uni Grenoble

L’Uni moque les « mili­tants de gauche » sur sa page Facebook. © Uni Grenoble

Le texte revient par ailleurs sur les dégra­da­tions au sein du bâti­ments de la pré­si­dence de l’UGA. « Il est incon­ce­vable de lais­ser la liberté de blo­quer à des indi­vi­dus qui, alors qu’ils réclament plus de moyens pour l’enseignement supé­rieur, n’hésitent pas dans le même temps à dégra­der les bâti­ments uni­ver­si­taires », écrivent les auteurs.

En conclu­sion, l’Uni et les Jeunes Républicains demandent au pré­sident de l’UGA Patrick Levy « d’user des moyens néces­saires pour déblo­quer les édi­fices concer­nés ». Autrement dit, de faire appel aux forces de l’ordre.

Et ceci, expliquent les étu­diants de droite, autant pour empê­cher un « sen­ti­ment d’im­pu­nité » qui pour­rait occa­sion­ner de nou­veaux blo­cages, qu’au nom de la « liberté d’é­tu­dier ».

Florent Mathieu

* Le col­lec­tif Générations cam­pus Grenoble l’a­vait pré­cédé, condam­nant lui aussi les vio­lences com­mises en plai­dant pour une contes­ta­tion « rai­son­née et paci­fique ».

LES JEUNES MACRONISTES CONDAMNENT LES BLOCAGES

Sans sur­prise, le mou­ve­ment des Jeunes avec Macron de l’Isère (Jam38) condamne à son tour « les vio­lences » et appelle à l’ar­rêt des blo­cages des uni­ver­si­tés. Les “macro­nistes” pointent notam­ment du doigt les dégra­da­tions com­mises sur le bâti­ment de la pré­si­dence de l’UGA. « Nous ne pou­vons que condam­ner l’envahissement et le sac­cage de bâti­ments ser­vant à l’ensemble de la com­mu­nauté uni­ver­si­taire », écrit ainsi leur réfé­rente, Marine Roche.

Prônant « le dia­logue et la tolé­rance », le mou­ve­ment se dit par ailleurs prêt à échan­ger « dans le res­pect de cha­cun » avec les oppo­sants à loi Orientation et réus­site des étu­diants, dans le cadre d’un « débat construc­tif » au sein des assem­blées géné­rales. Tout en renou­ve­lant son « sou­tien plein et entier à l’ac­tion de la ministre Frédéric Vidal ».

(Encadré ajouté le mardi 10 avril suite à la récep­tion d’un communiqué)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alphanie Midelet, doctorante à l'UGA, remporte la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes
Alphanie Midelet, doc­to­rante à l’UGA, rem­porte la finale natio­nale du concours Ma thèse en 180 secondes

FLASH INFO – Et de quatre! Après Alexandre Artaud en 2015, Sabrina Fadloun en 2017 et Philippe Le Bouteiller en 2018, Alphanie Midelet est la Lire plus

Lancement de l’Observatoire de la bio­di­ver­sité Grenoble-Alpes pour créer un atlas citoyen

EN BREF - Dans le cadre d'une journée « Sols et biodiversité » organisée au muséum de Grenoble le 14 avril 2022 par le conseil Lire plus

© UGA
Grenoble accueille le cham­pion­nat de France uni­ver­si­taire 2022 de judo, ces mer­credi 6 et jeudi 7 avril, à la Halle Clémenceau

FOCUS - Grenoble accueille le championnat de France universitaire de judo, ces mercredi 6 et jeudi 7 avril 2022. Plus de 300 judokas - dont Lire plus

Retour du concours Ma thèse en 180 secondes avec la finale Académie de Grenoble le 17 mars à la MC2... et sur YouTube
Retour du concours Ma thèse en 180 secondes avec la finale Académie de Grenoble le 17 mars à la MC2… et sur YouTube

FLASH INFO – Une première étape vers la finale nationale, voire internationale? Jeudi 17 mars, le concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) est de Lire plus

Le Bus d'Alerte Républicaine et Démocratique à l'UGA
Le Bus d’alerte répu­bli­caine et démo­cra­tique à l’UGA pour pré­ve­nir des dan­gers de l’abstention à la lumière du passé

EN BREF - Le Bus d’alerte républicaine et démocratique s’est garé au cœur du campus universitaire de Grenoble, ce vendredi 4 mars 2022, à quelques Lire plus

Deux personnes masquées sur la Place des Monts au campus de l'UGA © Simon Marseille - Place Gre'net
L’équipe du Mois déco­lo­nial dénonce le refus de l’UGA de sub­ven­tion­ner l’é­vé­ne­ment ou de lui prê­ter des salles

FLASH INFO – "Nous avons eu la surprise, suite à la demande émanant d’étudiant⸱es de l’UGA de faire face au refus de l’université de subventionner Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin