Appel Forêt -

Des usagers accusent la SNCF de profiter de la grève pour fermer la ligne Grenoble-Gap

Des usagers accusent la SNCF de profiter de la grève pour fermer la ligne Grenoble-Gap

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le Collectif de l’Étoile ferroviaire de Veynes accuse la SNCF d’utiliser la grève perlée qui touche son réseau pour orchestrer la fermeture de la ligne Grenoble-Gap, au profit de cars de substitution. Depuis la semaine dernière, plus aucun train ne circule en effet sur la ligne, et le groupement d’usagers ne croit guère aux explications de la direction des TER.

 

 

« La situa­tion n’a jamais été aussi grave, ni l’a­gres­sion des usa­gers aussi vio­lente », écrit sans mâcher ses mots le Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes. Un Collectif qui consi­dère que la SNCF prend pré­texte du mou­ve­ment de grève actuelle pour sup­pri­mer tota­le­ment et inten­tion­nel­le­ment les trains sur la ligne Grenoble-Gap et les rem­pla­cer par des cars, jugés inadap­tés aux besoins des usa­gers de la ligne.

 

Une fermeture de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap sous prétexte de grève ? C'est ce que redoute et dénonce le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes.Le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes s'invitait dans les locaux de SNCF Réseau Chambéry, le jeudi 1er mars. © Seau

Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes s’est invi­tée dans les locaux de SNCF Réseau Chambéry, le jeudi 1er mars. © Seau

 

Ainsi, depuis le mardi 3 avril, plus aucun train ne cir­cule sur la ligne. Un effet de la grève ? La direc­tion TER a indi­qué au Collectif que le mou­ve­ment, très suivi tant au niveau du per­son­nel rou­lant que dans les ate­liers de main­te­nance, a empê­ché de remettre les rames en ser­vice. Mais les défen­seurs de la ligne Grenoble-Gap, soli­daires du mou­ve­ment des che­mi­nots, font part de leur scepticisme.

 

Une « politique du fait accompli »

 

« La direc­tion ne dément pas que six des sept trains néces­saires au fonc­tion­ne­ment de la ligne étaient garés et opé­ra­tion­nels ven­dredi, ni que l’immense majo­rité des per­son­nels rou­lants étaient eux aussi à leur poste, mais avec ins­truc­tion de res­ter à quai », fait remar­quer le Collectif. Avant de pré­ve­nir qu’il recen­sera « pré­ci­sé­ment le maté­riel et le per­son­nel dis­po­nibles », au cas où les trains ne rou­le­raient tou­jours pas durant la période de non-grève du mardi 10 au jeudi 12 avril inclus.

 

Une fermeture de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap sous prétexte de grève ? C'est ce que redoute et dénonce le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes.Pas simple de trouver des trains TER en gare de Clelles en ce moment © Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes

Pas simple de trou­ver des trains TER en gare de Clelles en ce moment © Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes

 

En effet, le Collectif soup­çonne la SNCF de vou­loir « mettre la sup­pres­sion des trains sur le dos des gré­vistes, sans jamais prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés », en pré­tex­tant le mou­ve­ment de grève perlé qui touche son réseau. Bien loin de sa pro­messe faite aux mili­tants de remettre les trains en route « dès que ce sera pos­sible ». « Nous ne sommes pas dupes de cette poli­tique du fait accom­pli et nous ne l’acceptons pas », assurent les usagers.

 

 

Inaccessibilité et dysfonctionnements des cars de substitution

 

Dernière action en date : samedi 7 avril en gare de Clelles, le Collectif orga­ni­sait une mani­fes­ta­tion sous forme de “hap­pe­ning”. Des per­sonnes en fau­teuils rou­lants, d’autres équi­pées de vélos ou de pous­settes, étaient invi­tées à démon­trer devant les camé­ras de plu­sieurs médias locaux l’im­pos­si­bi­lité d’u­ti­li­ser le car pour se dépla­cer avec ce type d’équipement.

 

Une poussette dans un car ? Mission impossible. Mouvement du Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes, gare de Clelles, 7 avril. © Emmanuel Corre

Une pous­sette dans un car ? Mission impos­sible. Mouvement du Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes, gare de Clelles, 7 avril. © Emmanuel Corre

 

De plus, le Collectif pointe du doigt les dys­fonc­tion­ne­ments du ser­vice de sub­sti­tu­tion des trains par des cars. Les mer­credi 4 et jeudi 5 avril, des pas­sa­gers en gare de Clelles n’ont ainsi pas pu prendre place dans le seul car du matin, pro­grammé à 7 h 10. La rai­son ? « Le conduc­teur ne s’est pas arrêté dans les gares inter­mé­diaires »…

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région expérimente VigiTER, système de vidéosurveillance en temps réel dans les trains TER
La Région expérimente VigiTER, système de vidéosurveillance en temps réel dans les trains TER

  FLASH INFO – Toujours férue de vidéo-surveillance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes expérimente VigiTER. Un "système de vidéoprotection à bord des TER avec transmission en temps Lire plus

La SNCF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes partenaires pour l'opération « TER de France »
La SNCF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes partenaires pour l’opération « TER de France »

  EN BREF — La SNCF TER et la Région Auvergne-Rhône-Alpes annoncent le lancement de l'opération « TER de France ». Objectif : promouvoir le recours Lire plus

La Région expérimente VigiTER, système de vidéosurveillance en temps réel dans les trains TER
TER : pour protéger le pouvoir d’achat, la Région Auvergne-Rhône-Alpes gèle les tarifs des TER

  FLASH INFO - Laurent Wauquiez, président d'Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) a annoncé, ce mercredi 3 juin 2020, que la collectivité territoriale allait geler les tarifs des Lire plus

Laurent Wauquiez réclame que le pouvoir de police des maires en matière de transports, et notamment ferroviaires, soit transféré aux présidents de région.
Laurent Wauquiez réclame des pouvoirs de police ferroviaire pour les présidents de région

FIL INFO - Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, réclame que les pouvoirs de police judiciaire dans les transports soient délégués aux Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
La Fédération d’usagers FNAUT (re)demande le remboursement des abonnements TER en Auvergne-Rhône-Alpes

FIL INFO – La Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut) n'apprécie pas le silence radio de Laurent Wauquiez, suite à sa demande de Lire plus

Alain Carignon dans la perspective de l'alternance à Grenoble a présenté son plan de déplacements élaboré avec les collectifs de citoyens qui le soutiennentAlain Carignon. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Après le « big bang » des services municipaux, Alain Carignon présente son plan pour les déplacements

FOCUS - Bien qu'il ne se soit toujours pas officiellement déclaré candidat aux prochaines élections municipales, Alain Carignon peaufine son projet pour Grenoble. Après son Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin