Contrats aidés : l’opposition demande à la Région d’intervenir pour stopper l’hémorragie

sep article

Notre indépendance c

Plusieurs élus de l’opposition demandent à Laurent Wauquiez d’intervenir auprès du gouvernement pour « stopper l’hémorragie » de contrats aidés. A l’occasion de la session plénière du Conseil régional, qui se tient ce vendredi 27 septembre, les groupes du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire et du parti radical de gauche vont déposer un vœu en ce sens.

 

 

Les élus de l’op­po­si­tion ont com­mencé à faire les comptes. « En Auvergne Rhône-Alpes, 32 000 contrats aidés ont été signés en 2016, sou­lignent-ils. En 2017, seule­ment 20 500 le seront. Cette baisse de 40 % n’est qu’un début. »

 

Ce 8 septembre, l’équipe du collège Vercors en grève manifestait devant le Rectorat. En cause la non-reconduction de trois postes d'assistants d'éducation.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Grève au col­lège Vercors à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Depuis l’an­nonce du gel des contrats aidés en août der­nier, de nom­breuses struc­tures sont en dif­fi­culté. Les Restos du cœur de Grenoble avaient ainsi “perdu” leur cui­si­nier avant que le gou­ver­ne­ment ne fasse machine arrière. Mais tous n’ont pas eu cette chance.

 

A Grenoble tou­jours, l’é­quipe édu­ca­tive du col­lège Vercors ter­mine sa troi­sième semaine de grève après la perte de trois sur­veillants alors que l’é­ta­blis­se­ment se situe en zone prio­ri­taire.

 

« Des effets dramatiques »

 

« Les 23 emplois aidés d’Emmaüs Malby dans la Loire sont mena­cés, égrènent les élus régio­naux, les enfants de Saint-Jeure d’Ay en Ardèche n’ont plus de can­tine ni de gar­de­rie, l’espace social et cultu­rel du Diois accueillera moins d’enfants, le lycée pro­fes­sion­nel Bouvet à Romans-sur-Isère a vu la dis­pa­ri­tion de trois contrats aidés… Ces exemples se mul­ti­plient et les effets sont dra­ma­tiques. »

 

Pour l’op­po­si­tion régio­nale, le gou­ver­ne­ment doit revoir sa copie. « Les contrats aidés font par­tie de l’arsenal de la poli­tique de l’emploi depuis plus de trente ans main­te­nant. Une telle lon­gé­vité serait sur­pre­nante s’ils étaient vrai­ment inef­fi­caces. » Première étape : l’a­dop­tion du vœu par l’as­sem­blée régio­nale…

 

PC

 

commentez lire les commentaires
1518 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.