Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Rétropédalage après le non-renouvellement du contrat aidé des Restos du cœur de Grenoble

sep article

Les Restos du cœur de Grenoble devraient retrouver leur emploi aidé de cuisinier d’ici quinze jours. L’association avait tiré la sonnette d’alarme après le non-renouvellement par Pôle emploi, le 14 août dernier, du contrat qui lui permettait de servir des repas chauds quatre midis par semaine.

 

 

Restos du cœur de Grenoble. © Yuliya Ruzhechka - placegrenet.fr

Restos du cœur de Grenoble. © Yuliya Ruzhechka – placegrenet.fr

Après la décision du gouvernement de réduire de manière drastique le nombre de contrats aidés, notamment auprès des collectivités et des associations, les Restos du cœur de Grenoble se retrouvaient au pied du mur, sans cuisinier. Résultat, il n’y aurait plus de repas chaud à compter de ce lundi 4 septembre et ce jusqu’à nouvel ordre.

 

 

La priorité donnée à l’aide alimentaire

 

 

La nouvelle a fait le tour des médias. Suffisamment pour que le gouvernement engage un rétropédalage, quitte à renvoyer la balle sur Pôle emploi…

 

« Ce n’est pas cohérent avec les orientations qu’on a données, puisqu’on a dit que dans les contrats aidés, la priorité était à l’aide alimentaire », a expliqué la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. « Il n’y a pas de suppression des emplois aidés, il y a une diminution », mais pas lorsqu’il s’agit d’« assurer les urgences prioritaires […], tout ce qui est aide alimentaire, hébergement d’urgence, les communes rurales les plus en difficulté et l’outre-mer ».

 

PC

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1054 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Qu’on nous explique pourquoi certaines associations voient leurs contrats aidés reconduits et certaines autres associations et les collectivités pas?
    Quels critères?
    #portnawak

    sep article