Rétropédalage après le non-renouvellement du contrat aidé des Restos du cœur de Grenoble

sep article

Les Restos du cœur de Grenoble devraient retrouver leur emploi aidé de cuisinier d’ici quinze jours. L’association avait tiré la sonnette d’alarme après le non-renouvellement par Pôle emploi, le 14 août dernier, du contrat qui lui permettait de servir des repas chauds quatre midis par semaine.

 

 

Restos du cœur de Grenoble. © Yuliya Ruzhechka - placegrenet.fr

Restos du cœur de Grenoble. © Yuliya Ruzhechka – placegrenet.fr

Après la déci­sion du gou­ver­ne­ment de réduire de manière dras­tique le nombre de contrats aidés, notam­ment auprès des col­lec­ti­vi­tés et des asso­cia­tions, les Restos du cœur de Grenoble se retrou­vaient au pied du mur, sans cui­si­nier. Résultat, il n’y aurait plus de repas chaud à comp­ter de ce lundi 4 sep­tembre et ce jus­qu’à nou­vel ordre.

 

 

La priorité donnée à l’aide alimentaire

 

 

La nou­velle a fait le tour des médias. Suffisamment pour que le gou­ver­ne­ment engage un rétro­pé­da­lage, quitte à ren­voyer la balle sur Pôle emploi…

 

« Ce n’est pas cohé­rent avec les orien­ta­tions qu’on a don­nées, puis­qu’on a dit que dans les contrats aidés, la prio­rité était à l’aide ali­men­taire », a expli­qué la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. « Il n’y a pas de sup­pres­sion des emplois aidés, il y a une dimi­nu­tion », mais pas lors­qu’il s’a­git d”« assu­rer les urgences prio­ri­taires […], tout ce qui est aide ali­men­taire, héber­ge­ment d’ur­gence, les com­munes rurales les plus en dif­fi­culté et l’outre-mer ».

 

PC

 

commentez lire les commentaires
2519 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Qu’on nous explique pour­quoi cer­taines asso­cia­tions voient leurs contrats aidés recon­duits et cer­taines autres asso­cia­tions et les col­lec­ti­vi­tés pas ?
    Quels cri­tères ?
    #port­na­wak

    sep article