La CGT du site STMicroelectronics de Crolles accuse sa direction de licencier les salariés souffrant de handicap sans passer par le reclassement interne.

La CGT dénonce le licen­cie­ment de sala­riés de STMicro au motif de leur handicap

La CGT dénonce le licen­cie­ment de sala­riés de STMicro au motif de leur handicap

« Je n’ai rien fait de mal, je souffre seule­ment d’un acci­dent de la vie ou de tra­vail et pour cela ST m’a viré. » Tel est le témoi­gnage que veut por­ter la CGT du site STMicroelectronics de Crolles. Le syn­di­cat a publié un com­mu­ni­qué et orga­nisé un ras­sem­ble­ment ce jeudi 28 sep­tembre pour dénon­cer le licen­cie­ment de sala­riés au motif, affirme-t-il, de leur handicap.

Intérieur de l'usine STMicroelectronics. © Artechnic

Intérieur de l’u­sine STMicroelectronics. © Artechnic

La CGT cite deux exemples de per­sonnes en situa­tion de han­di­cap remer­ciées par le fabri­cant de semi-conduc­teurs : celui de Rémi Salomon, sala­rié de STMicroelectronics depuis 2004, et licen­cié plu­tôt que reclassé, le 11 sep­tembre der­nier, pour « inap­ti­tude » parce qu’il souffre d’a­cou­phènes l’empêchant de tra­vailler en salle blanche.

Et celui de Valérie Tranchant, recon­nue tra­vailleuse han­di­ca­pée pour ses dou­leurs dor­sales et ren­voyée par l’en­tre­prise en 2017 au retour d’un acci­dent du travail.

Des reclas­se­ments pos­sibles sur Crolles 2, assure la CGT

Deux exemples qui « ne sont pas des cas iso­lés », clame la CGT. Le syn­di­cat juge que l’ar­ticle 15.4 du nou­vel accord han­di­cap, per­met­tant le reclas­se­ment externe de sala­riés s’ils ne peuvent être reclas­sés en interne, est abu­si­ve­ment uti­lisé. « La recherche de reclas­se­ment interne devient une for­ma­lité expé­diée très rapi­de­ment. Et les sala­riés se retrouvent devant le “choix” : prendre le 15.4 ou être licen­cié pour inap­ti­tude », écrit-il.

La CGT du site STMicroelectronics de Crolles accuse sa direction de licencier les salariés souffrant de handicap sans passer par le reclassement interne.« J'ai un handicap, ST me met à la trappe », clame la banderole de la CGT STMicroelectronics de Crolles. ©CGT STMicro

« J’ai un han­di­cap, ST me met à la trappe », clame la ban­de­role de la CGT STMicroelectronics de Crolles. © CGT STMicro

La CGT exige auprès de la direc­tion de STMicroelectronics « une poli­tique de reclas­se­ment digne d’une entre­prise moderne », et le reclas­se­ment des sala­riés licen­ciés. « Nous sommes dans une période de recru­te­ment mas­sif, nous avons la pos­si­bi­lité de reclas­ser nombre de sala­rié-e‑s en inap­ti­tude sur Crolles 2 puisqu’il existe des postes sans, ou avec peu de ports de charges », assure le syn­di­cat. Avant de dénon­cer l’at­ti­tude de la direc­tion des res­sources humaines de STMicro.

FM

STMICROELECTRONICS CONTESTE ET RÉPLIQUE

Contacté par Place Gre’net, la direc­tion de STMicroelectronics conteste vive­ment les accu­sa­tions de la CGT. « STMicroelectronics est engagé depuis long­temps dans le déploie­ment d’une poli­tique en faveur des per­sonnes en situa­tion de han­di­cap dans un accord signé par toutes les orga­ni­sa­tions syn­di­cales », écrit-elle.

Rappelant que « les déci­sions d’aptitude ou d’inaptitude au poste de tra­vail relèvent de la com­pé­tence de la méde­cine du tra­vail », la direc­tion revient sur le cas des deux per­sonnes men­tion­nées par le syn­di­cat. Et affirme que celles-ci ont refusé de prendre part au dis­po­si­tif d’ac­com­pa­gne­ment prévu, soit une dis­pense d’ac­ti­vité de neuf à douze mois pour la mise en place d’un pro­jet pro­fes­sion­nel avec l’aide d’un cabi­net spécialisé.

Le site STMicroelectronics de Crolles © Artechnic

Le site STMicroelectronics de Crolles © Artechnic

« Par consé­quent, ne pou­vant plus tenir un poste au sein de l’entreprise, et les recherches de reclas­se­ment n’ayant pu abou­tir, l’entreprise a été contrainte de pro­cé­der à leur licen­cie­ment pour impos­si­bi­lité de reclas­se­ment », écrit la direction.

STMicroelectronics conclut enfin en avan­çant que, depuis la mise en place du dis­po­si­tif de recon­ver­sion au sein de l’en­tre­prise, plus de 80 % des per­sonnes en situa­tion de han­di­cap et décla­rées inaptes à leur envi­ron­ne­ment de tra­vail « ont pu accé­der à une situa­tion en adé­qua­tion avec leurs aspirations ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble première ville au monde en matière de qualité de vie, selon une étude du cabinet Oxford Economics
Grenoble clas­sée pre­mière ville au monde en matière de qua­lité de vie par le cabi­net Oxford Economics

FLASH INFO - Grenoble serait-elle la première ville au monde en matière de qualité de vie? C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

Trois membres de Conseils citoyens indépendants (CCI) de Grenoble dénoncent de possibles "dépenses frauduleuses"
Grenoble : trois membres de Conseils citoyens indé­pen­dants (CCI) sus­pectent des « dépenses frauduleuses »

FOCUS - Trois membres du conseil d'administration de l'ACCIG, entité juridique qui répartit à parts égales les subventions accordées aux Conseils citoyens indépendants de Grenoble, Lire plus

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

Lancement d'une souscription pour financer le projet de restauration de la chapelle Notre-Dame-de-Parizet
Seyssinet-Pariset : une sous­crip­tion pour finan­cer le pro­jet de res­tau­ra­tion de la cha­pelle Notre-Dame-de-Parizet

FLASH INFO - La Ville de Seyssinet-Pariset, en partenariat avec l’association Pierres, Terres et Gens de Parizet ainsi que la Fondation du patrimoine, a lancé Lire plus

Grenoble : un homme trans­por­tait dans son camion de la dyna­mite, neu­tra­li­sée par les démineurs

FLASH INFO - Les démineurs de Lyon sont intervenus lundi 17 juin 2024, à Grenoble, après l'appel à la police d'un habitant. Celui-ci transportait depuis Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !