La tarification solidaire imaginée par la ville de Grenoble pour le stationnement résident est illégal a jugé la cour administrative d'appel de Lyon.

Tarification solidaire du stationnement résident : le rapporteur public rend un avis défavorable

Tarification solidaire du stationnement résident : le rapporteur public rend un avis défavorable

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Ce mercredi 31 janvier au matin, le rapporteur public s’est prononcé pour « l’annulation totale ou partielle » de la nouvelle tarification solidaire, appliquée aux tickets résidents mensuels à Grenoble. Une mauvaise nouvelle pour la Ville.

 

 

 

Les nouveaux tarifs de stationnement, en particulier celui du ticket résident mensuel, n'ont pas fini de faire des vagues à Grenoble...

La tari­fi­ca­tion soli­daire du sta­tion­ne­ment résident bien­tôt reto­quée à Grenoble ? © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Coup de ton­nerre sur la Ville de Grenoble : la tari­fi­ca­tion soli­daire devrait être annu­lée ou par­tiel­le­ment reto­quée. Voilà en tous cas les conclu­sions qu’a ren­dues le rap­por­teur public ce mardi 31 jan­vier au matin. Si la Chambre qui juge l’af­faire doit encore rendre son juge­ment, cette der­nière se range, dans la grande majo­rité du cas, du côté de l’avis du rap­por­teur public.

 

Pour rap­pel, la Ville avait déli­béré, le 20 juin der­nier, en faveur d’une nou­velle poli­tique de tari­fi­ca­tions du sta­tion­ne­ment, entraî­nant une hausse géné­ra­li­sée des tarifs. Ses objec­tifs ? Libérer l’es­pace public contraint dans le centre ville et, par la même occa­sion, aug­men­ter les recettes de la Ville, étant donné les contraintes bud­gé­taires de la collectivité.

 

Depuis le 1er juillet der­nier, la Ville de Grenoble a ainsi changé le mon­tant et le mode de cal­cul du tarif du ticket résident men­suel. D’un tarif unique de 12 euros, le ticket résident men­suel est passé à un tarif oscil­lant entre 10 à 30 euros, sui­vant le quo­tient fami­lial des ménages.

 

 

Motif du recours : « une inégalité de traitement »

 

 

Suite à cette déci­sion enté­ri­née le 20 juin 2016 en conseil muni­ci­pal, Marie-Josée Salat, conseillère muni­ci­pale (PS) de l’opposition a décidé de dépo­ser un recours auprès du tri­bu­nal admi­nis­tra­tif, dénon­çant un mode de cal­cul « discriminant ».

 

Sa démarche repose, en effet, sur le motif selon lequel « ce sys­tème de tari­fi­ca­tion soli­daire intro­duit une inéga­lité de trai­te­ment, alors que le ser­vice admi­nis­tra­tif [du sta­tion­ne­ment, ndlr] est obli­ga­toire et non facul­ta­tif… Il ne s’a­git pas d’un ser­vice “à la tête” ». Pour Marie-Josée Salat, au demeu­rant, il aurait tout à fait été pos­sible pour la Ville de Grenoble – sans intro­duire d’inégalité de trai­te­ment – d’aider les ménages modestes, en leur pro­po­sant une aide finan­cière via le centre social.

 

 

« 40 % des ménages payent moins qu’avant » selon la Ville

 

 

L’augmentation des recettes liées au sta­tion­ne­ment fait par­tie inté­grante du plan d’é­co­no­mies mené par la Ville. Dans ce contexte, l’exé­cu­tif a voulu, certes, aug­men­ter le mon­tant des tarifs du ticket résident men­suel, mais sans péna­li­ser les reve­nus des ménages les plus modestes. D’où la tari­fi­ca­tion sociale mise en place depuis juillet…

 

Preuve, pour la Ville, que cette tari­fi­ca­tion est judi­cieuse : 40 % des ménages payent moins qu’au­pa­ra­vant leur ticket résident, soit 10 euros par mois au lieu de 12 aupa­ra­vant. En revanche, aucun tarif dif­fé­ren­cié n’a été prévu pour le ticket men­suel de la deuxième voi­ture des ménages, fac­turé, lui, à 40 euros (contre 12 euros auparavant).

 

 

SC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Pendant les fêtes de Noël, les voitures pourront se garer gratuitement à Grenoble en soirée. La mesure fait bondir EELV, groupe auquel appartient le maire. -Stationnement et horodateur © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
Pour motif de travaux, le stationnement sera « temporairement » gratuit à Grenoble pendant les fêtes de Noël

FIL INFO - Ce lundi 5 novembre en conseil municipal, la Ville de Grenoble a voté la gratuité temporaire du stationnement, sur tout Grenoble, à Lire plus

Pas de gratuité du stationnement à Grenoble durant la nouvelle période de confinement
Une partie du quartier des Eaux-Claires va passer en stationnement payant

EN BREF - À partir du 18 juin 2018, le nord du quartier des Eaux-Claires passera au stationnement payant. Cette décision a été prise de Lire plus

Dès le 1er janvier 2018, les usagers n’ayant pas payé, ou ayant dépassé la durée de stationnement, devront s'acquitter d'un forfait de 35 euros à Grenoble.
La réforme du stationnement payant sur voirie entre en vigueur ce 1er janvier 2018

À compter du 1er janvier 2018, les automobilistes n’ayant pas payé, ou ayant dépassé la durée de stationnement, devront régler à la collectivité un forfait Lire plus

Grenoble en troisième position des places de parking privé les plus chères ?

La société Yespark, qui recense et loue les places de stationnement, établit un classement des villes les plus chères en matière de places de parking Lire plus

UNETicketResidentCreditSeverineCattiaux
Ticket résident : la tarification solidaire annulée par le tribunal administratif

FOCUS - Ce mardi 14 février, le tribunal administratif de Grenoble vient de rendre caduque le système de tarification solidaire appliquée au paiement de ticket Lire plus

La tarification solidaire imaginée par la ville de Grenoble pour le stationnement résident est illégal a jugé la cour administrative d'appel de Lyon.
Nouveaux tarifs du ticket résident : les opposants ne lâchent rien

DÉCRYPTAGE - Depuis juillet, le tarif du ticket résident mensuel a évolué. Son montant est désormais calculé en fonction du quotient familial. Une innovation en Lire plus

Flash Info

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin