Le collectif Touchez pas à nos bibliothèques ne change pas son fusil d'épaule, malgré l'annonce du maintien de la bibliothèque Alliance par Eric Piolle.

“La bibliothèque Alliance va bien fermer !”, assure le collectif Touchez pas à nos bibliothèques

“La bibliothèque Alliance va bien fermer !”, assure le collectif Touchez pas à nos bibliothèques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – En dépit de l’annonce faite par le maire de Grenoble, Eric Piolle, vendredi 2 décembre, de non-fermeture de la bibliothèque Alliance, le collectif Touchez pas à nos bibliothèques poursuit sa lutte… comme si aucune annonce n’avait eu lieu. Le collectif ne changera pas une ligne à sa pétition déposée le 9 novembre dernier, laquelle exige la réouverture des trois bibliothèques Prémol, Hauquelin et… le maintien d’Alliance. 

 

 

 

collectifbibliothequespetition29novembrecreditsc

Le col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques » mani­fes­tait mardi 29 novembre der­nier devant la mai­rie, la vali­da­tion du texte de sa péti­tion traî­nant à son goût. Le texte a fina­le­ment été validé le ven­dredi 2 décembre, jour où Eric Piolle a fait savoir qu’il ne fer­mait pas la biblio­thèque Alliance. Mais les péti­tion­naires pour­suivent le com­bat. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La Ville s’est fen­due, ven­dredi 2 décembre, d’un com­mu­ni­qué de presse affir­mant que la biblio­thèque Alliance ne fer­mera pas ? Pas de quoi faire bou­ger le col­lec­tif Touchez pas à nos biblio­thèques qui a décidé de conti­nuer à dif­fu­ser sa pétition.

 

Objectif ? Demander à la Ville la réou­ver­ture des biblio­thèques Prémol et Hauquelin (res­pec­ti­ve­ment fer­mées depuis le 15 et le 30 juillet der­niers). Et exi­ger le main­tien de la biblio­thèque Alliance. Sous-entendu, de toutes les mis­sions qui en font une bibliothèque.

 

 

 

« L’Alliance va bien fermer en tant que bibliothèque ! »

 

 

La Ville de Grenoble n’a-t-elle pas annoncé qu’Alliance ne fer­me­rait pas en 2017 ? Stratégie habile, consi­dèrent les péti­tion­naires, qui ne sont pas des « lapins de l’an­née », selon l’ex­pres­sion de l’une d’entre eux.

 

philippecandegabefopetitionbibliothequealliancecreditsc

Philippe Candegabe, syn­di­ca­liste FO et l’un des porte-paroles du col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques ». © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Philippe Candegabe, syn­di­ca­liste FO, l’un des portes paroles des péti­tion­naires, ne cache pas son aga­ce­ment : « L’Alliance va bien fer­mer en tant que biblio­thèque ! On ne sait pas ce qui va réou­vrir : juste un point lec­ture ? C’est pour cette rai­son que per­sonne n’a l’in­ten­tion de bais­ser les armes. Au contraire, la séquence qui vient de se dérou­ler depuis ven­dredi après-midi a eu le don d’exas­pé­rer tout le monde… »

 

 

 

« Continuer à faire pression sur la mairie »

 

 

En clair, les péti­tion­naires entendent par cette péti­tion conti­nuer à faire pres­sion sur la mai­rie, afin que soient bel et bien pré­ser­vées les mis­sions de la biblio­thèque l’Alliance autour du livre : prêts, accueil des sco­laires, ani­ma­tions autour du livre, etc.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Le futur pro­jet esquissé par la Ville, ce ven­dredi 2 décembre, est loin de ras­su­rer plei­ne­ment les membres du col­lec­tif. La pro­po­si­tion de bâtir « un tiers-lieu » au sein de la biblio­thèque sus­cite ainsi une cer­taine méfiance…

 

Céline Metton-Gayon, autre porte-parole du col­lec­tif, en témoigne : « Qu’est-ce qu’un tiers lieu ? La Ville ne sait pas, nous non plus ! Avec moins d’a­gents, on risque d’a­bou­tir à une salle poly­va­lente, dans laquelle sont ins­tal­lées des éta­gères de livres, dans un coin. » La péti­tion­naire est déter­mi­née : « La Ville a fait un pas de côté, on veut un vrai pas en avant. »

 

Une fois le seuil des 2 000 signa­tures atteint, les péti­tion­naires pour­ront faire entendre leur voix en conseil muni­ci­pal. Si le maire ne sou­haite pas satis­faire leur demande, le thème de la péti­tion sera sou­mis au vote popu­laire, confor­mé­ment au méca­nisme du dis­po­si­tif d’inter­pel­la­tion et de vota­tion citoyenne.

 

 

Séverine Cattiaux

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Affiche 7e édition budget participatif
7e édition du budget participatif de Grenoble : les habitants en panne d’idées ?

FIL INFO - Doit-on y voir un manque d'intérêt des habitants pour l'appel à idées du budget participatif 2021 de Grenoble ? La participation semble Lire plus

Référendum d'initiative citoyenne à la Villeneuve mercredi 16 octobre 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
“Tout démolir” ou “réhabiliter” : à la Villeneuve, le Ric autogéré jusqu’à dimanche rencontre un relatif succès

  REPORTAGE - Alors qu'il reste encore tout le week-end pour voter, les organisateurs du Référendum d'initiative citoyenne (Ric) "Pour ou contre les démolitions de Lire plus

Tribunal administratif de Grenoble : une activité soutenue en 2018, marquée par l’explosion des contentieux des étrangers

FOCUS - Le tribunal administratif vient de dresser le bilan de son activité sur 2018. Une activité très soutenue, marquée par une véritable explosion du Lire plus

La députée de l'Isère Émilie Chalas inaugure un cycle de permanences mobiles sur les places et marchés de sa circonscription. La forme en attendant le fond?
La députée de l’Isère Émilie Chalas veut relancer le débat sur la démocratie participative (et annule sa réunion publique)

FIL INFO - Jugé anticonstitutionnel, le dispositif d'interpellation citoyenne initié par le maire de Grenoble Eric Piolle a été débouté par la justice. En attendant Lire plus

Les deux dissidents de la majorité municipale reprochent au maire de Grenoble Eric Piolle mensonges et rétention d'informations.
À Grenoble, deux ex-colistiers du maire accusent Eric Piolle de mensonges et de rétention d’information

FOCUS - À Grenoble, deux ex-colistiers du maire écologiste accusent Eric Piolle de mensonges et de rétention d'information. Devenus dissidents, ils portent la voix la Lire plus

Matthieu Chamussy et Jérôme Safar © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Renouer honnêtement avec l’esprit pionnier de la démocratie locale à Grenoble »

TRIBUNE LIBRE - Deux semaines après l'annulation par le tribunal administratif du dispositif de votation citoyenne à Grenoble, les conseillers municipaux d'opposition Matthieu Chamussy (Les Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin