Le collectif "Touchez pas à nos bibliothèques !" saisit le dispositif d'interpellation et de votation citoyenne de Grenoble. Etape 1 : la pétition....

Le col­lec­tif “Touchez pas à nos biblio­thèques !” lance une péti­tion “offi­cielle”

Le col­lec­tif “Touchez pas à nos biblio­thèques !” lance une péti­tion “offi­cielle”

FOCUS – Le col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques ! » lance une péti­tion dans le cadre du dis­po­si­tif mis en place par la Ville de Grenoble. Mais la vali­da­tion de cette der­nière se fait, curieu­se­ment, attendre… L’enjeu pour le col­lec­tif sera ensuite de recueillir les 2 000 signa­tures puis de gagner la vota­tion citoyenne afin de main­te­nir ouvertes les trois biblio­thèques de quar­tier : Hauquelin, Prémol, et Alliance. 

UNEMobilisationContreFermetureBibliothèqueAllianceCreditSeverineCattiaux

Première mobi­li­sa­tion contre la fer­me­ture de la biblio­thèque Alliance, qui pour­rait fer­mer en 2017. Les biblio­thèques Hauquelin et Prémol ont déjà fermé. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Dans le cadre de son plan d’économies, la Ville de Grenoble a décidé de sacri­fier trois biblio­thèques de quar­tier : Hauquelin (sec­teur 2) et Prémol (sec­teur 6) dès cet été, ainsi qu’Alliance (sec­teur 4) en 2017.

Malgré les péti­tions citoyennes, moult mani­fes­tions d’u­sa­gers, de syn­di­cats et d’ha­bi­tants des­ti­nées à per­tur­ber la tenue de conseils muni­ci­paux et à se faire entendre, l’exécutif reste droit dans ses bottes et ne tran­sige pas.

Mais, de leur côté, les citoyens n’ont pas l’intention d’abdiquer… D’où la déci­sion du col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques ! » de se sai­sir du dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion et de vota­tion de la Ville de Grenoble.

Le texte de la péti­tion ne semble pas conve­nir tout à fait… aux élus

Le col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques ! » réunis­sant usa­gers, biblio­thé­caires et citoyens a déposé sa péti­tion auprès de la mai­rie, le 9 novembre der­nier. Les ser­vices se donnent un mois pour vali­der le texte [lire enca­dré ci-dessous].

philippecandegabefopetitionbibliothequealliancecreditsc

Mercredi 23 novembre 2016, Philippe Candegabe, membre du col­lec­tif « Touchez pas à nos biblio­thèques » a lu le texte de la péti­tion adres­sée à la Ville de Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Alors que celui-ci semble clair, sa vali­da­tion ne paraît pas aller de soi… Au cours d’é­changes avec le péti­tion­naire, il a notam­ment été sug­géré de scin­der la péti­tion qui englobe les trois biblio­thèques en trois péti­tions distinctes.

Ruse de la Ville ou sin­cère souci de clarté ? Dans tous les cas, « c’est hors de ques­tion ! », s’of­fusque le collectif.

Et ce lundi, l’ad­joint à la démo­cra­tie locale, Pascal Clouaire, a indi­qué aux péti­tion­naires que les élus de la majo­rité allaient éga­le­ment en dis­cu­ter entre eux.

« Les élus jouent la montre ! »

Le texte de la péti­tion ne semble pas conve­nir tout à fait… Les ter­gi­ver­sa­tions des élus ont le don d’a­ga­cer le syn­di­cat CGT de la Ville, qui dénonce cette ambi­guïté dans un com­mu­ni­qué de presse : « […] la muni­ci­pa­lité refuse la péti­tion du col­lec­tif d’ha­bi­tants qui se bat pour le main­tien du ser­vice de lec­ture publique de proxi­mité, elle ne lui convient pas, et pour cause ! La muni­ci­pa­lité veut bien de la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive, mais pour les choses sérieuses, comme les pigeon­niers contra­cep­tifs ».

Pour cette biblio­thé­caire, c’est évident : « Les élus jouent la montre ! Moins on a de temps pour nous mobi­li­ser, plus ils vont pou­voir avan­cer sur les pro­jets de réaf­fec­ta­tion des locaux. »

bibliothèque grenoble

La biblio­thèque Prémol (sec­teur 6) a fermé. Mais les locaux n’ont pas été réaf­fec­tés. Les citoyens espèrent que la Ville fera marche arrière.

ll faut en effet rap­pe­ler que les biblio­thèques Prémol et Hauquelin ont déjà fermé leurs portes. Ainsi, alors que la page sem­blait défi­ni­ti­ve­ment tour­née pour la Ville, les citoyens sont bien déter­mi­nés à ne pas en res­ter là…

« Récemment, les ser­vices de la Ville nous ont concer­tés pour la réuti­li­sa­tion des locaux de la biblio­thèque Prémol. Mais nous, on ne veut pas avan­cer sur ce ter­rain ! Ni nous enga­ger dans des solu­tions irré­ver­sibles, puisque nous vou­lons faire abou­tir la péti­tion ! », indique Cécilio Sanchez, vice-pré­sident de l’Union de quar­tier Village-olym­pique Vigny-Musset.

Rouvrir le débat en conseil municipal

Une péti­tion, encore une donc… « Il n’y a pas plu­sieurs solu­tions pour nous faire entendre », constate Julia, l’une des porte-paroles du col­lec­tif. « On va donc ren­trer dans ce pro­ces­sus de péti­tion et de vota­tion qui per­met­tra d’ou­vrir le débat en conseil muni­ci­pal et de mobi­li­ser les citoyens. L’objectif est d’a­bord de faire par­ler des biblio­thèques. Car on voit déjà les impacts néga­tifs qu’engendre la fer­me­ture des biblio­thèques Hauquelin et Prémol. »

Le rassemblement devant la bibliothèque Hauquelin. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Un ras­sem­ble­ment devant la biblio­thèque Hauquelin, qui a fermé depuis… © Joël Kermabon – Place Gre’net

Une biblio­thé­caire abonde dans le même sens et déve­loppe : « Nous consta­tons une sur­charge de lec­teurs dans les autres biblio­thèques, et donc un mau­vais accueil du public […] »

Une maman du quar­tier inter­roge : « Imagine-t-on réa­liste, en terme de temps, de faire dépla­cer les écoles à la biblio­thèque Kateb Yacine de Grand’Place ? [où le fond jeu­nesse va-t-être consti­tué, ndlr]. C’est toute une expé­di­tion… Qui plus est avec les marches d’es­ca­liers en prime qui ne sont pas pra­tiques pour les tout petits. »

N’y a‑t-il pas la solu­tion du biblio­bus qui peut venir devant les écoles, faute désor­mais de biblio­thèque dans le quar­tier ? « Ça n’a stric­te­ment rien à voir ! Un biblio­bus, c’est huit enfants à la fois qui peuvent mon­ter dedans. Et puis c’est très com­pli­qué à gérer pour les ensei­gnants. Et ce n’est sim­ple­ment pas envi­sa­geable à l’é­cole Sidi Brahim », affirme Carole, qui semble bien informée .

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Bref, les plans B envi­sa­gés par la Ville sont loin de conten­ter les divers usa­gers des biblio­thèques. « Je pense qu’Eric Piolle, de par son capi­tal socio-cultu­rel, n’appréhende pas ce qu’est la réa­lité des gens dans les quar­tiers et les dif­fi­cul­tés qu’ont cer­tains à se dépla­cer pour aller dans une biblio­thèque, consi­dère un biblio­thé­caire dans la tren­taine. Ce réseau de proxi­mité, ces ser­vices publics qu’on détri­cote, c’est pour­tant ce qui fait société ! »

Le main­tien des biblio­thèques vaut-il 20 000 voix majoritaires ? 

Réunir 2 000 signa­tures pour le « main­tien des biblio­thèques » ne devrait pas être trop com­pli­qué. En revanche, ce sera une autre affaire que de ras­sem­bler 20 000 voix majo­ri­taires pour rem­por­ter la vota­tion citoyenne. « On sait très bien que c’est impos­sible, déclare Julia. Nous espé­rons que la Ville tirera les ensei­gne­ments de la pre­mière vota­tion d’oc­tobre der­nier et révi­sera le seuil… » Sur ce point notam­ment, le comité d’é­va­lua­tion du dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion et de vota­tion citoyenne ren­dra pro­chai­ne­ment son avis.

Séverine Cattiaux

Le texte de la péti­tion en cours de vali­da­tion par les ser­vices de la Ville

bibliothequelancementpetitioncreditseverinecattiaux

Ce mer­credi 23 novembre 2016, de jeunes lec­teurs devant la biblio­thèque Alliance à Grenoble, mena­cée de fer­me­ture en 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Titre : OUI au main­tien des biblio­thèques PRÉMOL, HAUQUELIN, ALLIANCE

Texte : Les 14 biblio­thèques du réseau gre­no­blois ont été pen­sées géo­gra­phi­que­ment pour des­ser­vir tous les habi­tants, dans la proxi­mité. Elles ont toutes leur rôle à jouer. A la croi­sée du cultu­rel, du social et de l’éducation, elles servent l’ensemble des citoyens. Les biblio­thèques sont des lieux d’accueil ouverts à tous, gra­tuits, qui contri­buent à lut­ter contre l’isolement et la frag­men­ta­tion sociale. La muni­ci­pa­lité gre­no­bloise doit pour­suivre une poli­tique forte de lec­ture publique de proxi­mité, notam­ment au tra­vers de ses animations.

Nous deman­dons la réou­ver­ture des biblio­thèques PRÉMOL et HAUQUELIN, le main­tien de la biblio­thèque de l’ALLIANCE et celui des pro­fes­sion­nels per­met­tant leur fonctionnement. »

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !