L'Isère regorge chaque année de festivals musicaux aux genres variés. L'heure est au bilan pour certains et aux préparatifs pour d'autres.L'ensemble Appassionato se produit au festival Berlioz

Festivals musi­caux isé­rois : des situa­tions très contrastées

Festivals musi­caux isé­rois : des situa­tions très contrastées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Jazz, rock, trance, clas­sique… L’Isère regorge chaque année de fes­ti­vals musi­caux aux genres variés pour ravir tous les âges et tous les goûts. L’heure est au bilan pour cer­tains et aux pré­pa­ra­tifs pour d’autres. Petit tour d’horizon.

Le groupe A-Wa au Cabaret Frappé.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Le groupe A‑Wa au Cabaret frappé. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Grésiblues, Vercors Music Festival, Cabaret frappé, Magic bus… Chaque été, les asso­cia­tions isé­roises offrent des fes­ti­vals musi­caux aux pro­gram­ma­tions riches et éclec­tiques. Blues, jazz, rock, musiques actuelles… Difficile de ne pas y trou­ver son compte, tant les pro­po­si­tions sont variées.

Et mal­gré des temps dif­fi­ciles pour cer­taines struc­tures à l’i­mage de la dis­pa­ri­tion du Pôle musi­cal d’in­no­va­tion et de son fes­ti­val Rocktambule, d’autres fes­ti­vals renaissent de leurs cendres, se main­tiennent ou prennent de l’am­pleur. En témoigne le fes­ti­val Jazz à Vienne qui, pour sa trente-sixième édi­tion, a frappé fort avec près de 208 000 fes­ti­va­liers. Brésil, Égypte, Irlande… Des artistes du monde entier se sont réunis pen­dant dix-huit jours du 28 juin au 15 juillet 2016 pour don­ner 250 concerts.

Ibrahim Maalouf, Jazz à Vienne 2016. © aep

Ibrahim Maalouf, Jazz à Vienne 2016. © AEP

Le Théâtre antique qui s’est ouvert avec une carte blanche au trom­pet­tiste franco-liba­nais Ibrahim Maalouf et a, une nou­velle fois, accueilli des légendes du jazz.

Yael Naim, Seal et Goran Bregović avaient entre autres fait le dépla­ce­ment, avec au pro­gramme hom­mages, anni­ver­saires et soi­rées à thèmes. Le tout devant près de 82 000 festivaliers.

Mais tous les fes­ti­vals n’ont pas eu la même chance. Certains ont, cette année, subi les affres du climat…

Les res­ca­pés de la météo

Édition miti­gée pour l’as­so­cia­tion voi­ron­naise Anamounto qui orga­ni­sait les 1er et 2 juillet 2016 la 19e édi­tion de son emblé­ma­tique fes­ti­val Col des Mille.

Col des Mille 2016. © Boris Dasnias-Mündler

Col des Mille 2016. © Boris Dasnias-Mündler

Après un très bon ven­dredi ayant réuni 3 000 spec­ta­teurs, la météo a fait des siennes avec deux orages très loca­li­sés, pro­vo­quant d’im­por­tants dégâts. Bilan : un ter­rain dan­ge­reux et impra­ti­cable, et des condi­tions tech­niques et d’ac­cueil « infer­nales ».

L’équipe a alors pri­vi­lé­gié la sagesse et la sécu­rité des spec­ta­teurs en acti­vant son assu­rance annu­la­tion pour sa deuxième soi­rée, une pre­mière en dix-neuf ans.

Loin d’a­voir été décou­ra­gés par cette épreuve, les orga­ni­sa­teurs du fes­ti­val en sont res­sor­tis plus soli­daires et déter­mi­nés que jamais, gal­va­ni­sés par le sou­tien incon­di­tion­nel de leur public et de la mai­rie de Miribel-les-Échelles. Que les fidèles du Col des Mille se ras­surent donc, l’as­so­cia­tion pro­met une édi­tion 2017 excep­tion­nelle pour fêter les 20 ans du festival.

Yvon le Malicien, festival Merci, bonsoir! JUNIOR. © EMK photographie et Roux Photographie

Yvon le Malicien, fes­ti­val Merci, bon­soir ! Junior. © EMK pho­to­gra­phie et Roux Photographie

Un « cal­vaire » éga­le­ment pour la pre­mière par­tie du fes­ti­val Merci, bon­soir ! Junior, orga­nisé par l’as­so­cia­tion Mix’arts les 12 et 13 juillet 2016 à la Bifurk. En cause : deux jours de pluie intense. Réduction de l’es­pace d’ac­cueil public, casse de maté­riel, ton­nelles envo­lées, annu­la­tion de la pro­jec­tion du film Microbe et Gasoil…

Malgré une météo catas­tro­phique et peu de public « exté­rieur », le fes­ti­val aura tout de même ras­sem­blé de nom­breux enfants issus de struc­tures cultu­relles et sociales telles que des MJC.

Le bilan est donc à rela­ti­vi­ser, d’au­tant que la ses­sion tout public offrira une pro­gram­ma­tion « à cro­quer » du 14 au 18 sep­tembre avec spec­tacles et concerts.

Les fes­ti­vals qui déménagent

Pour cette édi­tion 2016, le fes­ti­val Berlioz quitte La Côte-Saint-André, ville natale du com­po­si­teur roman­tique épo­nyme, pour s’ins­tal­ler au châ­teau de Sassenage à l’oc­ca­sion de sa soi­rée d’ou­ver­ture, le 19 août 2016.

Orchestre du Festival Berlioz. DR

Orchestre du Festival Berlioz. DR

Un choix motivé par la beauté du site et l’en­vie de le mettre en musique. Sans oublier l’his­toire et le folk­lore régio­nal : Hector Berlioz aurait rendu visite à ses amis Bérenger-Sassenage, alors pro­prié­taires du châ­teau et pré­su­més des­cen­dants de la fée Mélusine, dont la légende per­dure depuis des siècles dans le village.

Le fes­ti­val célé­brant la musique clas­sique ne pou­vait rêver mieux pour ouvrir cette édi­tion pla­cée sous le signe du fan­tas­tique et des sor­cières, qui se tient jus­qu’au 30 août à La Côte-Saint-André.

Harry Potter, Le Magicien d’Oz, Les Sorcières d’Eastwick… un « feu d’ar­ti­fices de musiques de films » est au pro­gramme de cet évé­ne­ment fée­rique et bien davan­tage de sur­prises… Deux soi­rées sym­pho­niques sont d’ores et déjà com­plètes et l’en­semble des soi­rées pro­mettent d’être remplies.

Hadra Trance Festival 2010. © Tris

Hadra Trance Festival 2010. © Tris

Prévisions opti­mistes éga­le­ment pour le Hadra Festival, plus grand fes­ti­val trance fran­çais qui signe cette année son grand retour, après avoir été délogé de Lans-en-Vercors.

Suite à une tra­ver­sée du désert de deux ans, l’asso­cia­tion Hadra a enfin trouvé une nou­velle terre d’ac­cueil pour la neu­vième édi­tion de son évé­ne­ment phare en… Auvergne. Du 2 au 4 sep­tembre 2016, la com­mune de Vieure et son plan d’eau vibre­ront ainsi au rythme des sono­ri­tés psychédéliques.

Les pré­ventes sont par­ties comme des petits pains pour cette édi­tion inti­miste où 6 000 fes­ti­va­liers sont atten­dus et ce alors même que la pro­gram­ma­tion musi­cale n’a­vait pas encore été dévoi­lée. Même engoue­ment du côté des stands et des béné­voles. Au pro­gramme, en sep­tembre pro­chain, dépay­se­ment, par­tage et détente. Un beau cadeau pour les fes­ti­va­liers et l’as­so­cia­tion qui fêtera, par la même occa­sion, ses quinze bougies.

Alexandra Moullec

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Festival Festi’Street : la ville de Mens s’a­nime avec les jeunes de l’association Désacorpdé, du 17 au 20 août 2022

EN BREF – L’association Désacorpdé organise la cinquième édition de son festival Festi’Street à Mens, dans le Trièves, du 17 au 20 août 2022. L’occasion Lire plus

Vienne : pre­miers pas vers la construc­tion du nou­veau musée d’Histoire

EN BREF - Le coup d'envoi du futur musée d'Histoire de Vienne a été donné le 4 juillet 2022, avec les premiers sondages réalisés au Lire plus

Les Médiévales de Montbonnot : une fête pour plon­ger dans l’u­ni­vers du Moyen-Âge et son art de vivre

ÉVÈNEMENT - Les Médiévales de Montbonnot sont de retour samedi 23 juillet 2022 ! Pour sa neuvième édition, la Ville promet "un après-midi pour remonter Lire plus

Fête des Tuiles 2022 au parc Pompidou, samedi 4 juin. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Fête des Tuiles à Grenoble : une nou­velle for­mule iti­né­rante, de parc en parc, qui n’a pas drainé la foule des pre­mières éditions

FOCUS - Annulée en 2020 et restreinte en 2021, en raison de la crise sanitaire, la Fête des Tuiles revenait à Grenoble, ce samedi 4 Lire plus

Le fes­ti­val Bien l’bour­geon fait son retour à Saint-Geoire-en-Valdaine du jeudi 26 au samedi 28 mai 2022

FLASH INFO – Après deux ans d'absence pour cause de crise sanitaire, le festival Bien l'Bourgeon annonce son retour à Saint-Geoire-en-Valdaine (Pays Voironnais) du jeudi Lire plus

Le festival d'arts de rue Merci Bonsoir de retour au parc Bachelard de Grenoble du 14 au 18 septembre
Le fes­ti­val d’arts de rue Merci Bonsoir de retour au parc Bachelard de Grenoble du 14 au 18 septembre

FIL INFO — Après une annulation en 2020, le festival grenoblois dédié aux arts de rue Merci Bonsoir est de retour pour une 6ème édition Lire plus

Flash Info

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin