Mobilisation des militants du Droit au logement 38 (Dal) près de la cité de l'Abbaye, à Grenoble, lundi 5 février 2024, en protestation contre la réhabilitation de ce patrimoine en parc privé, pour les deux tiers des logements, lundi 5 février 2024. DR

Cité de l’Abbaye recon­ver­tie aux deux-tiers en parc privé : le Dal 38 dénonce la « gen­tri­fi­ca­tion » du quartier

Cité de l’Abbaye recon­ver­tie aux deux-tiers en parc privé : le Dal 38 dénonce la « gen­tri­fi­ca­tion » du quartier

FOCUS – La future trans­for­ma­tion de la cité popu­laire de l’Abbaye à Grenoble en parc privé pour les deux tiers par le pro­mo­teur Ogic passe mal auprès des mili­tants de Droit au loge­ment (Dal). En cause : le criant défi­cit de loge­ments sociaux sur le ter­ri­toire. Pour des consi­dé­ra­tions assez éloi­gnées, les groupes d’op­po­si­tion de droite OSCDC1Opposition Société Civile, Divers droite et de gauche Nasa2Nouvel Air, socia­listes et appa­ren­tés se sont expri­més contre cette réha­bi­li­ta­tion lors du conseil muni­ci­pal de lundi 5 février 2024, mais la déli­bé­ra­tion a été approuvée.

Tandis que le conseil muni­ci­pal de Grenoble a approuvé la réha­bi­li­ta­tion de 12 bâti­ments de la cité de l’Abbaye par Ogic, un pro­mo­teur privé, ce lundi 5 février 2024, une tren­taine de mili­tants de Droit au loge­ment 38 (Dal) ont mani­festé près de l’emblématique cité aux volets verts pour dénon­cer « la vente des HLM 3habi­ta­tions à loyer modéré au sec­teur de la finance ».

Mobilisation des militants du Droit au logement 38 (Dal) à Grenoble, lundi 5 février 2024, en protestation contre la réhabilitation de ce patrimoine en parc privé, pour les deux tiers des logements. DR

Mobilisation des mili­tants du Dal 38 près de la cité de l’Abbaye, à Grenoble, lundi 5 février 2024, en pro­tes­ta­tion contre la réha­bi­li­ta­tion de ce patri­moine en parc privé pour les deux tiers des loge­ments. DR

Les mili­tants ne peuvent admettre qu’une majeure par­tie des anciens loge­ments sociaux de la cité popu­laire soient trans­for­més en loge­ments pri­vés. Ce, alors que des habi­tants his­to­riques espé­raient y reve­nir et que de plus en plus de per­sonnes peinent à se loger en rai­son du défi­cit crois­sant de loge­ments sociaux et très sociaux dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Au point que des familles avec enfants dorment dans une dou­zaine d’é­coles et que cette situa­tion semble per­du­rer.

La Ville a obtenu une déro­ga­tion de l’État pour main­te­nir 34% de loge­ments sociaux dans la future cité de l’Abbaye, affirme Éric Piolle, maire de Grenoble

Le quar­tier Châtelet en par­ti­cu­lier manque de loge­ments sociaux, s’in­surgent les mili­tants. Qui rap­pellent que 336 d’entre eux pour­raient dis­pa­raître à terme dans ce sec­teur, entre les 224 loge­ments HLM ven­dus de la cité à Ogic et les 142 loge­ments sociaux du Grand Châtelet démo­lis en 2012.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

3 réflexions sur « Cité de l’Abbaye recon­ver­tie aux deux-tiers en parc privé : le Dal 38 dénonce la « gen­tri­fi­ca­tion » du quartier »

  1. Disons que ça va être demain une autre gen­tri­fi­ca­tion ici ? Mais qui achètera ? 🤔

    sep article
  2. Il est inad­mis­sible que des familles dorment dans des écoles alors qu’il existe des bâti­ments vides. Par exemple l’e­padh fer­mée de Narvik.

    sep article
  3. Quand des per­sonnes à reve­nus plus éle­vés sont inci­tées à venir, c’est de la gentrification.
    Quand des per­sonnes à faibles reve­nus sont ajou­tées, c’est faire des ghet­tos de pauvres.
    Ces mili­tants d’ex­trême gauche, dont Eric Piolle « consi­dère qu’on est de la même famille poli­tique », sont pour une seule chose : le squat, la réquisition.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Cité de l'Abbaye, quartier Châtelet, Grenoble, janvier 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : le pro­mo­teur Ogic va réha­bi­li­ter la plu­part des bâti­ments de l’an­cienne cité ouvrière de l’Abbaye

FOCUS - Quartier Châtelet, l'ancienne cité de l'Abbaye à Grenoble va connaître une nouvelle vie. Cette cure de jouvence ayant un coût, la majeure partie Lire plus

Abbaye, place de la comune, drone © Sylvain Frappat - Thierry CHENU, Ville de Grenoble 2019
Cité de l’Abbaye : par­ti­ci­pa­tion « excep­tion­nelle » de la Ville de Grenoble à Grenoble Habitat pour réha­bi­li­ter 32 loge­ments sociaux

FLASH INFO - Par une délibération du conseil municipal de ce 12 juillet 2021, la Ville de Grenoble a décidé d'apporter une participation financière « Lire plus

UNE Démolition des immeubles 2,4,6 place Joseph Riboud, Cité de l'Abbaye, 15 novembre 2017. © Séverine Cattiaux - Place Gre'Net
Cité de l’Abbaye : la démo­li­tion a débuté sous le regard nos­tal­gique des habitants

REPORTAGE - Le Collectif pour la sauvegarde de la Cité de l'Abbaye a donc perdu la bataille. Le quartier ouvrier typique avec ses volets verts, Lire plus

Des citoyens ont lancé une pétition pour dire non à la démolition de la Cité de l'Abbaye. La municipalité répond en organisant des ateliers publics.
Cité de l’Abbaye : la parole est don­née aux habi­tants lors d’a­te­liers publics, du 27 au 29 avril

Alors que des citoyens ont lancé une pétition pour dire non à la démolition de la Cité de l'Abbaye il y a un mois, la ville de Lire plus

Cité de l'Abbaye à Grenoble : Vue d'ensemble d'un îlot © Thibaut Ghironi
Démolition ou réha­bi­li­ta­tion ? Le deve­nir de la cité de l’Abbaye déchaîne les passions

FOCUS - Actis, premier bailleur social de l'agglomération grenobloise, envisage de démolir trois bâtiments de la Cité de l'Abbaye avant l'été. Une décision qui n'est Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !