Cité de l'Abbaye, quartier Châtelet, Grenoble, janvier 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Grenoble : le pro­mo­teur Ogic va réha­bi­li­ter la plu­part des bâti­ments de l’an­cienne cité ouvrière de l’Abbaye

Grenoble : le pro­mo­teur Ogic va réha­bi­li­ter la plu­part des bâti­ments de l’an­cienne cité ouvrière de l’Abbaye

FOCUS - Quartier Châtelet, l'ancienne cité de l'Abbaye à Grenoble va connaître une nouvelle vie. Cette cure de jouvence ayant un coût, la majeure partie des logements sociaux seront transformés en appartements privés avec balcon. C'était la condition sine qua non pour financer la réhabilitation de ce patrimoine vétuste des années 30. Le projet prévoit aussi un centre de santé et une résidence étudiante, entre autres.

Vouée il y a quelques années encore à une démolition-reconstruction, l'ancienne cité ouvrière de l'Abbaye organisée en trois îlots autour d'une placette sera réhabilitée en quasi-totalité, ont annoncé les élus de la Ville de Grenoble en présence du promoteur Ogic et de ses partenaires retenus pour ce projet d'ampleur.

Ces derniers auront en charge la réhabilitation de 12 bâtiments sur les 15 qui constituent la cité, tandis que Grenoble Habitat en réhabilite deux et qu'Actis, l'ancien gestionnaire de la cité, reconstruit un immeuble en lieu et place du bâtiment en U démoli en 2017.

Des élus de la Ville de Grenoble avec l'équipe d'Ogic qui va réhabiliter 12 bâtiments de la cité de l'Abbaye... Une réunion organisée dans l'un des logements de la cité. Janvier 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Des élus de la Ville de Grenoble avec l'équipe d'Ogic qui va réhabiliter 12 bâtiments de la cité de l'Abbaye lors d'une réunion organisée dans l'un de ses logements, en janvier 2024. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Les travaux de réhabilitation de l'Abbaye commenceront en mai 2025. L'îlot Nord autour de la place Riboud sera le premier livré en 2026, suivi de l'îlot Sud autour de la place Bonnevay en 2027, puis de l'îlot central, place André-Charpin, en 2028.

QUE VA DEVENIR LE PROJET D'URBANISME TRANSITOIRE ?

«Après avoir eu une seconde vie, la cité de l'Abbaye va donc connaître une troisième vie», s'est félicité Yann Mongaburu. Le conseiller municipal délégué à l'urbanisme transitoire de la Ville de Grenoble a ainsi fait référence au projet provisoire baptisé "Les Volets verts", installé depuis le printemps 2021 dans la cité de l'Abbaye.

Accueilli dans plusieurs bâtiments de l'îlot central, ce projet réunit deux types de publics : des personnes sans abri et des réfugiés à travers trois dispositifs d'accompagnement, et des acteurs du monde artistique et culturel autour du collectif Voisin et du Grand Collectif.

Quartier Châtelet, Grenoble, janvier 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Cité de l'Abbaye, quartier Châtelet, janvier 2024. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Alors que la convention d'occupation transitoire se termine à la mi-2024, ces occupants temporaires pourront rester jusqu'à la mi-2025 dans la cité. Et après ? «Ça peut se poursuivre ici ou ailleurs», a répondu, évasif, Yann Mongaburu. Toutefois, s'agissant des personnes hébergées, tout porte à croire qu'elles devront déménager. Mais l'élu «s'engage à ce que la Ville restitue l'offre de 80 logements sur d'autres sites».

De la démolition-reconstruction à la réhabilitation de la cité de l'Abbaye

«C'est un choix [celui de réhabiliter, Ndlr.] qui s'inscrit dans une logique de prendre soin de la Ville et, de manière générale, de s'attacher à l'existant», a expliqué Margot Belair, adjointe à l'urbanisme. Une philosophie qui ne prévalait toutefois pas quelques années plus tôt. En avril 2017, Actis et la Ville penchaient en effet en faveur de la démolition-reconstruction, moins coûteuse qu'une réhabilitation jugée trop complexe.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 60 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole maintient le cap des projets d'hébergements d'urgence sur l'Abbaye malgré le retrait de l'État
La Métropole main­tient le cap des pro­jets d’hé­ber­ge­ment d’ur­gence sur l’Abbaye mal­gré le retrait de l’État

EN BREF – La Métropole déplore le retrait de l'État d'un projet d'hébergement d'urgence initié en début d'année 2021. Mais affirme sa volonté de poursuivre Lire plus

Le quartier de l'Abbaye et la Ville de Grenoble inaugurent une terrasse ludique et un frigo solidaire
La Ville de Grenoble inau­gure une ter­rasse ludique et un frigo soli­daire dans le quar­tier de l’Abbaye

FOCUS - La Ville de Grenoble a inauguré deux projets issus de son budget participatif mercredi 27 octobre 2021, dans le quartier de l'Abbaye: une Lire plus

Abbaye, place de la comune, drone © Sylvain Frappat - Thierry CHENU, Ville de Grenoble 2019
Cité de l’Abbaye : par­ti­ci­pa­tion « excep­tion­nelle » de la Ville de Grenoble à Grenoble Habitat pour réha­bi­li­ter 32 loge­ments sociaux

FLASH INFO - Par une délibération du conseil municipal de ce 12 juillet 2021, la Ville de Grenoble a décidé d'apporter une participation financière « Lire plus

UNE Démolition des immeubles 2,4,6 place Joseph Riboud, Cité de l'Abbaye, 15 novembre 2017. © Séverine Cattiaux - Place Gre'Net
Cité de l’Abbaye : la démo­li­tion a débuté sous le regard nos­tal­gique des habitants

REPORTAGE - Le Collectif pour la sauvegarde de la Cité de l'Abbaye a donc perdu la bataille. Le quartier ouvrier typique avec ses volets verts, Lire plus

Cité de l'Abbaye à Grenoble : Vue d'ensemble d'un îlot © Thibaut Ghironi
Démolition ou réha­bi­li­ta­tion ? Le deve­nir de la cité de l’Abbaye déchaîne les passions

FOCUS - Actis, premier bailleur social de l'agglomération grenobloise, envisage de démolir trois bâtiments de la Cité de l'Abbaye avant l'été. Une décision qui n'est Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !