Des citoyens ont lancé une pétition pour dire non à la démolition de la Cité de l'Abbaye. La municipalité répond en organisant des ateliers publics.

Cité de l’Abbaye : la parole est donnée aux habitants lors d’ateliers publics, du 27 au 29 avril

Cité de l’Abbaye : la parole est donnée aux habitants lors d’ateliers publics, du 27 au 29 avril

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Alors que des citoyens ont lancé une pétition pour dire non à la démolition de la Cité de l’Abbaye il y a un mois, la ville de Grenoble continue d’organiser des ateliers publics. Un de ces derniers se tiendra du 27 au 29 avril au local d’Actis.

 

 

Le pro­jet de renou­vel­le­ment urbain de la Cité de l’Abbaye piloté par la Ville de Grenoble et le bailleur social Actis ne concerne pas seule­ment les 240 loge­ments de la cité. C’est en réa­lité un pro­jet de grande ampleur qui implique aussi le mar­ché, le sta­tion­ne­ment et les com­merces aux alen­tours. L’étude s’in­té­resse donc aussi à la place de la Commune 1871, au sud de l’a­ve­nue Jeanne d’Arc et au nou­veau quar­tier Châtelet.

 

C’est l’a­gence d’ar­chi­tec­ture et d’ur­ba­nisme Particules qui conduit aujourd’­hui l’é­quipe à la tête de l’é­tude. Et c’est dans ce cadre qu’ont lieu les ate­liers publics. Les pre­miers, qui se sont dérou­lés en mars 2017, étaient consa­crés à des récits sur le lieu et à des ren­contres avec les acteurs et les habitants.

 

 

Une première phase de diagnostic

 

 

Le pro­chain ate­lier de par­ti­ci­pa­tion citoyenne se nomme « Espaces publics. Quels usages, quelles ambiances ? » L’objectif est de for­mu­ler un diag­nos­tic sur la cité. En don­nant la parole aux habi­tants, usa­gers et com­mer­çants, Actis espère mettre le doigt sur les attentes de ceux-ci et sur les qua­li­tés et usages exis­tants du quartier.

 

Durant les trois jours d’a­te­lier du 27 au 29 avril, une per­ma­nence sera mise en place au local d’Actis le matin de 9 heures à midi. Et de 14 heures à 18 heures, les per­sonnes inté­res­sées pour­ront prendre ren­dez-vous avec le bailleur. A noter aussi que l’é­quipe à l’i­ni­tia­tive du pro­jet orga­ni­sera un pla­teau radio-vidéo le 28 avril de 18 heures à 21 heures. Cela en col­la­bo­ra­tion avec la Maison des habi­tants de l’Abbaye, avant d’en­chaî­ner sur un repas qui met­tra, peut-être, tout le monde d’accord.

 

 

Ensuite, il faudra écrire un scénario

 

 

De mai jus­qu’au der­nier tri­mestre de 2017, c’est une autre phase qui débu­tera. Une phase d’é­la­bo­ra­tion de scé­na­rios. Travailler à dif­fé­rentes solu­tions comme la réha­bi­li­ta­tion par­tielle ou la démolition/reconstruction sera l’en­jeu de cette étape. Avec en son sein un troi­sième ate­lier « Quelles trans­for­ma­tions pos­sibles ? », le 16 et le 17 juin.

 

TG

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TG

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Franck Longo, maire de Fontaine, lors de sa prise de parole pendant le rassemblement contre la fermeture du pont Esclangon. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine « tous sur le pont » mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions

REPORTAGE VIDÉO - La polémique entre la Ville de Fontaine, la Métropole et la Ville de Grenoble au sujet de la fermeture du pont Esclangon Lire plus

Fermeture du pont Esclangon: Fontaine appelle à manifester contre le "mépris des élus grenoblois"
Fermeture du pont Esclangon : Fontaine appelle à manifester contre le « mépris des élus grenoblois »

FLASH INFO — Les municipalités de Grenoble et de Fontaine sur le point de couper les ponts, au sens littéral du terme? Alors que la Lire plus

Des représentants du Collectif Île Verte devant la parcelle située quai Jongkind. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Construction à Île Verte : la Ville de Grenoble dit soutenir les riverains mais ne pas pouvoir « outrepasser le droit »

EN BREF - Nouvel épisode dans la lutte d'un collectif de riverains du quartier Île Verte de Grenoble contre un projet de construction jugé démesuré Lire plus

Inauguration de la maternelle Ampère © Laure Gicquel - Place Gre'net
Plan école de la Ville de Grenoble : l’école maternelle Ampère vient d’être inaugurée

FIL INFO - L'inauguration de l'école maternelle Ampère, rénovée dans le cadre du Plan école de la Ville de Grenoble, se tenait ce vendredi 15 octobre. Celle-ci, Lire plus

Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation
Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation

FOCUS - Grenoble Capitale verte européenne 2022 dispose à présent de son propre site Internet et lance une campagne de communication, à quelques mois du Lire plus

Pour l'Ades, Grenoble ne doit pas 1,5 million à la Métro.
La Ville doit-elle 1,5 million d’euros à la Métro ? L’Ades dénonce une « instrumentalisation politicienne »

FOCUS - La Ville de Grenoble doit-elle 1,5 million d'euros à la Métropole? Alors que des échanges acrimonieux ont eu lieu sur la question au Lire plus

Flash Info

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin