Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise

Chronique Place Gre’net – RCF : La démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble… et ses limites ?

Chronique Place Gre’net – RCF : La démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble… et ses limites ?

CHRONIQUE – Place Gre’net s’as­so­cie à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chro­nique L’Écho des médias. Notre objec­tif ? Revenir sur une actua­lité, décryp­ter une infor­ma­tion… ou révé­ler les cou­lisses du trai­te­ment d’une nou­velle. Pour cette chro­nique sur RCF épi­sode 69 du lundi 18 décembre 2023, retour sur la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble… et ses limites.

Retrouvez ci-des­sous la chro­nique RCF 69 sur la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble, et sa ver­sion radio­pho­nique en cli­quant sur le lec­teur ci-dessous.

« Aujourd’hui nous allons par­ler de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive. Il s’agit d’un sujet, volon­tiers mis en avant par la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise, qui revient sou­vent dans l’ac­tua­lité. La démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive peut prendre plu­sieurs formes, avec des modu­la­tions selon les cas. Budget par­ti­ci­pa­tif, conseils citoyens indé­pen­dants ou encore inter­pel­la­tion citoyenne : autant de dis­po­si­tifs qu’utilise la Ville de Grenoble.

Mais c’est un concept qui a for­cé­ment sa part de para­doxe. La démo­cra­tie en soi a une dimen­sion par­ti­ci­pa­tive, puisque les élec­teurs sont invi­tés à choi­sir leurs diri­geants. On attend donc d’un élu qu’il prenne des déci­sions, sur la base de son pro­gramme ou au moins de l’o­rien­ta­tion poli­tique dans laquelle ses élec­teurs se sont recon­nus. Cela n’empêche pas de consul­ter la popu­la­tion, mais par défi­ni­tion un élu ne peut pas être qu’une caisse d’en­re­gis­tre­ment des doléances citoyennes.

La démo­cra­tie, for­cé­ment participative ?

Et cela se pose for­cé­ment à Grenoble. Par exemple autour des Places aux enfants, ce plan de pié­ton­ni­sa­tion des rues situées devant les écoles de la com­mune. Celui-ci est loin de satis­faire tout le monde et se heurte à un cer­tain nombre d’op­po­si­tions, sans exa­gé­rer non plus l’hos­ti­lité qu’elle suscite.

Une chose est sûre : ses détrac­teurs reprochent à la Ville de Grenoble de ne pas suivre ses propres pré­ceptes de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive. En l’occurrence, d’imposer la pié­ton­ni­sa­tion aux rive­rains et de ne les consul­ter ensuite que sur le type d’a­mé­na­ge­ments qu’ils désirent.

L’interpellation citoyenne, elle aussi, ne convient pas à tout le monde. Des rive­rains du cours Jean-Jaurès, mécon­tent de la façon dont l’u­sage de la voie a été repensé, ont fait savoir leur décep­tion vis-à-vis du dis­po­si­tif. À leurs yeux, la média­tion mise en place suite à leur inter­pel­la­tion consis­tait juste à les mettre devant le fait accompli.

C’est encore pire du côté de trois unions de quar­tier, qui pro­testent contre la mise en sens unique d’une par­tie du cours Berriat. Elles ont car­ré­ment renoncé à l’in­ter­pel­la­tion, en consi­dé­rant que son fonc­tion­ne­ment même vise à empê­cher les citoyens de por­ter une voix discordante.

Des unions de quar­tier jugées non légitimes

Les unions de quar­tier ne sont d’ailleurs pas en odeur de sain­teté auprès de la majo­rité d’Eric Piolle. En 2014, alors en cam­pagne, l’é­quipe du can­di­dat Éric Piolle en disait pour­tant le plus grand bien. Mais elles ne sont plus vrai­ment consi­dé­rées comme des inter­lo­cu­teurs légi­times. L’adjoint aux Espaces publics Gilles Namur nous l’a­vait clai­re­ment fait savoir, ce qui ne manque pas de sel. Et pour cause : avant de rejoindre la majo­rité muni­ci­pale en 2020, lui-même a été pré­sident de l’Union de quar­tier Ile-Verte et même du Comité de liai­son des unions de quartier.

Plus piquant encore : en tant que pré­sident du Cluq, le même Gilles Namur avait porté en 2016 l’une des pre­mières vota­tions citoyennes, contre la nou­velle poli­tique de tarifs de sta­tion­ne­ment de la muni­ci­pa­lité Piolle. Et il n’a­vait pas man­qué alors de se plaindre, en consi­dé­rant que cette vota­tion ne don­nait aucune chance au texte déposé, et même que la Ville de Grenoble s’é­tait livrée à une com­mu­ni­ca­tion agres­sive à son endroit. Des cri­tiques que l’élu Pascal Clouaire, alors en charge de la Démocratie locale, avait balayé d’un revers de la main.

Sept ans plus tard, Gilles Namur est adjoint à la Ville de Grenoble… tan­dis que Pascal Clouaire a été exclu de la majo­rité pour avoir émis des réserves sur la hausse de la taxe fon­cière. Et c’est lui à pré­sent qui dénonce les méthodes de l’é­quipe Éric Piolle. Comme quoi, par­ti­ci­pa­tive ou citoyenne, la démo­cra­tie reste tout de même émi­nem­ment politicienne. »

Chronique RCF 69 : "La démocratie participative à Grenoble et ses limites".

Chronique RCF 69 : « La démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble et ses limites ».

Chaque lundi midi, retrou­vez la chro­nique L’Écho des médias sur RCF Isère (103.7 FM à Grenoble) en par­te­na­riat avec Place Gre’net. (Cliquer sur l’i­mage pour accé­der à toutes les chroniques.)

Florent Mathieu

Auteur

3 réflexions sur « Chronique Place Gre’net – RCF : La démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble… et ses limites ? »

  1. Je par­ti­cipe.
    Tu participes.
    Il participe.
    Nous participons.
    Vous participez.
    Ils font ce qu’ils ont décidé d’a­vance à la mairie.

    sep article
  2. « Mais elles ne sont plus vrai­ment consi­dé­rées comme des inter­lo­cu­teurs légi­times. L’adjoint aux Espaces publics Gilles Namur nous l’avait clai­re­ment fait savoir »

    À quel article faite vous réfé­rence svp ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Décembre, mois du vote des bud­gets pour les collectivités

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF : Les Jeux olym­piques 2030 en Rhône-Alpes… mais pas à Grenoble

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF 66 : Le Marché de Noël de Grenoble… et ses polémiques ?

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF 65 : Un conseil muni­ci­pal à ral­longe à Grenoble ?

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF 64 : Une marche contre l’an­ti­sé­mi­tisme qui ne fait pas l’unanimité

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Les incendies volontaires sur l’agglomération grenobloise
Chronique Place Gre’net – RCF 63 : Divisions à gauche (et à droite) au Département de l’Isère

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !