Isère : le col­lec­tif Le Champ des can­tines aide la res­tau­ra­tion col­lec­tive à pro­po­ser une ali­men­ta­tion bio, locale et durable

Isère : le col­lec­tif Le Champ des can­tines aide la res­tau­ra­tion col­lec­tive à pro­po­ser une ali­men­ta­tion bio, locale et durable

FOCUS - Le collectif Le Champ des cantines a été lancé, mercredi 18 octobre 2023, au Marché d'intérêt national (Min), à Grenoble. Initié par Mangez bio Isère, l'AdaBio et Nona et porté par une quinzaine de structures, le projet vise à accompagner la restauration collective vers la transition alimentaire, en Isère. Distribution de produits bio, formation à la cuisine végétale, fourniture d'un logiciel de gestion, aide à la conception des menus ou à la réduction des déchets... Chaque acteur apporte son expertise pour permettre aux établissements de proposer une alimentation de qualité, bio, durable et locale.

Le projet, imaginé au départ par trois acteurs reconnus du bio - Mangez bio Isère, l'AdaBio (Association pour le développement de l'agriculture biologique) et Nona -, implique aujourd'hui une quinzaine de structures. Des partenaires qui se sont réunis mercredi 18 octobre 2023 au Marché d'intérêt national (Min) de Grenoble pour le lancement officiel du collectif Le Champ des cantines, en compagnie de représentants de la restauration collective.

Isère: le Champ des cantines accompagne la restauration collective

Le collectif Le Champ des cantines, qui regroupe une quinzaine de structures, a été lancé officiellement le 18 octobre 2023 au Min de Grenoble. © Manuel Pavard - Place Gre'net

C'est en effet à ces derniers (cantines scolaires, restaurants d'entreprises, crèches, Ehpad...) qu'est destinée l'initiative. "Ce collectif a été créé dans le but d'accompagner la transition alimentaire en restauration collective, principalement sur le territoire isérois dans un premier temps", explique Louise Skrzypczak, chargée de partenariats à Nona.

Des "guides" qui apportent leur expertise pour "passer à l'action"

L'idée, poursuit-elle, c'est "d'informer les établissements de restauration et les décisionnaires pour les aider à mettre en place des projets de transition ambitieux et pertinents, puis à passer à l'action". Un dernier point qui constitue le véritable objectif du Champ des cantines. De fait, la volonté politique et les envies de changement sont "bien là", estime Louise Skrzypczak, rappelant notamment que l'alimentation a été un "sujet important" lors des élections municipales 2020.

Isère: le Champ des cantines accompagne la restauration collective

Le collectif vise à accompagner les établissements de restauration collective vers une alimentation de qualité, à la fois bio, locale et de saison. © Manuel Pavard - Place Gre'net

C'est donc plutôt l'application concrète qui fait défaut, élus et cuisiniers ayant "besoin de guides, experts sur le sujet". D'où le large panel d'organisations représentées au sein du collectif, détaille la salariée de Nona : "des structures de l'économie sociale et solidaire, des auto-entrepreneurs, des associations comme l'AdaBio ou le réseau Mangez bio Isère (plateforme de producteurs), des cabinets de conseil et de formation ou encore Ecocert", qui décerne le label du même nom.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Thierry Chenu
Cantines sco­laires : Grenoble mise de plus en plus sur le bio et le local

FOCUS – C’était l’une des promesses de campagne d’Eric Piolle : servir aux élèves des cantines scolaires de Grenoble des produits issus de l’agriculture biologique et Lire plus

Préparation de repas avec des produits bio et locaux à la cuisine mutualisée des collèges (CMC) située juste à côté du collèges Louis-Lumière d'Échirolles. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Déjà plus de 50 % de pro­duits locaux ou bio dans les can­tines des col­lèges isérois

FOCUS - Atteindre 100 % de produits locaux ou bio dans les cantines des collèges en Isère d'ici 2028. Telle était la promesse de campagne Lire plus

Salima Djidel conseillère municipale, déléguée Restauration alimentation locale et biologique à la Ville de Grenoble Crédit Séverine Cattiaux
Peu de légumes locaux dans la res­tau­ra­tion col­lec­tive à Grenoble ? La Ville s’explique

DROIT DE SUITE – En réaction à notre article portant sur les difficultés économiques que rencontre la légumerie locale ABépluche, Salima Djidel, conseillère municipale déléguée Lire plus

La Ville de Grenoble adopte trois mesures anti-gaspillage dans ses cantines suite à une expérimentation
Plusieurs élus gre­no­blois, dont Éric Piolle, signa­taires d’une tri­bune en faveur du main­tien des menus végé­ta­riens dans les cantines

FLASH INFO - Le maire de Grenoble Éric Piolle figure parmi les signataires d'une tribune, publiée (en accès payant) sur le site du Monde, pour Lire plus

UNE Enfant qui grignote un biscuit © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr
Le bio arrive (enfin) dans les crèches muni­ci­pales de Grenoble

FOCUS - Timidement mais sûrement, l’alimentation bio fait son entrée dans les crèches collectives de Grenoble. Depuis début novembre, les bambins âgés de 3 mois à 3 ans Lire plus

Cantine scolaire, 1er septembre à Grenoble, Auriane Poillet © Ville de Grenoble 2020
Menu végé­ta­rien heb­do­ma­daire non res­pecté dans les lycées : Laurent Wauquiez atta­qué au tri­bu­nal administratif

EN BREF - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) a saisi le tribunal administratif de Lyon, le 7 juillet 2023, pour excès de pouvoir de Laurent Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !