Appel Forêt -
Vers le 100% bio aux menus des petits qui fréquentent les deux crèches associatives et parentales, quartier Bouchayer Viallet, à Grenoble. © Séverine Cattiaux- Place Gre'net

L’alimentation bio et végétarienne se fraye tardivement un chemin dans les crèches de la Ville de Grenoble

L’alimentation bio et végétarienne se fraye tardivement un chemin dans les crèches de la Ville de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENQUÊTE – Manger bio est recommandé pour la santé. C’est encore plus vrai pour les tout petits dont l’organisme en formation est plus vulnérable aux pesticides et toxines. D’aucuns seront donc surpris d’apprendre que Grenoble, la plus grande ville écologique de France, n’a introduit l’alimentation bio dans les crèches que depuis quelques mois,  parfois à toutes petites doses… Et qu’il n’existe pas de menus de substitution pour les enfants végétariens. En amont du vote de la loi Alimentation au Sénat prévu ce 26 juin, Place Gre’net s’est penché sur les assiettes des crèches municipales.

 

 

Enfants jouant dans la cours extérieure de la crèche Charrel, rue Charrel, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Enfants jouant dans la cours exté­rieure de la crèche Charrel, rue Charrel, Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

En novembre der­nier, le centre com­mu­nal de l’action sociale (CCAS) de la Ville de Grenoble qui gère les vingt-huit crèches muni­ci­pales de Grenoble, s’est décidé à pro­po­ser des ali­ments bio au menu des tout petits. Ce n’était pas trop tôt. Les élèves des écoles élé­men­taires et pri­maires béné­fi­cient de den­rées bio­lo­giques (pain, viandes, légumes, pro­duits lai­tiers, selon les repas) depuis plu­sieurs années déjà.

 

Un retard fort sur­pre­nant, car nul ne peut désor­mais igno­rer les effets délé­tères des pes­ti­cides retrou­vés dans les légumes conven­tion­nels ou de la dioxine dans la viande d’élevages indus­triels, sur le cer­veau et l’organisme des tout petits : troubles neuro-com­por­te­men­taux et endo­cri­niens, lésions rénales et ner­veuses, etc.

 

 

Un effort insurmontable ?

 

L’effort à faire était-il insur­mon­table pour Grenoble dont le maire Eric Piolle affirme pour­tant que « le 100 % bio ou local, c’est pos­sible dans toutes les can­tines » ? D’autant que les repas des crèches ne repré­sentent chaque midi “que” 700 repas, dont 300 menus bébé, sur 12 000 menus confec­tion­nés les jours ouvrés par la cui­sine cen­trale située 57 rue Général Mangin. À l’approche des grandes vacances, Place Gre’net fait le bilan sur les den­rées bio dans l’assiette des tout petits.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 91 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Savon 100% Olive Savonnerie de Grenoble. © Nina Soudre - Placegrenet.fr
Savonnerie bio : Les Affranchis veulent allier éthique et commerce dans leur nouveau laboratoire quartier Mistral

  FOCUS – L'entreprise de cosmétiques Les Affranchis, qui a vu le jour à Grenoble il y a presque trois ans, a inauguré fin juin Lire plus

Julie et Michaël, initiateurs du projet de financement participatif pour un four à bois dans leur boulangerie bio d'Autrans. DR
Les Pains du Vercors vous invitent à mettre la main à la pâte pour une boulangerie-biscuiterie bio

EN BREF - Réunis par la passion de la boulangerie, Julie et Michaël ont commencé à construire leur fournil grâce à leurs économies personnelles. Ayant Lire plus

UNE Enfant qui grignote un biscuit © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr
Le bio arrive (enfin) dans les crèches municipales de Grenoble

FOCUS - Timidement mais sûrement, l’alimentation bio fait son entrée dans les crèches collectives de Grenoble. Depuis début novembre, les bambins âgés de 3 mois à 3 ans Lire plus

Les associations de défense de l'environnement montent au créneau durant les États généraux de l'alimentation, pour soutenir les aides à l'agriculture bio.
États généraux de l’alimentation : un « écran de fumée » pour la Frapna

En pleins États généraux de l'alimentation visant à permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail mais aussi à promouvoir une alimentation « saine, sûre Lire plus

Samedi 17 juin, les ressourceries du groupe Ulisse organisent une vente spéciale, d'objets en lien avec le thème "IMAGE & SON".
Le groupe Ulisse organise une vente solidaire image et son ce samedi 17 juin

Samedi 17 juin, les ressourceries du groupe Ulisse organisent une vente spéciale sur le thème de la musique et de l’image. La brocante Image & Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Bio, local et responsable : l’Île Verte dispose enfin de son marché saisonnier

REPORTAGE VIDÉO - Le quartier de l'Île Verte dispose désormais officiellement de son petit marché de quartier saisonnier. Inauguré en fanfare le 2 avril dernier, Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin