Le boulevard Gambetta subit depuis cinq ans les reports du trafic automobile du boulevard Agutte-Sembat, avec des embouteillages polluants quasiment chaque jour. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Pollution dans le centre-ville de Grenoble : la Ville évoque une baisse glo­bale et contre­dit les unions de quartier

Pollution dans le centre-ville de Grenoble : la Ville évoque une baisse glo­bale et contre­dit les unions de quartier

FOCUS – Le 24 mai 2023, l’Union de quar­tier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche et l’Union des habi­tants du centre-ville s’a­lar­maient à nou­veau de la pol­lu­tion affec­tant les écoles et habi­tants du centre-ville. Mais la Ville de Grenoble a répli­qué, le 31 mai, contes­tant fer­me­ment leurs pro­pos. Selon elle, la pol­lu­tion est en effet en baisse de manière glo­bale, tout comme le tra­fic auto­mo­bile. La mai­rie s’op­pose donc à la réou­ver­ture du bou­le­vard Agutte-Sembat aux voi­tures, prô­née par les unions de quartier.

Gilles Namur est for­mel. « Je conteste l’af­fir­ma­tion des unions de quar­tier selon les­quelles la pol­lu­tion aurait aug­menté dans le centre-ville. C’est faux », assène l’ad­joint aux espaces publics, à la nature en ville et aux mobi­li­tés à la Ville de Grenoble. Au contraire, pour­suit-il, dans ce sec­teur, « la pol­lu­tion est en baisse ces der­nières années, pour le dioxyde d’a­zote (NO2) comme les par­ti­cules fines. Ce n’est pas une opi­nion ou une inter­pré­ta­tion, c’est un fait ! »

Gilles Namur, adjoint à la Ville de Grenoble, chargé notam­ment des espaces publics, de la nature en ville et des mobi­li­tés, dément le constat des unions de quar­tier et affirme que la pol­lu­tion a baissé de manière glo­bale dans le centre-ville. © Agathe Bréchemier – Place Gre’net

À la suite de la der­nière confé­rence de presse de l’Union de quar­tier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche (CBCH) et de l’Union des habi­tants du centre-ville (UHCV), le 24 mai 2023, la Ville de Grenoble a donc tenu à répli­quer, une semaine plus tard, pour démen­tir fer­me­ment la plu­part des pro­pos et chiffres avan­cés. Les deux unions de quar­tier avaient en effet tiré de nou­veau la son­nette d’a­larme, déplo­rant la sur­ex­po­si­tion à la pol­lu­tion des écoles et habi­tants du centre-ville.

« On a demandé à la Métropole de nou­velles études pour dimi­nuer le tra­fic moto­risé, cer­tai­ne­ment pas pour l’aug­men­ter. Le centre-ville n’a pas voca­tion à être un rac­courci. »

Elles avaient éga­le­ment réitéré leur pro­po­si­tion, déjà for­mu­lée à plu­sieurs reprises, de rou­vrir à la cir­cu­la­tion auto­mo­bile le cou­loir de bus du bou­le­vard Agutte-Sembat, dans le sens Sud-Nord. Car, d’a­près les unions de quar­tier, c’est la fer­me­ture aux voi­tures de cet axe, consé­quence du nou­veau plan de cir­cu­la­tion de 2017, qui aurait fait aug­men­ter la pol­lu­tion dans le centre-ville, repor­tant une grande par­tie du tra­fic sur les rues attenantes.

Bruno Salagnat et Michel Voilin, repré­sen­tants des deux unions de quar­tier du sec­teur, ont de nou­veau alerté, le 24 mai 2023, sur la pol­lu­tion auto­mo­bile du centre-ville. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Mais pour Gilles Namur, la solu­tion avan­cée par ses contra­dic­teurs, à savoir « rou­vrir les vannes sur Agutte-Sembat », res­semble à une héré­sie. « Aujourd’hui, on a 800 bus et cars qui passent sur le bou­le­vard », rap­pelle-t-il. « Remettre des voi­tures à cet endroit revien­drait à ficher en l’air tout le sys­tème. Ça n’au­rait aucun sens ! »

Et l’élu gre­no­blois de pré­ci­ser sa pen­sée : « On a ciblé Hoche, Condorcet et Lafontaine comme axes prio­ri­taires et on a demandé à la Métropole de nou­velles études pour dimi­nuer le tra­fic moto­risé, cer­tai­ne­ment pas pour l’aug­men­ter. Le centre-ville n’a pas voca­tion à être un rac­courci pour les auto­mo­bi­listes. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 57 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

5 réflexions sur « Pollution dans le centre-ville de Grenoble : la Ville évoque une baisse glo­bale et contre­dit les unions de quartier »

  1. uhcv et uq cham­pion­net ASSUMEZ que vous êtes pro voi­ture au lieu de vous cacher der­rière la pol­lu­tion dont avant 2016 vous ne par­liez jamais !
    vive la marche à pied, le vélo et les TC !
    Rouvrir les tuyaux aux voi­tures et donc faci­li­ter ces dépla­ce­ments en voi­ture c’est observé uni­for­mé­ment dans le monde ne fait qu’augm­me­ter le tra­fic voi­ture d’où insé­cu­rité rou­tière (+ de 450 pié­tons tués chaque année en France par des auto­mo­bi­listes !!) et pol­lu­tion sup­plé­men­taire. on le voit déjà avec l’é­lar­gis­see­ment de l’A480 où d’a­près les chiffres mêmes d’AREA le tra­fic est déjà supé­rieur aux pré­vi­sions moyens termes de tra­fic de l’EP !

    sep article
  2. Voui, le bilan est posi­tif et dépasse même leurs espé­rances (qu’ils disent). Trop fort. Des génies, et modestes en plus ! Qui mieux qu’eux peut tra­ves­tir une cata en réus­site ? Des champions.

    D’ailleurs, je les remer­cie que ça prenne sou­vent 20 minutes pour faire 200 mètres sur le bou­le­vard Gambetta, moteur et cli­ma­ti­sa­tion en marche avec la cha­leur qu’il fait. Ils ont rai­son, c’est un sacré pro­grès. On pro­fite du pay­sage. J’aime sur­tout les tags mais le must c’est les cinq à dix minutes à l’arrêt devant la pis­so­tière, en face de la pis­cine juste avant le feu. Je ne m’en lasse pas, et même j’adore. Merci à eux.

    sep article
  3. Les Unions de Quartier disent seule­ment, et rien d’autre, que depuis 2017 la fer­me­ture du bou­le­vard Agutte-Sembat concentre le tra­fic dans les rues voi­sines (Hoche, Lesdiguières, Gambetta, Jean-Jaurès, zone Championnet) qui sont de ce fait vic­times de sur­pol­lu­tion depuis 6 ans, c’est-à-dire d’un excé­dent sur­ajouté de pol­lu­tion sup­plé­men­taire. Cette inéga­lité sani­taire impacte les écoles (4000 élèves) et des mil­liers d’habitants du secteur.
    https://​www​.gre​noble​.fr/​i​n​t​e​r​p​e​l​l​a​t​i​o​n​/​7​0​/​2​4​2​3​-​s​t​o​p​-​a​-​l​a​-​s​u​r​p​o​l​l​u​t​i​o​n​-​d​-​e​c​o​l​e​s​-​e​t​-​d​-​h​a​b​i​t​a​n​t​s​-​d​e​-​n​o​s​-​q​u​a​r​t​i​e​r​s​-​m​e​d​i​a​t​i​o​n​-​e​n​-​c​o​u​r​s​.​htm
    Les faits et les chiffres sont clairs et docu­men­tés. Le com­mu­ni­qué de presse peut être lu en acti­vant ce lien.
    https://www.uhcv-grenoble.fr//uploadfile/files/communiqucbchuhcv24-05 – 2023.pdf

    sep article
  4. K2

    08/06/2023
    9:09

    1) La ville n’a qu’une seule sta­tion de mesure de l’air : com­ment peut-elle démon­trer que le centre-ville est moins pollué ?

    2) La forte hausse du prix de l’éner­gie a poussé les habi­tants a bais­ser la chauf­fage : c’est le seul élé­ment qui indique une pos­sible baisse la pol­lu­tion, alors que le béton­nage de Grenoble par Piolle la fait augmenter.

    sep article
  5. Les bus et les cars pas­saient déjà par Agutte Sembat. Alors oui ils cir­culent plus faci­le­ment qu’a­vant. Mais oui aussi il faut être aveugle pour ne pas voir le report des voi­tures sur les autres rues satu­rées, bruyantes et polluées.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Pollution dans le centre-ville de Grenoble : les unions de quar­tier pointent un dos­sier et une média­tion citoyenne au point mort

FOCUS - L’Union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche et l’Union des habitants du centre-ville ont fait le point, mercredi 24 mai 2023, sur leur interpellation citoyenne lancée Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : deux unions de quar­tier lancent une inter­pel­la­tion citoyenne contre la pol­lu­tion auto­mo­bile près des écoles du centre-ville

FOCUS - L'Union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche et l'Union des habitants du centre-ville ont lancé, mardi 4 octobre 2022, le processus "d'interpellation citoyenne" pour dénoncer la Lire plus

Dominique Grand, de l'Union des habitants du centre-ville (UHCV), Michel Voilin, de l'Union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche (UQCBCH), et Jean-Pierre Gambotti (UHCV) s'alarment de la pollution touchant les écoles des deux quartiers, victimes des reports du trafic automobile du boulevard Agutte-Sembat. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Écoles et col­lèges du centre-ville de Grenoble : deux unions de quar­tier dénoncent la pol­lu­tion automobile

FOCUS - L'Union des habitants du centre-ville et l'Union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche ont tiré la sonnette d'alarme, ce vendredi 11 mars 2022, au sujet de Lire plus

Sortie des enfants à l'école primaire Jean Jaurès, février 2020 © Ambre Croset
Grenoble : des niveaux éle­vés de pol­luants aux abords des écoles selon une étude de l’as­so­cia­tion Respire

FOCUS - Tous les établissements scolaires de Grenoble sont exposés à des concentrations de polluants de l'air dangereuses pour la santé des enfants, selon une étude de Lire plus

Conférence sur la contre-expertise du bilan à un an de CVCM par l'association Grenoble à Coeur, vendredi 20 avril 2018. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pollution de l’air : Grenoble à cœur demande la révi­sion du plan de cir­cu­la­tion et de lut­ter contre le chauf­fage au bois

FOCUS - Le collectif Grenoble à cœur a décortiqué l'étude de l'association Respire présentée mi-février 2022, révélant une pollution de l'air importante et nocive aux Lire plus

Coup de Klaxon de l'Automobile Club Dauphinois contre l'extension de la ZFE prévue pour juillet 2023
Grenoble-Alpes Métropole allège (consi­dé­ra­ble­ment) les contraintes de sa future Zone à faibles émis­sions mobi­lité (ZFE‑m)

FOCUS - Comment va fonctionner la Zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) de Grenoble-Alpes Métropole pour les particuliers ? Quels seront les risques en cas Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !