Une tribune réclamant l'arrêt du projet de ligne Lyon-Turin signée (entre autres) par le maire de Grenoble Éric Piolle

Une tri­bune récla­mant l’ar­rêt du pro­jet de ligne Lyon-Turin signée (entre autres) par le maire de Grenoble Éric Piolle

Une tri­bune récla­mant l’ar­rêt du pro­jet de ligne Lyon-Turin signée (entre autres) par le maire de Grenoble Éric Piolle

FLASH INFO – « La ligne fer­ro­viaire exis­tante doit être uti­li­sée tout de suite et les tra­vaux pré­pa­ra­toires du pro­jet Lyon-Turin doivent être arrê­tés ». Tels sont les der­niers mots d’une tri­bune publiée sur le site Reporterre, signée par de nom­breux élus dont le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint Pierre Mériaux, ainsi que les dépu­tés de l’Isère Jérémie Iordanoff et Élisa Martin.

Pour les auteurs de la tri­bune, le pro­jet de ligne Lyon-Turin « a pour seule logique de trans­por­ter tou­jours plus de mar­chan­dises tou­jours plus loin et de main­te­nir ce culte éner­gi­vore et des­truc­teur ». Ceci « à l’heure où tout doit être fait pour limi­ter le réchauf­fe­ment cli­ma­tique, […] à l’heure où le gou­ver­ne­ment pré­tend ne pas avoir l’argent pour la santé et pour les hôpi­taux, à l’heure où les trains du quo­ti­dien sont dégra­dés et les infra­struc­tures fer­ro­viaires ne sont pas ou insuf­fi­sam­ment entre­te­nues ».

Les signa­taires ne croient pas en une volonté du pro­jet Lyon-Turin de favo­ri­ser le trans­port par rail plu­tôt que par route. Et fus­tigent « les par­ti­sans du pro­jet », sans les nom­mer. « Ils ont divisé par cinq le nombre de trains de mar­chan­dises entre la France et l’Italie, […] ils ont détourné 200 mil­lions d’euros des­ti­nés au fer­ro­viaire dans le mas­sif alpin pour finan­cer le tun­nel rou­tier du Fréjus […] Ils détruisent des terres agri­coles pour des cen­trales à béton, des car­rières pour leurs pro­jets », accuse le texte.

Chantier de ligne Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. Une tribune publiée par Reporterre et signée par le maire de Grenoble Éric Piolle demande l'arrêt du projet. © Telt

Chantier de ligne Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. Une tri­bune publiée par Reporterre et signée par le maire de Grenoble Éric Piolle demande l’ar­rêt du pro­jet. © Telt

En lieu et place d’une ligne Lyon-Turin, la tri­bune appelle à se tour­ner vers les solu­tions fer­ro­viaires exis­tantes. « Tant que le tra­fic fer­ro­viaire de mar­chan­dises entre la France et l’Italie n’aura pas été relancé, pas un arbre ne doit être abattu, pas un mètre carré de terre agri­cole ne doit être arti­fi­cia­lisé et pas un mètre cube d’eau ne doit être drainé », reven­dique-t-elle. En récla­mant « que la voie fer­ro­viaire exis­tante soit uti­li­sée immé­dia­te­ment à la hau­teur de ce qu’elle était dans les années 2000″.

Les signa­taires exigent ainsi l’ou­ver­ture « d’une pla­te­forme de char­ge­ment de la route vers le rail dans le sec­teur d’Ambérieu-en-Bugey » et que « des navettes fer­ro­viaires pour le trans­port des mar­chan­dises soient pro­po­sées dès 2023 aux trans­por­teurs rou­tiers ». Ils pro­posent par ailleurs d’a­mé­lio­rer les capa­ci­tés des lignes de train entre Aix-les-Bains et Annecy, La Roche-sur-Foron et Saint-Gervais, et entre Saint-André-le-Gaz et Chambéry, « pour dimi­nuer le tra­fic rou­tier et ren­for­cer les trans­ports quo­ti­diens de voya­geurs ».

Florent Mathieu

Auteur

2 commentaires sur « Une tri­bune récla­mant l’ar­rêt du pro­jet de ligne Lyon-Turin signée (entre autres) par le maire de Grenoble Éric Piolle »

  1. Oui, bien sûr, le Maire de Chambéry veut satu­rer sa voi­sine Chambérienne avec des trains de fret, et veut créer une pla­te­forme de char­ge­ment à Ambérieu pour être sûr que les trains de fret ne pas­se­ront pas par Grenoble.
    Pour Chambéry, reve­nir au tra­fic fret du siècle der­nier revient à sup­pri­mer plus de la moi­tié des TER qui la des­servent aujourd’hui

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
Lyon-Turin et les éco­lo­gistes : de la fri­ture sur la ligne

  FLASH INFO - Marche arrière toutes chez les écologistes sur le dossier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin ? Dans un rapport d'abord public sur Lire plus

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
Pro et anti-Lyon-Turin s’é­charpent autour du rap­port de la Cour des comptes européenne

FLASH INFO - La bataille entre les pro et les anti-Lyon-Turin continue. Cette fois autour du rapport de la Cour des comptes européenne. En juin dernier, Lire plus

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
La Région Auvergne-Rhône-Alpes conti­nue de sou­te­nir le pro­jet Lyon-Turin

  FLASH INFO - Dans une interview accordée à un quotidien turinois, le nouveau maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, qualifiait la semaine dernière le Lire plus

Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon © capture d'écran France 3 AuvergneRhône-Alpes
Le futur nou­veau maire de Lyon Grégory Doucet (EELV) réclame la fer­me­ture du Lyon-Turin

  FLASH INFO - Les récentes déclarations du futur nouveau maire EELV de Lyon* remettent les opposants au Lyon-Turin sur les rails.   Dans un Lire plus

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
Quinze ans de retard et 4,4 mil­liards de sur­coûts : la Cour des comptes euro­péenne épingle le Lyon-Turin

FLASH INFO - Le Lyon-Turin accumule les retards et les surcoûts. La Cour des comptes européenne a contrôlé huit méga-projets d'infrastructures de transport. Le réseau Lire plus

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
La sub­ven­tion au Lyon-Turin pro­lon­gée de trois ans : un « gas­pillage mas­sif d’argent public » pour des eurodéputés

  DÉCRYPTAGE - La Commission européenne a prorogé de trois ans la subvention allouée au Lyon-Turin. Car le retard s'accumule sur le chantier. Plusieurs eurodéputés, Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !