Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.

La sub­ven­tion au Lyon-Turin pro­lon­gée de trois ans : un « gas­pillage mas­sif d’argent public » pour des eurodéputés

La sub­ven­tion au Lyon-Turin pro­lon­gée de trois ans : un « gas­pillage mas­sif d’argent public » pour des eurodéputés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE - La Commission européenne a prorogé de trois ans la subvention allouée au Lyon-Turin. Car le retard s'accumule sur le chantier. Plusieurs eurodéputés, dont la délégation écologiste française, dénoncent le gaspillage massif d'argent public en pleine crise de financement de l'urgence sanitaire. Mais les promoteurs du Lyon-Turin avancent leurs pions, à la veille du sommet européen consacré à la relance économique de l'Union européenne, ce jeudi 23 avril.

 

 

La Commission européenne prolonge l'aide au Lyon-Turin. Après plus d'un an de tiraillements au sein de la coalition au pouvoir, l'Italie a donné son feu vert au projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Les retards s'accumulent sur le chantier du Lyon-Turin. La Commission européenne proroge sa subvention © Rhône-Alpes Auvergne

Le Lyon-Turin peut continuer son chemin. La Commission européenne a décidé, le 31 mars, de prolonger de trois ans (jusqu'au 31 décembre 2022) la subvention prévue pour aider à la construction du tunnel franco-italien sous les Alpes. Plus de 813 millions d'euros sur les 1,9 milliard du projet*, qui n'avaient pas été complètement consommés à la date où ils auraient dû l'être : le 31 décembre 2019.

 

« À ce jour, le montant payé par l'Inea** au ministère italien des Transports coordinateur du projet est de 210 millions d'euros », fait savoir un fonctionnaire de la Commission européenne contacté par Place Gre'net.

 

Reste donc un peu plus de 600 millions d'euros qui n'ont pas été utilisés. Les travaux correspondant n'ont en effet pas été réalisés. En tout cas, pas dans les délais fixés par la Commission européenne pour qu'elle lui octroie son aide selon le principe du « use it or lose it ». Un principe qui veut qu'une subvention non consommée est perdue.

 

 

Le retard s'accumule sur le Lyon-Turin, la Commission européenne proroge son aide

 

En effet, si les 28 kilomètres d'accès et descenderies ont été menés à leur terme, seuls 10 des 57 kilomètres du premier tube du tunnel ont été réalisés. Et il reste encore à commencer, et terminer, le second tube.

 

La Commission européenne prolonge l'aide au Lyon-Turin. La contribution de la France au financement du Lyon-Turin a-t-elle été inscrite au budget de l'État ? Un document officiel atteste du contraire...

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

 

« On est à peu près à 20 % de l'ensemble du projet », convient Stéphane Guggino, le délégué général de la Transalpine, le fervent et très informé promoteur du Lyon-Turin. Un retard inhérent à ce type de projet considéré « pharaonique » par ses détracteurs ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Deux mises en examen après une agression entre membres de la communauté afghane à Échirolles et Seyssins
Grenoble : 4 ans, 2 ans et 8 mois de pri­son pour trois tra­fi­quants de stu­pé­fiants du quar­tier de l’Alma

FLASH INFO - Le tribunal correctionnel de Grenoble a jugé, ce 7 septembre 2021, trois trafiquants de stupéfiants du quartier de l'Alma à Grenoble. Et Lire plus

Contrôle de police quartier de l'Alma à Grenoble © Patricia Cerinsek
À Grenoble, sur fond de tra­fic de drogue, la spi­rale des vio­lences urbaines essaime dans toute la ville

ENQUÊTE 1|3 - À Grenoble, le trafic de drogue n'est plus l'apanage des quartiers sensibles. Il a aujourd'hui essaimé dans tous les recoins de la Lire plus

Trafic de stupéfiants DR
Un point de deal très fré­quenté déman­telé à Échirolles, sept sus­pects mis en exa­men dont trois écroués

FLASH INFO - Après six mois d'enquête, la police anti-stupéfiants a démantelé un important point de deal ce 5 juillet 2021 à Échirolles. Sept personnes Lire plus

Nouveau coup dur pour le trafic de stupéfiants à Grenoble Extérieur du palais de justice de Grenoble. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Démantèlement d’un impor­tant réseau de tra­fic de stu­pé­fiants qui rayon­nait depuis la place Charles Dullin à Grenoble

FLASH INFO – La Sûreté départementale de l'Isère a démantelé un important réseau de trafic de stupéfiants opérant autour de la place Charles Dullin à Lire plus

Vue d'une partie du quartier de l'Alma à Grenoble. DR
Grenoble : un homme de 38 ans mis en exa­men dans le dos­sier du tra­fic de stu­pé­fiants du quar­tier de l’Alma

  FLASH INFO - Les policiers de la brigade des stupéfiants de Grenoble ont interpellé un homme de 38 ans, ce 28 avril 2021, dans le Lire plus

Trois nouvelles personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête visant les trafiquants de stupéfiants quartier de l'Alma à Grenoble
Gros coup de filet de la bri­gade des stu­pé­fiants dans le quar­tier de l’Alma à Grenoble

  EN BREF – Le lundi 25 janvier 2021, la brigade des stupéfiants a interpellé onze personnes suspectées d'opérer un  important trafic à partir du Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin