Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.

La subvention au Lyon-Turin prolongée de trois ans : un « gaspillage massif d’argent public » pour des eurodéputés

La subvention au Lyon-Turin prolongée de trois ans : un « gaspillage massif d’argent public » pour des eurodéputés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – La Commission européenne a prorogé de trois ans la subvention allouée au Lyon-Turin. Car le retard s’accumule sur le chantier. Plusieurs eurodéputés, dont la délégation écologiste française, dénoncent le gaspillage massif d’argent public en pleine crise de financement de l’urgence sanitaire. Mais les promoteurs du Lyon-Turin avancent leurs pions, à la veille du sommet européen consacré à la relance économique de l’Union européenne, ce jeudi 23 avril.

 

 

La Commission européenne prolonge l'aide au Lyon-Turin. Après plus d'un an de tiraillements au sein de la coalition au pouvoir, l'Italie a donné son feu vert au projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Les retards s’ac­cu­mulent sur le chan­tier du Lyon-Turin. La Commission euro­péenne pro­roge sa sub­ven­tion © Rhône-Alpes Auvergne

Le Lyon-Turin peut conti­nuer son che­min. La Commission euro­péenne a décidé, le 31 mars, de pro­lon­ger de trois ans (jus­qu’au 31 décembre 2022) la sub­ven­tion pré­vue pour aider à la construc­tion du tun­nel franco-ita­lien sous les Alpes. Plus de 813 mil­lions d’eu­ros sur les 1,9 mil­liard du pro­jet*, qui n’a­vaient pas été com­plè­te­ment consom­més à la date où ils auraient dû l’être : le 31 décembre 2019.

 

« À ce jour, le mon­tant payé par l’Inea** au minis­tère ita­lien des Transports coor­di­na­teur du pro­jet est de 210 mil­lions d’eu­ros », fait savoir un fonc­tion­naire de la Commission euro­péenne contacté par Place Gre’net.

 

Reste donc un peu plus de 600 mil­lions d’eu­ros qui n’ont pas été uti­li­sés. Les tra­vaux cor­res­pon­dant n’ont en effet pas été réa­li­sés. En tout cas, pas dans les délais fixés par la Commission euro­péenne pour qu’elle lui octroie son aide selon le prin­cipe du « use it or lose it ». Un prin­cipe qui veut qu’une sub­ven­tion non consom­mée est perdue.

 

 

Le retard s’accumule sur le Lyon-Turin, la Commission européenne proroge son aide

 

En effet, si les 28 kilo­mètres d’ac­cès et des­cen­de­ries ont été menés à leur terme, seuls 10 des 57 kilo­mètres du pre­mier tube du tun­nel ont été réa­li­sés. Et il reste encore à com­men­cer, et ter­mi­ner, le second tube.

 

La Commission européenne prolonge l'aide au Lyon-Turin. La contribution de la France au financement du Lyon-Turin a-t-elle été inscrite au budget de l'État ? Un document officiel atteste du contraire...

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

 

« On est à peu près à 20 % de l’en­semble du pro­jet », convient Stéphane Guggino, le délé­gué géné­ral de la Transalpine, le fervent et très informé pro­mo­teur du Lyon-Turin. Un retard inhé­rent à ce type de pro­jet consi­déré « pha­rao­nique » par ses détracteurs ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouveau coup dur pour le trafic de stupéfiants à Grenoble Extérieur du palais de justice de Grenoble. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Démantèlement d’un important réseau de trafic de stupéfiants qui rayonnait depuis la place Charles Dullin à Grenoble

FLASH INFO – La Sûreté départementale de l'Isère a démantelé un important réseau de trafic de stupéfiants opérant autour de la place Charles Dullin à Lire plus

Vue d'une partie du quartier de l'Alma à Grenoble. DR
Grenoble : un homme de 38 ans mis en examen dans le dossier du trafic de stupéfiants du quartier de l’Alma

  FLASH INFO - Les policiers de la brigade des stupéfiants de Grenoble ont interpellé un homme de 38 ans, ce 28 avril 2021, dans le Lire plus

Trois nouvelles personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête visant les trafiquants de stupéfiants quartier de l'Alma à Grenoble
Gros coup de filet de la brigade des stupéfiants dans le quartier de l’Alma à Grenoble

  EN BREF – Le lundi 25 janvier 2021, la brigade des stupéfiants a interpellé onze personnes suspectées d'opérer un  important trafic à partir du Lire plus

Trafic de stupéfiants DR
Un important trafic de stupéfiants démantelé par le groupe d’action anti-drogue à Fontaine

  FLASH INFO - Ce 15 décembre 2020, le Groupe d'action anti-drogue de la Sûreté départementale de l'Isère a démantelé un important trafic de stupéfiants, Lire plus

Feuille de cannabis. DR
Cannabis : plusieurs maires dont Éric Piolle prônent la légalisation, encadrée et contrôlée par l’État

  FOCUS - Ce mercredi 4 novembre 2020, une visioconférence se tenait dans le cadre d'une mission d'information sur la réglementation du cannabis de l'Assemblée Lire plus

Trois nouvelles personnes ont été mises en examen dans le cadre de la saisie de 16 gk de cocaïne à Grenoble en août 2020.
Trois nouvelles mises en examen après la saisie de 16 kg de cocaïne

  FLASH INFO - Trois nouvelles personnes ont été mises en examen ce 15 octobre 2020 pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs, dans Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin