La Métropole adopte son plan de prévention de la délinquance (et des risques en milieu festifs) 2022

La Métropole de Grenoble adopte son plan de pré­ven­tion de la délin­quance et des risques en milieu fes­tif 2022

La Métropole de Grenoble adopte son plan de pré­ven­tion de la délin­quance et des risques en milieu fes­tif 2022

FOCUS – La Métropole de Grenoble a adopté son plan de pré­ven­tion de la délin­quance au cours de son conseil métro­po­li­tain du ven­dredi 20 mai 2022. Au pro­gramme ? Le sou­tien à quinze actions spé­ci­fiques, défi­nies au tra­vers d’un appel à pro­jets. Auquel s’a­joute un volet de « réduc­tion des risques en milieu fes­tif ».

La ques­tion de la pré­ven­tion de la délin­quance s’est invi­tée au conseil métro­po­li­tain de Grenoble du ven­dredi 20 mai, avec l’a­dop­tion de quinze actions à déployer en 2022 sur la base d’un bud­get de 127 000 euros. Un pro­gramme qui résulte d’un appel à pro­jets lancé par la Métropole en début d’an­née, ouvert aux asso­cia­tions, fon­da­tions et centres com­mu­naux d’ac­tion sociale du territoire.

Forum des métiers de la transition écologique à Grenoble les 23 et 24 juin 2022

Conseil métro­po­li­tain du 20 mai 2022. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Quatre axes condi­tionnent la « stra­té­gie ter­ri­to­riale de sécu­rité et de pré­ven­tion de la délin­quance » de la Métropole, autour de laquelle s’est construit l’ap­pel à pro­jets : la pré­ven­tion de la délin­quance et la pro­tec­tion des (très) jeunes, la pro­tec­tion des per­sonnes vul­né­rables et la pré­ven­tion des risques santé, les mobi­li­tés et la pro­tec­tion du cadre de vie, ainsi que la coor­di­na­tion des poli­tiques publiques de sécu­rité et des outils d’analyse.

Quinze actions sub­ven­tion­nées par la Métropole

Les actions en ques­tion ? Actis est por­teur d’un « dis­po­si­tif inter­bailleurs de tran­quillité rési­den­tielle sur le parc HLM », financé à hau­teur de 50 000 euros. L’association France vic­times Grenoble assume, quant à elle, deux mis­sions : celles d’aide aux vic­times en proxi­mité et de sen­si­bi­li­sa­tion sco­laire aux phé­no­mènes de vio­lences (21 000 euros). L’association Arla assure, pour sa part, un accueil des familles de déte­nus avant par­loir au centre péni­ten­tiaire de Varces (1500 euros).

Le CCAS de Fontaine s’en­gage, lui, dans une « dyna­mique ter­ri­to­riale » de lutte contre le har­cè­le­ment, sub­ven­tion­née à hau­teur de 4000 euros. Et 2000 euros reviennent au Centre de loi­sirs jeune, dans le cadre d’une mis­sion de pré­ven­tion de la délin­quance. Le Codase, de son côté, assure un dis­po­si­tif d’ac­com­pa­gne­ment des auteurs de vio­lences conju­gales, et un « stage de res­pon­sa­bi­li­sa­tion pour la pré­ven­tion et la lutte contre les vio­lences au sein du couple » (11 000 euros en tout).

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 57 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Eric Vaillant procureur protocole prélévement organes
Violences faites aux femmes : le pro­cu­reur de Grenoble plaide pour des stages de responsabilisation

  FOCUS - Le procureur de Grenoble Éric Vaillant souhaite la mise en place de stages de responsabilisation pour les auteurs de violences conjugales, faits Lire plus

Annie Deschamps, pré­si­dente du Codase : Depuis 60 ans, “nous évo­luons avec les demandes de la société”

  TROIS QUESTIONS À — Le Codase (Comité dauphinois d'action socio-éducative) vient de célébrer son soixantième anniversaire. Retour sur les activités d'une association résolument tournée Lire plus

Club lumière rouge en boite de nuit. © Pixabay - eszterateh
Grenoble : plu­sieurs per­sonnes piquées à leur insu puis vic­times de malaise en boîte de nuit et en concert

FOCUS - Sept personnes - cinq femmes et deux hommes - âgées de 17 à 22 ans ont déposé plainte après avoir été victimes de Lire plus

Les diocèses de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble-Vienne ont recueilli 48 témoignages de victimes du prêtre Louis Ribes
Abus sexuels : 48 témoi­gnages de vic­times du prêtre Louis Ribes recueillis par les dio­cèses de Lyon, Saint-Étienne et Grenoble-Vienne

FOCUS — Les diocèses de Grenoble-Vienne, Lyon et Saint-Étienne reviennent sur les abus sexuels commis par le prêtre Louis Ribes dans les années 70 et Lire plus

L'association Solenciel, lauréate du concours 2021 de la Fondation la France s'engage présidée par François Hollande. DR
Solenciel qui vient en aide aux vic­times de la pros­ti­tu­tion a reçu 150 000 euros de la fon­da­tion La France s’engage

FLASH INFO - L'association grenobloise Solenciel fait partie des lauréats 2021 de la fondation La France s'engage, que préside François Hollande, ancien président de la Lire plus

Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble a signé une convention de partenariat sur les signalements d’agressions sexistes ou sexuelles le monde étudiant avec l’Université Grenoble-Alpes, Grenoble École de management, la DDSP de l'Isère et d’autres établissements d'enseignement supérieur. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Étudiants vic­times de vio­lences sexuelles et sexistes : une conven­tion signée entre le par­quet de Grenoble et plu­sieurs établissements

FOCUS - Le parquet de Grenoble et plusieurs établissements d'enseignement supérieur grenoblois ont signé, ce 15 octobre 2021, une convention régissant la prise en charge Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !