Photo prise par un habitant de La Tronche des feux de câbles électriques provenant de l'aire de gens du voyage située à côté de l'usine Athanor. © HD

Brûlages de câbles élec­triques à La Tronche : Christophe Ferrari réagit vive­ment à l’in­ter­pel­la­tion d’Alain Carignon

Brûlages de câbles élec­triques à La Tronche : Christophe Ferrari réagit vive­ment à l’in­ter­pel­la­tion d’Alain Carignon

FOCUS - Interpellé par Alain Carignon sur les brûlages sauvages de câbles électriques à La Tronche, Christophe Ferrari lui a répondu ce jeudi 24 mars 2022 en évoquant des "amalgames" et "raccourcis mensongers". Le président du groupe d'opposition avait demandé, le 11 mars, au président de la Métropole d'expulser les occupants de l'aire d'accueil de gens du voyage jouxtant Athanor, accusés pour certains de brûler ces câbles à proximité pour récupérer le cuivre. Une affaire révélée par la Ville de La Tronche et France nature environnement Isère qui, le 9 mars, avaient dénoncé le laxisme des pouvoirs publics face à la pollution émise par ces feux.

L'alerte lancée par la Ville de La Tronche et France nature environnement (FNE) Isère continue de créer des remous deux semaines après, suscitant une passe d'armes entre Christophe Ferrari et Alain Carignon. À l'origine, une conférence de presse organisée le 9 mars 2022 par la municipalité et l'association, pour dénoncer le laxisme des pouvoirs publics face aux brûlages sauvages de câbles électriques, sources d'une importante pollution de l'air. Destinés à récupérer puis revendre le cuivre, ces feux récurrents proviendraient d'un terrain métropolitain situé en périphérie de l'aire d'accueil de gens du voyage attenante à Athanor.

Brûlages de câbles : Christophe Ferrari accuse Alain Carignon d'amalgame. Photo prise par un habitant de La Tronche des feux de câbles électriques provenant de l'aire de gens du voyage située à côté de l'usine Athanor. © HD

Photo prise par un habitant de La Tronche des feux de câbles électriques observés en périphérie de l'aire de gens du voyage située à côté de l'usine Athanor. © HD

Pourtant, malgré de nombreux signalements aux différentes autorités et plusieurs plaintes - de la mairie, FNE Isère et la Métropole - toutes classées sans suite, la situation perdure, avec des brûlages quasi quotidiens selon des riverains. Des fumées qui émettent en outre des polluants comme les dioxines, les furanes et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), particulièrement nocifs pour l’environnement et la santé.

Christophe Ferrari accuse Alain Carignon de "polémiquer sur la base de réflexions fallacieuses, d'amalgames et de raccourcis mensongers"

Il n'en fallait pas plus pour voir Alain Carignon s'engouffrer dans la brèche. Dans un courrier adressé, le 11 mars, au président de la Métropole Christophe Ferrari, le conseiller municipal et communautaire d'opposition disait "ne pas comprendre pourquoi la Métropole n'avait pas engagé de procédure d'expulsion des occupants". Il la sollicitait donc pour qu'elle "passe enfin à l'action", en demandant le "recours à la force publique".

Christophe Ferrari lors de l'inauguration de la ferme des Mille-pousses le vendredi 9 juillet 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net

Interpellé publiquement par Alain Carignon, le président de la Métropole Christophe Ferrari a contre-attaqué dans un courrier, rendu public ce jeudi 24 mars 2022. © Ilan Khalifa-Delclos - Place Gre'net

Sans surprise, Christophe Ferrari a vivement réagi à l'interpellation publique d'Alain Carignon. Dans un courrier adressé à son intention, ce jeudi 24 mars, il accuse notamment le président du groupe d'opposition Société civile, divers droite et centre (SCDDC) de vouloir délibérément "polémiquer sur la base de réflexions fallacieuses, d'amalgames et de raccourcis rien moins que mensongers".

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 51 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Photo prise par un habitant de La Tronche des feux de câbles électriques provenant de l'aire de gens du voyage située à côté de l'usine Athanor. © HD
Brûlages sau­vages de câbles élec­triques : La Tronche et France nature envi­ron­ne­ment dénoncent le « laxisme » des autorités

DÉCRYPTAGE - La Ville de la Tronche et France nature environnement Isère ont dénoncé, ce mercredi 9 mars 2022, le laxisme des pouvoirs publics face Lire plus

Voilà à quoi devrait ressembler le nouveau centre de tri, qui accueillera des visites de scolaires pour éduquer au tri des déchets. © Dalkia Wastenergy
Un nou­veau centre de tri, plus éco­lo­gique, ouvrira à La Tronche en 2023

  FOCUS – La Métropole de Grenoble et sept collectivités locales seront bientôt copropriétaires d’un tout nouveau centre de tri, plus écologique et adapté aux Lire plus

L'association de protection de la nature Le Pic Vert réclame une suspension de toutes les opérations de brûlage de végétation en Isère.
Le Pic Vert prie les maires de l’Isère d’in­ter­dire le brû­lage de déchets

L'association de protection de la nature Le Pic Vert réclame une suspension de toutes les opérations de brûlage de végétation en Isère. Une demande adressée Lire plus

Conférence sur la contre-expertise du bilan à un an de CVCM par l'association Grenoble à Coeur, vendredi 20 avril 2018. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pollution de l’air : Grenoble à cœur demande la révi­sion du plan de cir­cu­la­tion et de lut­ter contre le chauf­fage au bois

FOCUS - Le collectif Grenoble à cœur a décortiqué l'étude de l'association Respire présentée mi-février 2022, révélant une pollution de l'air importante et nocive aux Lire plus

Christophe Ferrari dénonce la suppression de la CVAE, qui représente 40 millions d'euros par an pour la Métropole
Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole de Grenoble : « La sor­tie du die­sel concerne 100 000 véhi­cules : c’est nor­mal qu’il y ait débat ! »

TROIS QUESTIONS À - Tous les établissements scolaires de la capitale verte européenne 2022 baignent dans un air pollué et nocif pour la santé de Lire plus

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Saisi par Alain Carignon, le pré­fet de l’Isère ne voit « à ce stade » aucune illé­ga­lité dans le bud­get 2022 de la Ville de Grenoble

FLASH INFO – "S'agissant du budget primitif dont le caractère est prévisionnel, le contrôle n'a révélé à ce stade aucune illégalité". C'est par ces mots Lire plus

Flash Info

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

|

20/01

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !