Voilà à quoi devrait ressembler le nouveau centre de tri, qui accueillera des visites de scolaires pour éduquer au tri des déchets. © Dalkia Wastenergy

Un nouveau centre de tri, plus écologique, ouvrira à La Tronche en 2023

Un nouveau centre de tri, plus écologique, ouvrira à La Tronche en 2023

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – La Métropole de Grenoble et sept collectivités locales seront bientôt copropriétaires d’un tout nouveau centre de tri, plus écologique et adapté aux modifications des consommations des habitants. Coût du projet : 50,3 millions d’euros.

 

 

 

Emballages, Centre de tri d'Athanor. © Alexandra Moullec

Centre de tri d’Athanor. © Alexandra Moullec

Voilà deux ans que les col­lec­ti­vi­tés y réflé­chis­saient. Le pro­jet est désor­mais acté. Il a pour but de s’adapter à l’évolution de la pro­duc­tion de déchets sur le bas­sin grenoblois.

 

En effet, le volume de déchets recy­clables aug­mente sur l’agglomération. Il devrait pas­ser à 55 000 tonnes à l’horizon 2030. Or le centre de tri actuel ne peut gérer que 40 000 tonnes.

 

 

Une copropriété publique

 

« Il nous faut rat­tra­per le retard évident de la France en matière de tri », sou­ligne Georges Oudjaoudi, vice-pré­sident délé­gué à la valo­ri­sa­tion des déchets à la Métro. « Ce mon­tage par­ti­cu­lier en copro­priété per­met de nous entendre sur les volumes appor­tés par cha­cune des col­lec­ti­vi­tés mais aussi d’a­dap­ter nos dis­po­si­tifs si néces­saire. »

 

Voilà à quoi devrait ressembler le nouveau centre de tri, qui accueillera des visites de scolaires pour éduquer au tri des déchets. © Dalkia Wastenergy

Voilà à quoi devrait res­sem­bler le nou­veau centre de tri qui accueillera aussi des visites de sco­laires pour les édu­quer au tri des déchets. © Dalkia Wastenergy

 

Autre objec­tif : se réap­pro­prier la ges­tion des déchets. Avec ce nou­veau centre de tri, les col­lec­ti­vi­tés ne dépendent plus de sous-trai­tants exté­rieurs et retrouvent leur auto­no­mie. Une dimen­sion que les res­pon­sables des col­lec­ti­vi­tés apprécient.

 

 

Un avantage pour les petites communes

 

« On a tout de suite trouvé le pro­jet oppor­tun car nous sommes petits et il se fait en par­te­na­riat avec la Métro. Ça nous ras­sure de ne pas dépendre du privé dans ce domaine », explique Éric Balme, vice-pré­sident délé­gué à l’environnement de la com­mu­nauté de com­mune de la Matheysine.

 

Christophe Ferrari, président de la Métropole, a félicité les communautés de communes pour le projet commun. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole, a féli­cité les com­mu­nau­tés de com­munes pour ce pro­jet com­mun. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

« Ce modèle de gou­ver­nance unique dépasse nos péri­mètres admi­nis­tra­tifs et nos dif­fé­rences poli­tiques », se féli­cite pour sa part le pré­sident de la Métropole Christophe Ferrari. « Son ori­gi­na­lité tient aussi à la cohé­sion de ter­ri­toires dans toute leur diver­sité, urbains, péri­ur­bains, et ruraux », ajoute-t-il. L’accord entre la Métro et les sept col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales couvre en effet 263 com­munes et regroupe près de 740 000 habitants.

 

 

Une ambition à la fois écologique et technologique

 

La construc­tion et l’exploitation pour trois ans du nou­veau centre a été confiée à Dalkia Wastenergy, branche d’EDF, à la suite d’un appel d’offre. Toutefois, la conti­nuité du ser­vice sera assu­rée. Le nou­veau centre doit en effet être construit sur le site d’Athanor à La Tronche, juste à côté de l’ancien. Ce der­nier res­tera en acti­vité le temps des tra­vaux, qui devraient débu­ter cou­rant 2021.

 

Le centre de tri Athanor situé à la Tronche. © Grenoble-Alpes Métropole / Centre de tri Athanor

Le centre de tri Athanor situé à la Tronche. © Grenoble-Alpes Métropole / Centre de tri Athanor

 

Ce pro­jet a éga­le­ment une ambi­tion éco­lo­gique et tech­no­lo­gique qui vont de pair. « C’est un outil bien plus effi­cace que le centre actuel, construit en 1992 », affirme le PDG de Dalkia Wastenergy, Pierre de Montlivault.

 

« Le nou­veau centre pourra trai­ter beau­coup plus de maté­riaux grâce à 26 étapes de tri, dont douze par optiques à infra­rouge. Mais aussi un robot qui ira cher­cher les plus petits élé­ments recy­clables », détaille-t-il. L’objectif est clair : aug­men­ter la qua­lité du tri et s’adapter à l’exigence tou­jours plus impor­tante de recyclage.

 

 

Éclairage naturel, salle insonorisée, air filtré…

 

Les par­te­naires du pro­jet mettent éga­le­ment en valeur un envi­ron­ne­ment de tra­vail amé­lioré. Ainsi, la qua­lité de la vie des 70 opé­ra­teurs devrait être assu­rée par un éclai­rage natu­rel, une salle inso­no­ri­sée, un air fil­tré et sur­tout… une vue sur le mas­sif de Belledonne. De plus, un sys­tème de fil­tra­tion de l’air rejeté per­met­tra de réduire les nui­sances pour le voisinage.

 

Dans le domaine social ? « Afin de res­pec­ter nos enga­ge­ments du ter­ri­toire zéro chô­meurs, le centre de tri réser­vera 20 000 heures de tra­vail à l’emploi en inser­tion », ajoute Christophe Ferrari.

 

Usine Athanor © Grenoble-Alpes Métropole

Usine Athanor © Grenoble-Alpes Métropole

Enfin, après la construc­tion du nou­veau centre de tri, une usine d’incinération sera construite à la place du centre de tri actuel. Un chan­tier de plus grande enver­gure qui consis­tera, cette fois, à réduire la capa­cité d’incinération.

 

En effet, sa capa­cité actuelle est de 180 000 tonnes par an. Or, le volume de déchets pro­duit ne devrait être que de 146 000 en 2030.

 

Anissa Duport-Levanti

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ADu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le tri des médicaments non utilisés bien ancré dans la population en Auvergne-Rhône-Alpes

  FLASH INFO — Quel état des lieux du tri des médicaments non utilisés (MNU) en Auvergne-Rhône-Alpes, et sur le territoire national? Si l'association Cyclamed Lire plus

Des poubelles "marrons" devant un restaurant de la place Notre Dame à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net.
La Métropole de Grenoble généralise la collecte des déchets alimentaires

FOCUS - Après une année d'expérimentation réussie auprès d'habitants, de commerçants et autres professionnels, Grenoble-Alpes Métropole va généraliser la collecte des déchets alimentaires sur 80 Lire plus

Ce lundi au Muséum de Grenoble avait lieu l'inauguration d'un jardin "extraordinaire", une exposition réalisée par... Des enfants de 0 à 6 ans.
Un « jardin extraordinaire » réalisé par des tout-petits au cœur du Jardin des Plantes de Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Un "jardin extraordinaire" s'est installé au Jardin des Plantes du Muséum de Grenoble : une exposition, en extérieur, réalisée par… des enfants Lire plus

L'association Yes we canette a présenté le fruit de son action de sensibilisation des jeunes à l'environnement : 15 000 canettes collectées dans Grenoble.
Près de 15 000 canettes en aluminium collectées dans Grenoble par l’association Yes we canette !

REPORTAGE VIDÉO - L'association Yes we canette ! implantée à la Villeneuve de Grenoble a présenté, ce mardi 10 avril, les 15 000 canettes en Lire plus

Opération reprise et recyclage des montres cassées chez le bijoutier grenoblois Wegelin

FIL INFO - Le bijoutier grenoblois Wegelin lance une opération de récupération et de recyclage des montres cassées. En échange d'un article hors d'usage, le Lire plus

Le tri des déchets a progressé de plus de 3 % en Isère entre 2015 et 2016

La société Citeo, engagée auprès des entreprises et des collectivités dans la modernisation et l'optimisation du recyclage, du tri et de la collecte des déchets, Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin