Grève à la Ville de Grenoble, ce lundi 13 décembre : des agents refusent de « tra­vailler plus et gagner moins »

Grève à la Ville de Grenoble, ce lundi 13 décembre : des agents refusent de « tra­vailler plus et gagner moins »

FOCUS – Tandis que la Ville de Grenoble s’ap­prête à voter, ce lundi 13 décembre 2021, le pas­sage à 1607 heures annuelles sans hausse de salaire pour ses agents, l’in­ter­syn­di­cale qui bataille depuis plu­sieurs mois contre cette mesure « des­truc­trice du ser­vice public et d’emplois », appelle à la grève. Venant appor­ter leur sou­tien à la Ville, « contrainte d’ap­pli­quer la loi », les par­tis de la majo­rité muni­ci­pale et des mou­ve­ments proches dénoncent quant à eux cette loi de « régres­sion sociale » vou­lue par l’État. Ne cau­tion­nant pas la nou­velle orga­ni­sa­tion du tra­vail pro­po­sée aux agents, le Parti Communiste Français (PCF) a tenu, lui, à se déso­li­da­ri­ser des élus de la majorité.

L’intersyndicale appelle à la grève dans les ser­vices de Grenoble, ce lundi 13 décembre. En cause ? L’augmentation du temps de tra­vail de 28 heures sur l’an­née, sans aug­men­ta­tion de salaire, pour tous les agents muni­ci­paux, à comp­ter du 1er jan­vier 2022. La Ville s’ap­prête en effet à voter cette déci­sion, ainsi qu’un cer­tain nombre de modi­fi­ca­tions de plan­nings, lors du conseil municipal.

L’intersyndicale devrait pou­voir y prendre la parole, sans avoir à for­cer l’en­trée du conseil, comme elle avait dû le faire le 28 sep­tembre 2021. En vue de cette inter­ven­tion, elle appelle les gré­vistes à se ras­sem­bler à 14 heures sur le par­vis de l’hô­tel de ville, avant de rejoindre le siège de la Métropole de Grenoble, où se tient le conseil municipal.

La loi impose le pas­sage effec­tif aux 35 heures

Si les agents bataillent depuis sep­tembre pour empê­cher cette mesure, syno­nyme à leurs yeux de « nou­velle dégra­da­tion des condi­tions de tra­vail et (…) de nou­velles inéga­li­tés entre ser­vices », la majo­rité muni­ci­pale affirme devoir l’ap­pli­quer, tout en s’y oppo­sant farouchement.

Mobilisation de grévistes et syndicalistes grenoblois contre le passage des 1607 heures, courant novembre 2021 DR

Mobilisation de gré­vistes et syn­di­ca­listes gre­no­blois contre le pas­sage des 1607 heures, cou­rant novembre 2021. DR

En effet, cette mesure s’im­pose à la Ville de Grenoble comme à toutes les com­munes, puis­qu’elle découle de la loi de la trans­for­ma­tion de la fonc­tion publique de 2019. Loi qui réclame l’ap­pli­ca­tion stricte des 35 heures par semaine aux fonc­tion­naires, ce qui repré­sente au total 1607 heures annuelles.

Or les agents muni­ci­paux gre­no­blois ne fai­saient jus­qu’ici, en moyenne, “que” 1579 heures car ils béné­fi­ciaient de quatre jours de congés his­to­ri­que­ment octroyés par la Ville. Du fait de la loi, ces quatre jours sont sup­pri­més pour être réin­té­grés dans le temps de tra­vail. Mais il n’est pas prévu de hausse de salaire.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les agents de Grenoble votent un mouvement de grève contre le passage aux 1607 heures annuelles
Les agents de Grenoble votent un mou­ve­ment de grève contre le pas­sage aux 1607 heures annuelles

FOCUS - De nombreux agents de la Ville de Grenoble ont participé à une assemblée générale devant la mairie, jeudi 16 septembre 2021 au matin. Lire plus

Bras-de-fer entre Métropole et syndicats sur le passage aux 1607 heures annuelles pour les agents
Bras-de-fer entre Métropole et syn­di­cats sur le pas­sage aux 1607 heures annuelles pour les agents

FOCUS - Bras-de-fer entre la Métropole de Grenoble et les syndicats sur une augmentation annoncée du volume horaire annuel des agents à compter du 1er Lire plus

Les agents métropolitains de Grenoble manifestent contre les 1607 de travail imposées sans compensations
Les agents de la Métropole de Grenoble mani­festent contre les 1607 de tra­vail impo­sées sans compensations

  FLASH INFO — Le parvis du siège de la Métropole de Grenoble était chargé vendredi 21 mai au matin. Outre le Collectif contre la Lire plus

Manifestation devant la Métropole contre l'augmentation du temps de travail © Laure Gicquel - Place Gre'net
Métropole de Grenoble : les agents mani­festent tou­jours contre l’aug­men­ta­tion du temps de travail

EN BREF - Les organisations syndicales de Grenoble-Alpes Métropole manifestaient, ce vendredi 22 octobre 2021, devant le conseil métropolitain. Leur but : obtenir la négociation Lire plus

Les syndicats de la Ville de Grenoble dénoncent une "rupture de dialogue social" avec l'adjoint au Personnel
Les syn­di­cats de la Ville de Grenoble dénoncent une « rup­ture de dia­logue social » avec l’ad­joint au Personnel

FOCUS - L'intersyndicale de la Ville de Grenoble adresse une lettre ouverte au maire Éric Piolle pour tirer à boulets rouges sur son adjoint au Lire plus

La Ville de Grenoble dénonce la "loi Chalas" auprès des parents d'élève, la députée demande un droit de réponse
Grèves dans les écoles : la Ville de Grenoble incri­mine la « loi Chalas » auprès des parents d’é­lève, la dépu­tée demande un droit de réponse

FOCUS - Alors que l'adjointe de Grenoble aux Écoles Christine Garnier évoque la "loi Chalas" dans un courrier adressé aux parents d'élève, la députée de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !