Les agents métropolitains de Grenoble manifestent contre les 1607 de travail imposées sans compensations

Les agents de la Métropole de Grenoble manifestent contre les 1607 de travail imposées sans compensations

Les agents de la Métropole de Grenoble manifestent contre les 1607 de travail imposées sans compensations

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — Le parvis du siège de la Métropole de Grenoble était chargé vendredi 21 mai au matin. Outre le Collectif contre la privatisation d’Actis, quatre organisations syndicales de la Métro (CFDT, CGT, CFE-CGC et FO) appelaient à la grève et au rassemblement des agents de 8 heures à 13 heures. En cause ? Le passage à 1607 heures de travail annuel, voulu par la loi de Transformation de la fonction publique.

 

« Dans notre cas, c’est nous faire tra­vailler 80 heures de plus, et donc nous sup­pri­mer neuf ou dix jours de congés, sans abso­lu­ment rien en échange ! », dénonce Stéphane Bressan, délé­gué syn­di­cal CGT. Qui décrit une Métropole, et une adjointe aux Ressources humaines Michèle Veyret, fer­mées à toutes formes de négo­cia­tions autour de pos­sibles com­pen­sa­tions. « Pour des élus de gauche, ça nous choque énor­mé­ment », juge le syndicaliste.

 

Double rassemblement devant la Métropole de Grenoble vendredi 21 mai, avec le Collectif contre la privatisation d'Actis et les agents métropolitains en grève contre les 1607 heures de travail sans compensations © Florent Mathieu - Place Gre'net

Double ras­sem­ble­ment devant la Métropole de Grenoble ven­dredi 21 mai, avec le Collectif contre la pri­va­ti­sa­tion d’Actis et les agents métro­po­li­tains en grève contre les 1607 heures de tra­vail sans com­pen­sa­tions © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« Les indem­ni­tés des élus, on n’y touche pas. Les com­pen­sa­tions des com­munes, les tra­vaux, les inves­tis­se­ments, on n’y touche pas. Le seul bud­get qu’on rabote, c’est celui des fonc­tion­naires ! », enché­rit Géraldine Baccavin, de la CFE-CGC. Qui ajoute que la Métropole vient d’in­ter­dire par règle­ment aux syn­di­cats de com­mu­ni­quer avec le per­son­nel par cour­riel. « On doit pas­ser par un site interne où per­sonne ne va », décrit-elle. Une manière à ses yeux de tami­ser la contestation.

 

Mais la Métropole est-elle réel­le­ment en mesure d’al­ler contre la loi ? « Beaucoup de maire, com­mu­nistes notam­ment, comme la vice-pré­si­dente Michèle Veyret, écrivent à leur pré­fet pour dire qu’ils n’ap­pli­que­ront pas la loi », déclare Stéphane Rosan. Pour qui les élus « se glo­ri­fie­raient à ne pas appli­quer ce machin ». Surtout, conclut Géraldine Baccavin, quand sont embau­chés « à tour de bras » des char­gés de mis­sion, qui n’ap­pa­raissent pas sur la même ligne comptable.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Démantèlement d’un important trafic de stupéfiants et d’un point de deal dans le quartier du Lys rouge à Grenoble

EN BREF - Les brigades anti-criminalité et des stupéfiants de la Direction départementale de sécurité publique (DDSP) de l'Isère ont démantelé,  le 17 janvier 2022, Lire plus

Ambroise Mejean, président des Jeunes avec Macron était à Grenoble, ce vendredi 21 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net
En visite à Grenoble, Ambroise Méjean, président des Jeunes avec Macron, défend un « bilan écologique puissant »

FOCUS - Ambroise Méjean, président du mouvement Les jeunes avec Macron (Jam), était en visite à Grenoble ce vendredi 21 janvier 2022. Après avoir visité Lire plus

Deux auxiliaires de vie soupçonnées d'abus de faiblesse sur personnes vulnérables convoquées devant la justice à Grenoble. Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Deux auxiliaires de vie soupçonnées d’abus de faiblesse sur personnes vulnérables convoquées devant la justice à Grenoble

FLASH INFO - À Grenoble, deux auxiliaires de vie soupçonnées d'abus de faiblesse sur personnes vulnérables ont fait l'objet d'une convocation par un officier de Lire plus

Après Créteil, l'académie de Grenoble est la seconde en France en nombre de signalements d'atteintes à la laïcité.
Des cas de Covid et des fermetures de classe en hausse dans l’académie de Grenoble

FLASH INFO - Les derniers chiffres concernant l'évolution de l'épidémie de Covid sur l’académie de Grenoble, en date du jeudi 20 janvier 2022, indiquent une nette hausse Lire plus

Collectif Grenoble en Commun, conférence de presse sur l'égalité, mercredi 4 mars 2020 © Ambre Croset
Démission de Chloé Le Bret : le groupe de la majorité municipale de Grenoble prend acte, l’Alliance citoyenne perd une précieuse alliée

EN BREF - Après la démission de Chloé Le Bret, conseillère déléguée à l’Égalité des droits et à l’État civil, les réactions continuent d'arriver. Au Lire plus

La majorité métropolitaine fixe sa "Feuille de route" 2022-2026 sous le signe de l'urgence climatique
La majorité métropolitaine présente sa « feuille de route » 2022 – 2026 sous le signe de l’urgence climatique

FOCUS - "Le climat nous oblige." Tel est le message retenu par la majorité métropolitaine pour fixer le cadre de sa "feuille de route" 2022-2026. Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin