Appel Forêt -
L'Eté oh! Parc se tient jusqu'au 25 août au parc Paul-Mistral de Grenoble.Jeux d'eau à lÉté oh! parc. © Sylvain Frappat - Vile de Grenoble

Anneau de vitesse en fête, Cabaret frappé autrement, Été Oh ! Parcs… Riche programme estival à Grenoble

Anneau de vitesse en fête, Cabaret frappé autrement, Été Oh ! Parcs… Riche programme estival à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Anneau de vitesse en fête, Cabaret frappé Autrement, Été Oh ! Parcs ou encore animations de proximité, Grenoble s’anime pour la période estivale. La municipalité, en partenariat avec des associations, propose jusqu’à début septembre une multitude d’activités culturelles et sportives, ainsi que des spectacles dans toute la ville.

Au sor­tir de cette pre­mière année de pan­dé­mie, « il était impor­tant qu’on puisse renouer avec des périodes artis­tiques et cultu­relles », explique Lucille Lheureux, adjointe à la culture. « Nous avons essayé de tra­vailler en par­te­na­riat avec le plus grand nombre de struc­tures cultu­relles. » Avec un objec­tif : « géné­rer de la ren­contre entre les publics et les acteurs ».

Pour cette année, les élus ont ouvert l’anneau de vitesse, lieu au cœur du parc Paul- Mistral dis­po­sant d’une grande scène, de gra­dins et d’une mul­ti­tude de place assises. « Une scène qui génère un espace de liberté et de créa­ti­vité », estime Lucille Lheureux. Afin de « limi­ter les ras­sem­ble­ments », seuls 1000 spec­ta­teurs assis pour­ront tou­te­fois assis­ter aux spec­tacles dans le res­pect des condi­tions sanitaires.

Cabaret frappé, Été Oh! Parcs… Grenoble fête l'été. L'Eté à Grenoble conférence de presse, Anneau de vitesse, parc Paul Mistral, 20 juin 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Gabriela Trujillo, direc­trice de la ciné­ma­thèque de Grenoble, Jonathan Batendu régis­seur du Ciel, Aurélia Chaboud, coor­di­na­trice du Ciel, Léa Petit, char­gée de la pro­gram­ma­tion musi­cale à la Bobine, Damien Arnaud, coor­di­na­teur chez Retour de Scène, Céline Mennetrier, adjointe aux Sports, et Lucille Lheureux, adjointe aux Cultures. © Emma Venancie-place Gre’net

Au pro­gramme de ce début d’été ? Après la 20e édi­tion du fes­ti­val Magic Bus en juin, le fes­ti­val du film court en plein air de la ciné­ma­thèque de Grenoble et le fes­ti­val de street art orga­nisé par l’as­so­cia­tion Space Junk, le Street Art Movie Fest mon­trera les dif­fé­rentes facettes de cet art de rue à tra­vers l’ou­til audio­vi­suel. Cet évé­ne­ment tota­le­ment gra­tuit se tient le ven­dredi 9 juillet de 16 heures à 23 h 30 et le samedi 10 juillet de 10 h 30 à 23 h 30.

Le 14 juillet débu­tera quant à lui par la prise d’arme et un défilé Place de Verdun, avant de se pour­suivre au parc Paul-Mistral avec un pique-nique et le tra­di­tion­nel feu d’artifice.

Le Cabaret frappé autrement

Du 15 au 20 juillet, le Cabaret frappé revien­dra sous une nou­velle forme avec Le Cabaret frappé autre­ment, au cœur du parc Paul-Mistral. Cinq soi­rées gra­tuites avec une diver­sité de spec­tacles mélan­geant genres et musiques de toutes hori­zons : rap, soul, pop ou encore élec­tro. Le 15 juillet 2021, de 18 h 30 à 23 h 30, la Ville de Grenoble orga­nise un concert clin d’œil gra­tuit « Sans attendre Divercities » faute de pou­voir orga­ni­ser l’é­vé­ne­ment dans son for­mat habi­tuel. Au pro­gramme, sur la scène de l’an­neau de vitesse : les Grenoblois Arabella, Monkey Theorem et Mother’s Cake.

Festival Cabaret frappé 2019. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Festival Cabaret frappé 2019. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le 16 juillet, le Cabaret frappé met à l’hon­neur le rap et le r’n’b avec le rap­peur gre­no­blois Efrasis (de 20 h 20 à 20 h 50) et la rap­peuse, repré­sen­tante de la nou­velle géné­ra­tion, Chilla. Samedi 20 juillet, c’est au tour de la Soul avec le quar­tet gre­no­blois Blys. Puis, la soi­rée conti­nuera sur des mélo­dies pop “afro­fu­tu­ristes” de James Bks et son live Band. De nom­breux artistes à décou­vrir, donc. Avec notam­ment au pro­gramme la chan­teuse d’o­ri­gine algé­rienne Djazia Satour et le groupe de reg­gae Massilia Sound System.

 

Des animations dans toute la ville et L’Eté Oh ! Parcs dans trois parcs

Les Éclats de culture ont quant à eux lieu dans toute la ville jus­qu’au 5 sep­tembre. Cet évé­ne­ment regroupe une tren­taine d’in­ter­ven­tions artis­tiques gra­tuites. Parmi elles, La Cabane à Histoire, le 15 juillet de 10 heures à midi au parc Cambridge, A la street : La Baraque à plume cours Marcel-Raymond le 20 juillet à 19 h 30, ou encore Fanfare Pink It Black, le 21 juillet à 19 heures Quartier Chorier-Berriat.

L’événement Eté Oh ! Parcs revient cette année du 10 juillet au 22 août, avec 70 asso­cia­tions pro­po­sant 160 ate­liers. Chaque jour, les habi­tants de la métro­pole pour­ront par­ti­ci­per à des dizaines d’a­te­liers gra­tuits en plein air.

été au parc escalade

Été Oh ! Parcs pro­po­sera dif­fé­rents ate­liers, comme ici de l’es­ca­lade durant l’Eté oh ! Parc 2020. © Thomas Imbert – place Gre’net

Au pro­gramme : sports, arts, jeux, bien-être et jeux d’eau dans plu­sieurs parcs. Au Paul-Mistral, du 10 juillet au 22 août, du lundi au dimanche de 14 à 20 heures ; au parc Verlhac du 10 au 31 juillet, les mar­dis, mer­cre­dis, ven­dre­dis et same­dis de 14 à 19 heures ; enfin au parc Bachelard, du 10 au 31 juillet, les jeu­dis, ven­dre­dis, same­dis et dimanches de 14 à 19 heures.

Un point info per­met de s’ins­crire dans chaque parc. Attention ! Un groupe de dix per­sonnes maxi­mum pourra par­ti­ci­per à chaque acti­vité de l’Eté Oh ! Parcs, afin de res­pec­ter les condi­tions sani­taires. Les orga­ni­sa­teurs four­ni­ront aux par­ti­ci­pants le pro­gramme de la journée.

Conférence de presse Eté Oh ! Parcs, Parc Paul Mistral, 7 juillet 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

De gauche à droite : Gilles Namur, adjoint à la Biodiversité et la Fraîcheur, Céline Mennetrier, adjointe aux sports, Isabelle Peters, maire adjointe du sec­teur 5, et Gérard Robeles, chef de pro­jet du ser­vice évé­ne­men­tiel © Emma Venancie – Place Gre’net

La nou­veauté ? « On a acheté des jeux d’eau mobiles. Ils seront mis à dis­po­si­tion des asso­cia­tions. On peut les ins­tal­ler assez faci­le­ment n’im­porte où dans Grenoble. […] C’est un sys­tème de cer­ceau qui pro­jette de l’eau sous forme de pluie », explique Gilles Namur, adjoint à la fraî­cheur. Pour l’oc­ca­sion, 60 jeunes ont été recru­tés. « Ils ont béné­fi­cié de trois types de for­ma­tions : pre­miers secours, jeux, arts plas­tiques et atta­que­ront samedi [10 juillet, ndlr] l’accueil du public », pré­cise Gérard Robeles, chef de pro­jet du ser­vice événementiel.

De tarifs de musées plus avantageux

Pendant l’été, les éta­blis­se­ments cultu­rels et spor­tifs res­tent ouverts à tous : musées, biblio­thèques et pis­cines. « Pour l’achat d’un billet d’entrée, les autres musées sont gra­tuits », pré­cise en outre Lucille Lheureux. Entendez le Musée de Grenoble, le Muséum et le musée Stendhal. Et ce, jus­qu’au 31 août. Par ailleurs, les deux pre­miers seront gra­tuits en cas d’é­pi­sodes caniculaires.

Exposition Italia Moderna ! qui a pris fin le dimanche 4 juillet 2021 au Musée de Grenoble.

Exposition Italia Moderna ! qui a pris fin le dimanche 4 juillet 2021 au Musée de Grenoble.

Les pis­cines Jean-Bron et des Dauphins, ouvertes jus­qu’au 31 août, devaient au départ pro­po­ser des cré­neaux de cinq heures sans réser­va­tion, bien qu’a­vec des jauges réduites. Mais des « inci­vi­li­tés répé­tées » en juin ont conduit la Ville de Grenoble à les fer­mer dimanche 27 juin. Et à mettre en place dès le len­de­main un mode de réser­va­tion drastique.

Il est ainsi désor­mais obli­ga­toire de réser­ver un cré­neau pour aller dans ces pis­cines ouvertes cet été. « À cette occa­sion, un jus­ti­fi­ca­tif d’identité avec pho­to­gra­phie sera demandé à la caisse », indique le site Internet de la Ville de Grenoble « afin de pro­té­ger les usa­ger-ères et les agent-es ».

La Ville a éga­le­ment mis en place des acti­vi­tés en mon­tagne, avec notam­ment huit sor­ties en familles, concer­nant 400 per­sonnes au total. Enfin, la Caravane des sports invite tout l’été les habi­tants à décou­vrir des acti­vi­tés spor­tives gra­tuites. Dans les sec­teurs 3, 5 et 6 de la ville, les rési­dents pour­ront ainsi pra­ti­quer l’es­crime, le foot, le tir à l’arc et bien d’autres activités.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Emma Venancie

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Printemps du livre à Grenoble : une édition 2021 « inédite, hybride et sécurisée »

  FOCUS – Le Printemps du livre est de retour, du 5 au 12 mai 2021, avec un format hybride adapté à la situation sanitaire. Lire plus

COUV Le collectif La supérette devant le Magasin des horizons, dimanche 18 avril 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le collectif La Supérette veut occuper le Magasin des horizons, centre national d’art contemporain de Grenoble

  FOCUS - Empêché par la police, samedi 17 avril au soir, d'occuper les locaux du Magasin des horizons, le collectif La supérette espère toutefois Lire plus

Magasin cnac, centre national d'art contemporain français, Site Bouchayer-Viallet, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net
À Grenoble, l’horizon du Magasin brouillé par les multiples crises et polémiques

  ENQUÊTE - Le Magasin des horizons, centre national d'art et de culture de Grenoble, connaît de (nouvelles) crises, avec le départ de sa directrice Lire plus

Les associations qui composent le collectif Dispel sont menaces d'expulsion. © Tim Buisson – Place Gre’net
Métropole de Grenoble : le collectif culturel Dispel qui occupe la friche Peldis sur le point d’être expulsé

  DÉCRYPTAGE - Le collectif Dispel qui regroupe cinq associations culturelles est menacé d'expulsion. Depuis 1998, ces associations occupent la friche industrielle Peldis, située sur Lire plus

La bibliotèque d'étude et du patrimoine a été rénovée durant 1 an et demi. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : la Bibliothèque d’étude et du patrimoine rouvre ses portes après un an et demi de travaux

  FOCUS - Après plusieurs mois de chantier, la Bibliothèque d'étude et du patrimoine de Grenoble rouvre ses portes samedi 19 décembre à 14 heures. Lire plus

la belle électrique © Denis Morin
Des échanges survoltés autour de La Belle électrique au conseil municipal de Grenoble

  FOCUS – La Belle électrique déchaîne les passions à Grenoble. Plus précisément, la décision de la Ville de casser la procédure de renouvellement de Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin