plan fraîcheur brumisateurs

Face aux hausses de tem­pé­ra­ture, la Ville de Grenoble mise sur un plan fraî­cheur en milieu urbain

Face aux hausses de tem­pé­ra­ture, la Ville de Grenoble mise sur un plan fraî­cheur en milieu urbain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Ville de Grenoble a mis en place un plan fraî­cheur pour l’été 2021. Le but ? Rendre plus vivable la ville face aux épi­sodes cani­cu­laires de plus en plus nom­breux. Brumisation, test de nou­veaux dis­po­si­tifs à basse pres­sion, créa­tion d’es­paces fraî­cheurs… Tour d’ho­ri­zon des ins­tal­la­tions mises en place pour rafraî­chir les Grenoblois.

Le plan fraî­cheur vise à « adap­ter la ville aux chan­ge­ments de tem­pé­ra­tures », explique Gilles Namur, adjoint au maire de Grenoble délé­gué à la Nature en Ville, la Biodiversité et la Fraîcheur. De fait, « les épi­sodes cani­cu­laires seront de plus en plus nom­breux. On parle de 43 jours de cani­cule en moyenne par an en 2050. C’est pour ça qu’on a décidé de créer des espaces de repos ».

Une volonté de créer de la fraî­cheur par­ta­gée par des habi­tants qui y contri­buent via des bud­gets par­ti­ci­pa­tifs. L’un des pro­jets de 2020 était ainsi consa­cré au pro­jet « La Grenobloise » visant à favo­ri­ser la répa­ra­tion et la créa­tion de nou­velles bornes fontaines.

« La fraî­cheur passe par l’eau : son accès, l’eau qu’on touche, l’eau qu’on boit », affirme Gilles Namur. Ainsi, la mai­rie a‑t-elle décidé de mettre en place des fon­taines ouvertes, mais éga­le­ment des bru­mi­sa­teurs, notam­ment place Saint-Bruno et parc Paul-Mistral.

Conférence de presse plan fraîcheur, Gilles Namur, parc Paul Mistral, 17 juin 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Gilles Namur, adjoint au maire délé­gué à la Nature en Ville, la Biodiversité et la Fraîcheur et Chloé Pontel, maire adjointe du sec­teur 6. © Emma Venancie-Place Gre’net

Et la Ville de van­ter les chiffres du plan fraî­cheur : 5000 arbres finan­cés dont 550 plan­tés cette année et 150 bornes d’eau acces­sibles gra­tui­te­ment dans toute la ville. À quoi s’a­joutent trois nou­veaux bru­mi­sa­teurs, trois bas­sins et 21 fon­taines. Sans comp­ter, la fon­taine sèche (à jets d’eau) de la gare qui va rou­vrir prochainement.

Côté écoles, 34 sys­tèmes de rafraî­chis­se­ments d’eau ont fait leur appa­ri­tion dans 27 éta­blis­se­ments.« Nous vou­lons équi­per toutes les écoles de maté­riel qui per­met­tant de jouer avec l’eau. »

Un plan fraî­cheur lié à la crise sanitaire

Reste qu’en temps de pan­dé­mie, conci­lier hygiène et rafraî­chis­se­ment s’a­vère indis­pen­sable. Car si l’été, les fon­taines deviennent des lieux de retrou­vailles pour les familles, s’y bai­gner demeure inter­dit pour des rai­sons sanitaires.

Conférence de presse plan fraîcheur, Gilles Namur, parc Paul Mistral, 17 juin 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Fontaine orne­men­tale parc Paul-Mistral. © Emma Venancie-Place Gre’net

« L’objectif est de tes­ter un dis­po­si­tif basse pres­sion sur la fon­taine sèche de Mistral comme sur celle de la caserne de Bonne », sou­ligne Manon Locatelli, res­pon­sable de l’eau au sein du ser­vice Propreté urbaine. Avec un objec­tif : « par­ve­nir à des condi­tions sani­taires beau­coup plus accep­tables ».

La gra­tuité de ces équi­pe­ments d’eau est éga­le­ment un enjeu pour les élus. Y com­pris pour les « parcs et les douches muni­ci­pales qui sont gra­tuites depuis le début de la période sani­taire et le res­te­ront », tient à pré­ci­ser Chloé Pontel, maire adjointe du sec­teur 6 à Grenoble.

La végé­ta­li­sa­tion au cœur du dispositif

Pour Gilles Namur, pas de doute, « adap­ter la ville passe par la créa­tion d’es­paces frais. » Ou pour le dire autre­ment, il faut végé­ta­li­ser. D’où l’ob­jec­tif affi­ché de la Ville de plan­ter 15000 arbres d’ici 2030, « parce que l’arbre est un cli­ma­ti­seur ». D’ici 2023, onze espaces végé­ta­li­sés devraient ainsi voir le jour.

La Place Edmond Arnaud a d’ailleurs été réno­vée pour deve­nir l’un de ces espaces verts. Avec des bru­mi­sa­teurs qui fonc­tionnent depuis juillet. Mais aussi, pré­cise l’ad­joint au maire, « des plantes locales, plus adap­tées à notre envi­ron­ne­ment ».

plan fraîcheur brumisateurs (2)

Brumisateurs parc Paul Mistral. © Emma Venancie – Place Gre’net

Débit moindre, bru­mi­sa­tion… De manière géné­rale, la ten­dance est au recy­clage de la res­source. D’où la fer­me­ture des fon­taines à eau per­due. A contra­rio, la bru­mi­sa­tion sus­pen­due – le dis­po­si­tif ne fonc­tionne pas de manière conti­nue mais seule­ment à cer­tains moments de la jour­née – va être tes­tée au Jardin de Ville. Et elle a déjà été mise en place au Village olympique.

Prochain grand enjeu ? Rendre acces­sible à la bai­gnade le lac de la Villeneuve.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Emma Venancie

Auteur

1 commentaire sur « Face aux hausses de tem­pé­ra­ture, la Ville de Grenoble mise sur un plan fraî­cheur en milieu urbain »

  1. Ou est visible la nou­velle végé­ta­li­sa­tion de la ville dont nous parle les res­pon­sables municipaux ?

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

À l'école Clémenceau de Grenoble, une cour qui permet désormais "des usages multiples"... plutôt que "dégenrée"
École Clémenceau de Grenoble : finie la « cour dégen­rée », place aux « usages multiples »

FOCUS - À l'occasion de la Semaine de l'éducation, les élus de Grenoble Christine Garnier et Gilles Namur ont visité, ce lundi 9 mai 2022, Lire plus

Un panneau d'affichage en limite d'un quartier résidentiel, mais aussi près d'un axe urbain. Sera-t-il interdit par le futur Règlement Local de Publicité intercommunal ? © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble ban­nit la pub sur près de 90 % de son ter­ri­toire et les grands pan­neaux sur l’es­pace privé

FOCUS - La Ville de Grenoble a fait le point, ce vendredi 22 avril 2022, sur la mise en place du Règlement local de publicité Lire plus

Grenoble à coeur © Florent Mathieu - Place Gre'net
Le col­lec­tif Grenoble à cœur s’es­ti­mant « dis­cré­dité » réagit aux pro­pos de Gilles Namur l’ac­cu­sant de répandre des « fake news »

EN BREF - Après la charge en règle de Gilles Namur qualifiant Grenoble à cœur de « machine à fake news » lors du conseil Lire plus

Le groupe d'opposition d'Alain Carignon dénonce l'état de malpropreté de la galerie de l'Arlequin. © Société civile, divers droite et centre
Alain Carignon sai­sit la Ville de Grenoble au sujet de « l’é­tat de mal­pro­preté » de la gale­rie de l’Arlequin

FOCUS - Le groupe d'opposition Société civile, divers droite et centre (SCDDC) a interpellé, ce 17 décembre 2021, le maire de Grenoble au sujet de Lire plus

Femme qui paye son ticket de stationnement à l'eurodateur. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Stationnement sur voi­rie à Grenoble : les auto­mo­bi­listes devront mettre plus d’argent dans l’horodateur

FOCUS - La hausse des tarifs de stationnement sur voirie a été votée, ce lundi 8 novembre, en conseil municipal de Grenoble. Considérant cette décision Lire plus

Pont Esclangon : les élus des villes de Grenoble, Fontaine et de la Métropole enfin réconciliés. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le pont Esclangon entiè­re­ment rou­vert aux auto­mo­bi­listes après “la sécu­ri­sa­tion” du pont du Vercors

FOCUS – La voie Grenoble-Fontaine du pont Esclangon est à nouveau rouverte à la circulation automobile depuis le lundi 8 novembre 2021. La Ville de Lire plus

Flash Info

|

30/06

15h43

|

|

30/06

14h25

|

|

30/06

11h19

|

|

30/06

10h44

|

|

30/06

9h52

|

|

29/06

9h48

|

|

28/06

15h14

|

|

28/06

9h18

|

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 36 : « Les dif­fi­cul­tés à exer­cer le métier de jour­na­liste dans cer­tains quartiers »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Abonnement| Burkini à Grenoble : les réac­tions pleuvent après la déci­sion du Conseil d’État confir­mant la sus­pen­sion par­tielle du nou­veau règle­ment des piscines

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin