Appel Forêt -
plan fraîcheur brumisateurs

Face aux hausses de température, la Ville de Grenoble mise sur un plan fraîcheur en milieu urbain

Face aux hausses de température, la Ville de Grenoble mise sur un plan fraîcheur en milieu urbain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Ville de Grenoble a mis en place un plan fraîcheur pour l’été 2021. Le but ? Rendre plus vivable la ville face aux épisodes caniculaires de plus en plus nombreux. Brumisation, test de nouveaux dispositifs à basse pression, création d’espaces fraîcheurs… Tour d’horizon des installations mises en place pour rafraîchir les Grenoblois.

Le plan fraî­cheur vise à « adap­ter la ville aux chan­ge­ments de tem­pé­ra­tures », explique Gilles Namur, adjoint au maire de Grenoble délé­gué à la Nature en Ville, la Biodiversité et la Fraîcheur. De fait, « les épi­sodes cani­cu­laires seront de plus en plus nom­breux. On parle de 43 jours de cani­cule en moyenne par an en 2050. C’est pour ça qu’on a décidé de créer des espaces de repos ».

Une volonté de créer de la fraî­cheur par­ta­gée par des habi­tants qui y contri­buent via des bud­gets par­ti­ci­pa­tifs. L’un des pro­jets de 2020 était ainsi consa­cré au pro­jet « La Grenobloise »  visant à favo­ri­ser la répa­ra­tion et la créa­tion de nou­velles bornes fontaines.

« La fraî­cheur passe par l’eau : son accès, l’eau qu’on touche, l’eau qu’on boit », affirme Gilles Namur. Ainsi, la mai­rie a‑t-elle décidé de mettre en place des fon­taines ouvertes, mais éga­le­ment des bru­mi­sa­teurs, notam­ment place Saint-Bruno et parc Paul-Mistral.

Conférence de presse plan fraîcheur, Gilles Namur, parc Paul Mistral, 17 juin 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Gilles Namur, adjoint au maire délé­gué à la Nature en Ville, la Biodiversité et la Fraîcheur et Chloé Pontel, maire adjointe du sec­teur 6. © Emma Venancie-Place Gre’net

Et la Ville de van­ter les chiffres du plan fraî­cheur : 5000 arbres finan­cés dont 550 plan­tés cette année et 150 bornes d’eau acces­sibles gra­tui­te­ment dans toute la ville. À quoi s’a­joutent trois nou­veaux bru­mi­sa­teurs, trois bas­sins et 21 fon­taines. Sans comp­ter, la fon­taine sèche (à jets d’eau) de la gare qui va rou­vrir prochainement.

Côté écoles, 34 sys­tèmes de rafraî­chis­se­ments d’eau ont fait leur appa­ri­tion dans 27 éta­blis­se­ments.« Nous vou­lons équi­per toutes les écoles de maté­riel qui per­met­tant de jouer avec l’eau. »

Un plan fraîcheur lié à la crise sanitaire

Reste qu’en temps de pan­dé­mie, conci­lier hygiène et rafraî­chis­se­ment s’a­vère indis­pen­sable. Car si l’été, les fon­taines deviennent des lieux de retrou­vailles pour les familles, s’y bai­gner demeure inter­dit pour des rai­sons sanitaires.

Conférence de presse plan fraîcheur, Gilles Namur, parc Paul Mistral, 17 juin 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Fontaine orne­men­tale parc Paul-Mistral. © Emma Venancie-Place Gre’net

« L’objectif est de tes­ter un dis­po­si­tif basse pres­sion sur la fon­taine sèche de Mistral comme sur celle de la caserne de Bonne », sou­ligne Manon Locatelli, res­pon­sable de l’eau au sein du ser­vice Propreté urbaine. Avec un objec­tif : « par­ve­nir à des condi­tions sani­taires beau­coup plus accep­tables ».

La gra­tuité de ces équi­pe­ments d’eau est éga­le­ment un enjeu pour les élus. Y com­pris pour les « parcs et les douches muni­ci­pales qui sont gra­tuites depuis le début de la période sani­taire et le res­te­ront », tient à pré­ci­ser Chloé Pontel, maire adjointe du sec­teur 6 à Grenoble.

La végétalisation au cœur du dispositif

Pour Gilles Namur, pas de doute, « adap­ter la ville passe par la créa­tion d’es­paces frais. » Ou pour le dire autre­ment, il faut végé­ta­li­ser. D’où l’ob­jec­tif affi­ché de la Ville de plan­ter 15000 arbres d’ici 2030, « parce que l’arbre est un cli­ma­ti­seur ». D’ici 2023, onze espaces végé­ta­li­sés devraient ainsi voir le jour.

La Place Edmond Arnaud a d’ailleurs été réno­vée pour deve­nir l’un de ces espaces verts. Avec des bru­mi­sa­teurs qui fonc­tionnent depuis juillet. Mais aussi, pré­cise l’ad­joint au maire, « des plantes locales, plus adap­tées à notre envi­ron­ne­ment ».

plan fraîcheur brumisateurs (2)

Brumisateurs parc Paul Mistral. © Emma Venancie – Place Gre’net

Débit moindre, bru­mi­sa­tion… De manière géné­rale, la ten­dance est au recy­clage de la res­source. D’où la fer­me­ture des fon­taines à eau per­due. A contra­rio, la bru­mi­sa­tion sus­pen­due – le dis­po­si­tif ne fonc­tionne pas de manière conti­nue mais seule­ment à cer­tains moments de la jour­née – va être tes­tée au Jardin de Ville. Et elle a déjà été mise en place au Village olympique.

Prochain grand enjeu ? Rendre acces­sible à la bai­gnade le lac de la Villeneuve.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Emma Venancie

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'Eté oh! Parc se tient jusqu'au 25 août au parc Paul-Mistral de Grenoble.Jeux d'eau à lÉté oh! parc. © Sylvain Frappat - Vile de Grenoble
Anneau de vitesse en fête, Cabaret frappé autrement, Été Oh ! Parcs… Riche programme estival à Grenoble

FOCUS - Anneau de vitesse en fête, Cabaret frappé Autrement, Été Oh! Parcs ou encore animations de proximité, Grenoble s'anime pour la période estivale. La Lire plus

La ville de Grenoble organisait ce 17 juin, une réunion sur le projet Place(s) aux enfants, visant à piétonniser les rues devant les écoles.
Débat houleux pour la présentation du projet Place(s) aux enfants à Grenoble

FOCUS – La Ville de Grenoble organisait ce 17 juin 2021, une réunion publique d'information sur son projet Place(s) aux enfants. Visant à "piétonniser" les Lire plus

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux
La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

FOCUS — La Ville de Grenoble lance des relevés ornithologiques pour s'assurer du bon état et du succès de ses nichoirs. Avec une nouveauté: la Lire plus

Friche Esmonin. © Tim Buisson – Place Gre’net
Après le nettoyage partiel de la friche Esmonin à Grenoble, les riverains restent insatisfaits

  FOCUS – Après de multiples interpellations par des riverains et des élus d'opposition, la Ville de Grenoble a fini par nettoyer en grande partie Lire plus

L'entrée de la friche Esmonin désormais surveillée par des vigiles (dans les voitures). © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : la friche Esmonin (enfin) “nettoyée” suite aux interpellations de riverains et d’élus d’opposition

  FIL INFO – La Ville de Grenoble vient de nettoyer la friche Esmonin, située à l'intersection des avenues Léon-Blum et Esmonin. Fin mars, riverains Lire plus

L'ADTC révèle les lauréats pour l'aire grenobloise du Challenge Mobilité 2020
Faute de compétences et de moyens, la lutte contre la pollution de l’air réduite à la portion congrue à Grenoble

  FOCUS - Sur le front de la lutte contre la pollution de l'air, les rares mesures portées par la Ville de Grenoble sur les Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin