Actualité

Conférence de presse Réseau d'Education Sans Frontières, école Jean Racine, 5 juillet 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net

Mobilisation de RESF 38, de syn­di­cats et col­lec­tifs pour l’ac­cès au loge­ment de parents d’é­lèves migrants

Mobilisation de RESF 38, de syn­di­cats et col­lec­tifs pour l’ac­cès au loge­ment de parents d’é­lèves migrants

FOCUS - Une trentaine de personnes se sont réunies, ce mardi 5 juillet 2021, devant l'école Jean-Racine, dans le quartier Teisseire de Grenoble. Membres de Réseau éducation sans frontières (RESF), de l’intersyndicale (FSU, Sud, CNT, Pas38) "enfants migrant.es, à l'école !", de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), du Droit au logement (Dal) et de la Cisem, ils demandent un accès aux logements pour les parents d'élèves migrants.

Dans une lettre ouverte envoyée à la préfecture de l'Isère, au Département, à la métropole et à différentes mairies, les collectifs, syndicats et parents d'élèves dénoncent "une dégradation continue au droit à l'hébergement". Leurs revendications ? L'application de ce droit "dans des conditions saines et adaptées" pour les parents d'élèves de migrants.

Les signataires, réunis ce mardi 5 juillet 2021 devant l'école Jean-Racine, déplorent des logements précaires, avec des "familles à la rue et des jeunes dormant dehors ou dans des lieux insalubres". Des familles généralement placées dans des centres d'accueil de demandeurs d'asile (Cada)3Établissements spécialisés dans l'hébergement ou l'accompagnement des demandeurs d'asile durant toute la procédure de leur demande de protection, en vue d'acquérir le statut de réfugié.. Mais lorsque leur demande d'asile arrive à expiration, ces personnes doivent quitter ces centres. Les militants réclament l'arrêt des expulsions, la réquisition de logements et de bâtiments, la création d'hébergements pour toute personne sans toit et l'application du principe de continuité à l'hébergement d'urgence.

Selon Colette, membre du collectif RESF collectif Painlevé La Savane, "elles ne sont pas toujours prises en charge par le 1154Ce numéro permet de joindre le Samu social en cas de difficultés de ce type. À Grenoble, c'est la Direction départementale de l'emploi, du travail et des solidarités (DDETS) qui traite ces demandes.. Le problème c'est que les enfants sont baladés d'un endroit à l'autre."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Emma Venancie

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !