© Joël Kermabon - Place Gre'net

Un « jardin Sens’ationnel » square Docteur Martin à Grenoble pour sensibiliser à la nature en ville

Un « jardin Sens’ationnel » square Docteur Martin à Grenoble pour sensibiliser à la nature en ville

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Tout au long de ce week-end de Pentecôte, la Ville de Grenoble invite le public à visiter le « jardin Sens’ationnel » installé square Docteur-Martin. Une installation éphémère conçue par le service Nature en ville pour faire découvrir, de manière ludique et pédagogique, les différentes formes et l’importance du végétal en milieu urbain. 

 

 

Un « jardin Sens’ationnel » pour la nature en ville. Le public très intéressé par les ateliers animés par des agents des espaces verts. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le public très inté­ressé par les ate­liers ani­més par des agents des espaces verts. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Depuis ce samedi 22 mai 2021 qui mar­quait la jour­née mon­diale de la bio­di­ver­sité, les Grenoblois peuvent décou­vrir jus­qu’à ce lundi 24 mai inclus, le « jar­din Sens’ationnel » ins­tallé square Docteur-Martin. Un petit coin de nature ini­tia­le­ment prévu sur le cours de la Libération pour la Fête des Tuiles, des­tiné à sen­si­bi­li­ser le public à la nature en ville.

 

À la suite de son annu­la­tion en rai­son du contexte sani­taire, la Ville de Grenoble s’est adap­tée. Et a décidé de pro­po­ser cette expé­rience sen­so­rielle en inves­tis­sant le square durant les trois jours de ce long week-end de Pentecôte. Le but de l’o­pé­ra­tion ? Sensibiliser les visi­teurs aux dif­fé­rentes facettes de la nature en ville et, plus géné­ra­le­ment, à l’importance du végé­tal en milieu urbain.

 

Le tout conçu de manière amu­sante et péda­go­gique par le ser­vice Nature en ville qui a uti­lisé tout son savoir-faire pour inté­res­ser les visi­teurs à ce jar­din éphé­mère. Notamment à tra­vers des ate­liers sen­so­riels ani­més par des agents du centre hor­ti­cole de Saint-Martin-d’Hères ou des jar­di­niers des espaces verts de la Ville. L’occasion pour ces der­niers d’échanger bien volon­tiers avec un public curieux de leur manière d’entretenir les espaces végé­ta­li­sés de Grenoble.

 

 

« Les gens ne se doutent pas que nous avons des moutons à Grenoble »

 

« Les gens ont tou­jours beau­coup de ques­tions sur notre ges­tion des espaces verts à Grenoble. Cet jar­din péda­go­gique nous per­met de faire pas­ser des mes­sages et, bien sou­vent, nous leur appre­nons des choses aux­quelles ils ne s’at­ten­daient pas », explique Clara Rougier. char­gée de com­mu­ni­ca­tion du ser­vice Nature en ville.

 

Un exemple ? « Ils ne se doutent pas que nous avons des mou­tons à Grenoble. Pas plus qu’ils ne savent que si par­fois nous avons des herbes hautes dans les parcs et jar­dins c’est volon­taire et que ce n’est pas un signe d’a­ban­don », rap­porte Clara Rougier. Bref, consi­dère-t-elle sans l’ombre d’un doute, dans cette démarche de sen­si­bi­li­sa­tion, « rien que du posi­tif ! »

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Même son de cloche du côté d’Alan Confesson, maire adjoint du sec­teur 2. « Cela per­met de sen­si­bi­li­ser les usa­gers de l’es­pace public à ce qu’est, aujourd’­hui, la nature en ville. Tout par­ti­cu­liè­re­ment avec un par­cours péda­go­gique qui per­met de fami­lia­ri­ser le public avec le tra­vail effec­tué par les ser­vices de la Ville », com­mente l’élu.

 

 

Le végétal, un allié à l’heure du changement climatique

 

À en voir l’in­té­rêt mani­festé par les visi­teurs et sur­tout par les enfants, nul doute que cette ini­tia­tive semble rem­plir ses objec­tifs. De quoi ren­for­cer la Ville de Grenoble dans ses convic­tions et ses orien­ta­tions en faveur du cli­mat ? « À l’heure du chan­ge­ment cli­ma­tique et des étés de plus en plus chauds et secs, le végé­tal est un véri­table allié pour appor­ter de la fraî­cheur de manière natu­relle ! », argu­mente la municipalité.

 

Mais quoi de mieux que quelques images pour don­ner un avant-goût de ce que l’on peut trou­ver et expé­ri­men­ter dans ce « jar­din Sens’ationnel » avec un peu de zen au cœur ?

 

 

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Franck Longo, maire de Fontaine, lors de sa prise de parole pendant le rassemblement contre la fermeture du pont Esclangon. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine « tous sur le pont » mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions

REPORTAGE VIDÉO - La polémique entre la Ville de Fontaine, la Métropole et la Ville de Grenoble au sujet de la fermeture du pont Esclangon Lire plus

Fermeture du pont Esclangon: Fontaine appelle à manifester contre le "mépris des élus grenoblois"
Fermeture du pont Esclangon : Fontaine appelle à manifester contre le « mépris des élus grenoblois »

FLASH INFO — Les municipalités de Grenoble et de Fontaine sur le point de couper les ponts, au sens littéral du terme? Alors que la Lire plus

Des représentants du Collectif Île Verte devant la parcelle située quai Jongkind. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Construction à Île Verte : la Ville de Grenoble dit soutenir les riverains mais ne pas pouvoir « outrepasser le droit »

EN BREF - Nouvel épisode dans la lutte d'un collectif de riverains du quartier Île Verte de Grenoble contre un projet de construction jugé démesuré Lire plus

Inauguration de la maternelle Ampère © Laure Gicquel - Place Gre'net
Plan école de la Ville de Grenoble : l’école maternelle Ampère vient d’être inaugurée

FIL INFO - L'inauguration de l'école maternelle Ampère, rénovée dans le cadre du Plan école de la Ville de Grenoble, se tenait ce vendredi 15 octobre. Celle-ci, Lire plus

Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation
Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation

FOCUS - Grenoble Capitale verte européenne 2022 dispose à présent de son propre site Internet et lance une campagne de communication, à quelques mois du Lire plus

Pour l'Ades, Grenoble ne doit pas 1,5 million à la Métro.
La Ville doit-elle 1,5 million d’euros à la Métro ? L’Ades dénonce une « instrumentalisation politicienne »

FOCUS - La Ville de Grenoble doit-elle 1,5 million d'euros à la Métropole? Alors que des échanges acrimonieux ont eu lieu sur la question au Lire plus

Flash Info

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin