« Végétalise ta ville ! » : le nouveau dispositif de jardinage citoyen de la Ville de Grenoble

sep article

 

EN BREF – La Ville de Grenoble lance sa nouvelle plateforme en ligne « Végétalise ta ville ! », ce 3 mai 2021. Le but ? Permettre aux habitants de contribuer à la végétalisation de Grenoble, dans l’espace public mais aussi dans les espaces privés.

 

 

Éric Piolle et Margot Belair

Margot Belair, adjointe au Secteur 4 et aux chan­tiers ouverts au public, aux côtés d’Éric Piolle, maire de Grenoble. © Julie Callendret – Place Gre’net

« Beaucoup d’initiatives sur la végé­ta­li­sa­tion mises en place durant le pré­cé­dent man­dat sont réunies dans une seule et même enve­loppe. » Voilà com­ment Éric Piolle, le maire de Grenoble, décrit la pla­te­forme « Végétalise ta ville ! »

 

L’interface, acces­sible dès le 3 mai, regroupe, ampli­fie et valo­rise en effet des dis­po­si­tifs de végé­ta­li­sa­tion citoyenne déjà exis­tants. Et pro­pose aux habi­tants de nou­velles pos­si­bi­li­tés.

 

Sur une inter­face unique, les Grenoblois pour­ront ainsi dépo­ser une demande pour créer un espace végé­ta­lisé sur l’espace public ou rejoindre un espace de jar­di­nage exis­tant. Ils auront aussi la pos­si­bi­lité d’obtenir gra­tui­te­ment un ou plu­sieurs jeunes arbres à plan­ter sur leur ter­rain. Ou encore de béné­fi­cier de conseils et res­sources pour réus­sir leur pro­jet de végé­ta­li­sa­tion.

 

Végétalise ta ville ! est dotée d’un bud­get annuel de 160 000 euros. De quoi mettre en place les pro­jets sou­mis sur la pla­te­forme et effec­tuer les tra­vaux néces­saires.

 

 

La végétalisation, à quoi ça sert ?

 

Thierry Chastagner

Thierry Chastagner, conseiller muni­ci­pal délé­gué à la végé­ta­li­sa­tion. © Julie Callendret – Place Gre’net

Végétaliser la ville est plus que jamais néces­saire « face à l’enjeu du dérè­gle­ment cli­ma­tique », affirme Éric Piolle. L’élu gre­no­blois rap­pelle en effet que les plan­ta­tions en milieu urbain per­mettent d’évi­ter les îlots de cha­leur.

 

Les arbres régulent les tem­pé­ra­tures en période chaude grâce à leur feuillage et leur ombre, tan­dis que les sols végé­ta­li­sés, en rete­nant l’eau, rafraî­chissent natu­rel­le­ment l’air ambiant. À l’inverse du béton, qui absorbe la cha­leur le jour et la relâche la nuit. Le végé­tal « per­met éga­le­ment une meilleure res­pi­ra­tion, une amé­lio­ra­tion du cadre de vie et du bien-être », selon Thierry Chastagner, conseiller muni­ci­pal délé­gué à la végé­ta­li­sa­tion.

 

 

« Végétalise ta ville ! » : un dispositif aussi valable pour les espaces privés

 

Avec cette nou­velle pla­te­forme, l’objectif est de « tou­cher les habi­tants et acteurs de la ville », explique Thierry Chastagner. Le for­mu­laire de demande de créa­tion d’espace de jar­di­nage sur l’espace public sera ouvert du 3 mai au 31 juin 2021.

 

La Ville de Grenoble lance la plateforme Végétalise ta ville ! Jardin des voisins d'Alphonse Daudet

Rue Alphonse Daudet, la Ville a découpé le bitume pour y ins­tal­ler de la terre, en atten­dant les plantes qui arri­ve­ront à l’au­tomne. © Julie Callendret – Place Gre’net

 

Les par­ti­cu­liers sont eux aussi concer­nés par le dis­po­si­tif. En effet, la Ville pré­voit de dis­tri­buer 400 jeunes arbres aux entre­prises, copro­prié­tés et par­ti­cu­liers en fai­sant la demande, selon le prin­cipe du « pre­mier arrivé, pre­mier servi ». Le for­mu­laire de demande sera, cette fois, ouvert jusqu’au 31 sep­tembre.

 

La pla­te­forme Végétalise ta ville ! pro­po­sera en outre des fiches pra­tiques sur le jar­di­nage et la ges­tion éco­lo­gique des espaces verts. Les par­ti­cu­liers dis­po­sant d’un jar­din pour­ront éga­le­ment béné­fi­cier d’un accom­pa­gne­ment per­son­na­lisé et d’une exper­tise four­nie par la Ville. Notamment en ce qui concerne les pro­jets de grande enver­gure, comme la démi­né­ra­li­sa­tion d’une cour ou la végé­ta­li­sa­tion d’une façade.

 

« La Ville pro­pose un accom­pa­gne­ment com­plet pour trans­for­mer les idées en pro­jets concrets », résume Margot Belair, adjointe au Secteur 4 et aux chan­tiers ouverts au public.

 

Julie Callendret

 

commentez lire les commentaires
5807 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ping : La Ville de Grenoble lance la plateforme Végétalise ta ville ! - L'Agence veille pour vous

  2. C’est pour faire « face à l’enjeu du dérè­gle­ment cli­ma­tique » a dit E. PPPiolle. Donc c’est décidé : je vais mettre une jar­di­nière à ma fenêtre pour qu’il fasse moins chaud cet été.
    Sinon, com­bien de touffes d’herbes l’élu à la fraî­cheur (sans ombre) a t‑il prévu place Victor Hugo à la place des grands arbres qu’il a fait abattre ?

    sep article