Affiche de soutien aux 7 mis en examen. © Tim Buisson – Place Gre’net

Jardins de la Buisserate : le tribunal de Grenoble étudie la demande de nullité de la procédure des sept mis en examen

Jardins de la Buisserate : le tribunal de Grenoble étudie la demande de nullité de la procédure des sept mis en examen

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Le tribunal judiciaire de Grenoble étudie ce mardi 23 mars 2021 la demande de nullité de la procédure déposée par les avocats des sept mis en examen. Les prévenus sont soupçonnés d’avoir voulu installer une zone à défendre (Zad) dans les jardins de la Buisserate, à Saint-Martin-le-Vinoux et d’avoir commis des dégradations sur le terrain… aujourd’hui terrassé. Depuis leur interpellation en septembre 2020, ils subissent un contrôle strict de leurs libertés. Une réponse judiciaire totalement démesurée pour leurs avocats.

 

 

L'un des mis en examen des Jardins de la Buisserate. © Tim Buisson – Place Gre’net

L’un des mis en exa­men des Jardins de la Buisserate. © Tim Buisson – Place Gre’net

« Je me sens stressé par l’au­dience », lâche l’un des sept mis en exa­men, qui pré­fère gar­der l’a­no­ny­mat. Ce mardi 23 mars 2021, le tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble exa­mi­nera la demande de nul­lité de la pro­cé­dure dont il fait l’ob­jet avec six autres pré­ve­nus, soup­çon­nés d’a­voir voulu ins­tal­ler une zone à défendre (Zad) dans les jar­dins de la Buisserate, à Saint-Martin-le-Vinoux, à côté de Grenoble.

 

Un pre­mière mobi­li­sa­tion pour les sou­te­nir a ras­sem­blé un ving­taine de per­sonnes devant le tri­bu­nal en décembre 2020 repré­sen­tant plu­sieurs syn­di­cats, asso­cia­tions, col­lec­tifs et orga­ni­sa­tions poli­tiques. « La pro­por­tion qu’a prise cette affaire c’est quelque chose d’a­ber­rant qui n’a aucun lien avec ce que l’on a fait !, sou­pire le mis en exa­men. On s’est juste intro­duits dans un lieu privé pen­dant une nuit ». 

 

Vue des jar­dins de la Buisserate, aujourd’­hui détruits. © Avenir des terres

La bri­gade anti-cri­mi­na­lité de Grenoble avait inter­pellé six des jeunes mili­tants dans la nuit du 4 au 5 sep­tembre 2020 aux abords des Jardins de la Buisserate. Leur garde à vue avait duré soixante heures. La police avait ensuite arrêté la sep­tième per­sonne à son domi­cile, le 6 octobre. Tous ont entre 21 et 29 ans.

 

Les mis en exa­men s’op­po­saient à la construc­tion d’un pro­jet immo­bi­lier sur ces jar­dins vieux de soixante-dix ans et abri­tant une grande variété d’arbres frui­tiers. Depuis, le ter­rain a été ter­rassé mal­gré les nom­breuses pro­tes­ta­tions d’as­so­cia­tions et d’habitants.

 

 

Un arsenal judiciaire inapproprié pour les avocats qui demandent la nullité de la procédure

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 60 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation en soutien au Chantier à Fontaine. © Tim Buisson – Place Gre’net
Fontaine : nouvelle mobilisation pour défendre le Chantier et demander la reprise des négociations avec la mairie

  FIL INFO - Sous la menace d'une expulsion depuis février 2021, les bénévoles du Chantier ont organisé, samedi 29 mai, une manifestation dans les Lire plus

Rassemblement des bénévoles du "Chantier" devant le tribunal de Grenoble mercredi 28 avril 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Fontaine : les bénévoles du Chantier, en sursis jusqu’à l’audience du 12 mai, souhaitent racheter le terrain

  EN BREF - Les occupants de l'espace collectif Le Chantier qui comprend une matériauthèque, un jardin et une cantine sont menacés d'expulsion. Les bénévoles Lire plus

Le président de la Métropole, Christophe Ferrari, présentait la ZFE étendue mercredi 29 janvier à Seyssinet-Pariset, en présence du maire de la Ville Marcel Repellin et du vice-président aux déplacements Yann Mongaburu. © Anissa Duport-Levanti
Affaire Maëlys : le parquet de Grenoble requiert le renvoi de Nordahl Lelandais devant la Cour d’assises

  FLASH INFO - Le parquet de Grenoble a demandé le renvoi de Nordhal Lelandais devant la Cour d'assises jeudi 18 mars 2021 lors de Lire plus

Plus aucun arbre ne s'érige sur la Buisserate. © Tim Buisson – Place Gre’net
Jardins de la Buisserate : les opposants au projet immobilier consternés après l’arrachage des arbres

  REPORTAGE - Les travaux de terrassement des jardins de la Buisserate ont débuté ce lundi 2 novembre dans la matinée, sur la commune de Lire plus

Des épouvantails pour protéger les Jardins de la Buisserate.La lutte contre le projet de construction d'immeubles sur les jardins de la Buisserate se poursuit. © Tim Buisson – Place Gre’net
Jardins de la Buisserate à Saint-Martin-Le-Vinoux : le conseil des épouvantails contre le conseil municipal

  FOCUS - Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant la mairie de Saint-Martin-le-Vinoux, lundi 12 octobre, pour protester contre le projet immobilier à Lire plus

L'association Les Jardins de la Buisserate dénonce la "répression policière" et appelle au dialogue
L’association Les Jardins de la Buisserate dénonce la « répression policière » et appelle au dialogue

  FIL INFO – Mobilisation de CRS, interpellation pour "association de malfaiteurs", crainte de constitution d'une Zad... La contestation d'un projet immobilier sur les Jardins Lire plus

Flash Info

|

27/01

15h53

|

|

26/01

12h09

|

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin