Des mesures supplémentaires pour les quartiers politique de la ville en Isère

sep article

 

FLASH INFO — 3,3 milliards d’euros sur deux ans (dont 1,1 milliard issu du plan France relance) pour les quartiers politique de la ville. Tel est le chiffre annoncé par le gouvernement, à l’issue du comité interministériel des villes qui s’est tenu le 29 janvier 2021 à Grigny. 26 quartiers et 66 500 habitants sont concernés en Isère.

 

Les mesures annon­cées pour le dépar­te­ment ? « Le recru­te­ment, dès 2021, d’éducateurs spé­cia­li­sés et de média­teurs finan­cés et for­més par l’État pour réin­ves­tir les quar­tiers et y ren­for­cer la pré­sence des adultes », indique en pre­mier lieu la pré­fec­ture de l’Isère. Ainsi que la recon­duc­tion de trois opé­ra­tions déjà mises en place en 2021 : Quartiers d’Été, vacances appre­nantes et Quartiers soli­daires.

 

Autre ini­tia­tive : la mise en place d’un « bus France-ser­vice » porté par le Point d’in­for­ma­tion média­tion multi-ser­vices (Pimms). Prévu pour appor­ter un « socle com­mun de ser­vices » aux habi­tants, le bus doit des­ser­vir à par­tir du mois d’a­vril les com­munes de Péage-de-Roussillon, Roussillon, Chasse-sur-Rhône, Voiron, Fontaine et Échirolles. D’autres arrêts sont encore en dis­cus­sion, ajoutent les ser­vices de l’État.

 

L'agence Pôle Emploi La Bruyère de Grenoble va bénéficier de onze conseillers-experts supplémentaires dans le cadre du soutien aux quartiers politiques de la ville © Florent Mathieu - Place Gre'net

L’agence Pôle Emploi La Bruyère de Grenoble va béné­fi­cier de onze conseillers-experts sup­plé­men­taires dans le cadre du sou­tien aux quar­tiers poli­tiques de la ville © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Après l’ou­ver­ture d’un centre de santé infir­mier à Saint-Martin-d’Hères début 2021, un second centre devrait ouvrir dans l’an­née. L’aide à la créa­tion de places de crèches dans les quar­tiers doit aussi être revue à la hausse, tan­dis qu’un « appui en ingé­nie­rie » sera pro­po­sée aux col­lec­ti­vi­tés pour les aider à déve­lop­per leurs pro­jets.

 

Enfin, l’emploi est éga­le­ment concerné avec le dou­ble­ment de l’ob­jec­tif du nombre de contrats Parcours emploi com­pé­tences dans les quar­tiers poli­tique de la ville. « L’effort sera main­tenu pour déve­lop­per les emplois-francs et les emplois francs+ des­ti­nés aux jeunes de moins de 26 ans et
boni­fiés », pour­suit la pré­fec­ture. Qui annonce enfin onze conseillers-experts sup­plé­men­taires pour l’a­gence Pôle Emploi La Bruyère de Grenoble.

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1419 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.